Test Blu-ray Import : Damnation (Arbelos)

Visuel du Blu-ray Import : Damnation (Arbelos)
PaysUSA
EditeurArbelos
Date de sortie14 décembre 2021
Support1 BD-50
RéalisateurBela Tarr
Durée121 min 16
ZoneA
Format d’image1.66
LanguesHongrois DTS HD MA 1.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresAnglais optionnels

Image

Note : 9.5 sur 10.

Après Satantango, Damnation ressort en Blu-ray frais d’une nouvelle restauration 4K récemment effectué par les archives nationales hongroises.

Comme Satantango, le résultat visuel est particulièrement impressionnant, avec un noir et blanc finement texturé et granuleux, au rendu naturel sans faille et pourvu d’un excellent niveau de détails. La photographie plutôt contrastée du film renforce par ailleurs probablement la sensation de précision et de piqué de l’image, pour un rendu général particulièrement plaisant et confortable en HD. Le film est ainsi considérablement rajeuni, paraissant 20 ans de moins qu’il ne l’est réellement, sans pour autant dénaturer ses origines argentiques, bien au contraire, et ce dès les premières images. Difficile de trouver à redire là dessus, entre le niveau de détails général et la conservation d’un rendu argentique à l’aspect très convaincant.

Il en est de même pour l’étalonnage, qui propose un noir et blanc contrasté et dense, mais sans pour autant paraître balourd. La palette est dynamique, les noirs profonds, mais l’ensemble ne parait pas bouché ou excessivement contrasté, ce qui se voit tant dans les scènes peu éclairées (captures 2, 3 et 8), qui semblent finement ajustées, que dans les scènes plus lumineuses (captures 1, 5 et 14) qui paraissent efficacement nuancées. Le résultat flatte l’oeil sans artificialité.

Enfin, l’image a été profondément nettoyée et stabilisée, et la compression ne montre pas de faiblesse particulière.

Son

Note : 8.5 sur 10.

La piste son, bien que limitée à du seul 1.0, est elle aussi plutôt convaincante (bien qu’évidemment relativement peu démonstrative). Capable de se projeter de façon agréablement surprenante et plutôt ample et ouverte malgré son format limité et un côté encore un peu plat, elle s’avère confortable et plutôt vivace (si si), notamment grâce à une clarté offrant un beau confort d’écoute. Elle ne paie donc pas forcément de mine, mais est au final efficace.

Suppléments

La continuation du travail d’Arbelos autour de Bela Tarr se trouve aussi côté bonus (tous sous-titrés en anglais) :

  • Nouvelles interviews de Bela Tarr (10 min 27, 1080p), Miklos Szekely B. (11 min 47, 1080p) et Mihaly Vig (13 min 49, 1080p)
  • External Coal Mining in Oroszlany (1954, 1 min 59, 1080p upscalé) et The Country is Asking for Coal (1956, 2 min 16, 1080p) : 2 courts-métrages sur les mines de charbon de Oroszlany et Dorog
  • Bande annonce pour la ressortie US du film (2 min 31, 1080p)
  • Livret de 10 pages contenant un nouveau texte de 5 pages sur le film par Jay Kuehner

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque42,938,111,116 bytes
Taille Film33,393,841,536 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 33857 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOHungarian / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1085 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s