Test Blu-ray : The Rescue (Metropolitan)

Visuel du Blu-ray : The Rescue (Metropolitan)
PaysFrance
EditeurMetropolitan
Date de sortie06 janvier 2022
Support1 BD-50
RéalisateurDante Lam
Durée133 min 10
ZoneB
Format d’image2.23
LanguesMandarin, Français (DTS HD MA 5.1)
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 8.5 sur 10.

La filmographie récente de Dante Lam nous arrive plutôt bien en France, y compris en HD, et après Operation Red Sea en 2018 (et Viral Factor en 2013), c’est Metropolitan qui se chargent d’éditer The Rescue.

D’emblée, il faut évacuer le fait que le film a été tourné en 8K sur Red Monstro mais fini en 2K. Au vu du résultat final, nul doute que la post-production visuelle du film a été chargée, et il est fort probable que ce qu’on voit à l’écran en provient. Le look du film, au-delà de ses effets spéciaux numériques parfois très voyants, a en effet un côté très numérique voire électronique, avec notamment dans les scènes lumineuses un rendu fréquemment comme artificiellement accentué (captures 1, 2, 3 ou 6 par exemple). Combiné au rendu typiquement lisse mais précise d’une production numérique, cela confère au film une image toujours très détaillée mais à l’aspect parfois agressif, sans doute d’autant plus perceptible ici qu’on est en HD. C’est cependant le seul réel défaut visuel de cette présentation Blu-ray, et on le remarque d’ailleurs tout le reste du temps, y compris lors des séquences les plus chargées (capture 7) ou sous-marines (capture 20), pourtant parfois traîtres mais qui ici au contraire font ressortir particulièrement la foule de détails fins proposée par l’image. Certes, il y a parfois le côté très artificiel des effets spéciaux, mais il n’empêche qu’une fois cela mis de côté, le rendu est particulièrement précis et fin, en plan large (capture 8) comme plus serré (captures 9 et 14).

Le rendu des couleurs est lui aussi plutôt convaincant, avec une belle restitution de la photo du film, plutôt saturée et dynamique. Le résultat flatte l’oeil, avec un rendu clairement « blockbuster hollywoodien », contrasté, chaleureux, dynamique et coloré. L’ensemble profite d’un contraste appuyé mais pas excessif (sauf des flammes régulièrement éclatantes) et d’un équilibre de la palette de couleurs, certes chaude mais ne dérivant pas de façon anormale, pour un résultat très plaisant en visionnage.

Bien entendu aucun défaut physique à noter, et un encodage solide malgré quelques passages tendant des pièges. Seules quelques images parmi les plus complexes à encoder sont un peu limites (capture 16).

A noter un format 2.23 assez étrange et que nous ne savons pas expliquer (IMDB donne un format 2.35, Amazon Prime US le diffuse semble-t’il au format 2.40).

Son

Note : 9.5 sur 10.

Léger avantage à la VO pour un rendu sonore tonitruant. Les scènes d’action jouent en effet efficacement la carte du spectacle sonore, avec un son multi-canal énergiquement exploité et un caisson de basses qui appuie régulièrement tout cela, dès la scène introductive. Le tout, sans forcément être une piste de référence non plus, profite en tout cas d’une belle dynamique mais aussi d’un bon équilibre entre les voix, la musique et les effets sonores. Dans les scènes plus posées, les dialogues sont d’ailleurs retranscrits de façon propre et claire.

La VF est très équivalente à cette VO, à ceci près qu’elle parait légèrement moins puissante et dynamique, y compris dans les basses. Pas impossible qu’une légère différence de volume entre les deux pistes explique cela, mais en l’état cependant, il s’agit d’une petite différence qui n’empêchera pas les spectateurs de profiter d’une piste de qualité, mais simplement légèrement moins percutante.

Suppléments

  • Making of (36 min 20, 1080i)
  • 5 bandes annonces de l’éditeur

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque43,676,213,233 bytes
Taille Film34,073,573,376 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 27965 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOChinese / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2139 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2041 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)

Captures d’écran HD :

Une réflexion sur “Test Blu-ray : The Rescue (Metropolitan)

  1. Ping : Test Blu-ray : Raging Fire (Metropolitan / HK Vidéo) – TestsBluray.com

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s