Test Blu-ray Import : Creatures The World Forgot (Indicator)

PaysAngleterre
EditeurIndicator
Date de sortie01 août 2022
Support1 BD-50
RéalisateurDon Chaffey
Durée95 min 28
ZoneB
Format d’image1.85
LanguesAnglais LPCM 1.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresAnglais pour sourds et malentendants

Image

Note : 6.5 sur 10.

On pourra toujours s’étonner quand un éditeur se dit « tiens, et si je faisais une édition Blu-ray plus onéreuse que d’habitude mais pour un film dont le seul master HD disponible n’est pas terrible », et c’est malheureusement le cas ici pour Creatures the World Forgot, pour lequel Indicator reprennent un master HD Sony clairement daté.

Dès les premières minutes du film, le rendu parait épais et électronique, avec une accentuation artificielle visible via de nombreux surcontours et un grain en partie lissé / en partie électronique. Forcément, couplé à l’âge probable du master HD, cela limite ostensiblement la finesse de l’image, en particulier durant les (nombreux) plans larges du film (captures 3 et 5 typiquement). Les gros plans s’en sortent légèrement mieux (captures 4 et 10) mais dans l’ensemble, il n’y a guère de quoi épater les yeux.

L’étalonnage souffre sans doute lui aussi de l’âge de la source numérique utilisée, tant il semble avant tout porter les marques des pratiques institutionnelles d’alors : contraste manquant de nuance (captures 3 et 10), palette marquée par un rendu artificiellement chaud et rosé (capture 4), avec en plus ici un rendu assez terne des couleurs primaires (capture 11) dont on peut questionner s’il est d’origine ou s’il provient là aussi du master HD.

Enfin, l’image est relativement propre hormis quelques poussières résiduelles, mais le cadre manque de stabilité.

Son

Note : 7.5 sur 10.

La piste son est un peu plus convaincante, ou du moins possède un âge moins marqué. Elle s’inscrit dans une certaine moyenne décente, assez plate mais sans défaut notable. La musique et les effets sonores s’en sortent plutôt bien malgré un manque de capacité à se projeter, tandis que les voix portent un peu plus le poids des limites acoustiques de la piste et semblent étriquées.

Suppléments

Indicator offrent à Creatures The World Forgot le grand jeu avec une édition « limitée-limitée », c’est-à-dire avec fourreau cartonné rigide, livret plus épais (80 pages, ici) et avec un tirage spécifique (ici 6000 exemplaires, pour une édition paraissant uniquement en Angleterre). Tous les bonus vidéo sont en anglais non sous-titré sauf mention contraire.

  • Nouveau commentaire audio de Kim Newman
  • Hammer’s Women : Julie Ege (6 min 51, 1080p) : nouvelle présentation de la carrière de l’actrice par Rachel Knightley
  • Signs of Change (25 min 03, 1080p) : nouvelle interview de Jonathan Rigby sur le film
  • David Huckvale on Mario Nascimbene (26 min 07, 1080p) : nouvelle discussion avec Huckvale sur la bande originale du film
  • Trois courts métrages réalisés par Don Chaffy pour la Children’s Film Foundation : Skid Kids (1953, 48 min 40, 1080p restauré, sous-titres anglais optionnels), A Good Pull-up (1953, 17 min 32, 1080p upscalé, sous-titres anglais optionnels) et Watch Out (1953, 17 min 57, 1080p restauré, sous-titres anglais optionnels). Les trois films sont présentés avec un commentaire audio optionnel de Vic Pratt (non sous-titré).
  • Bande annonce du film (2 min 14, 1080p upscalé)
  • Spot radio (51 sec, audio) et spot TV (1 min 03, 1080p upscalé)
  • Galeries photos promotionnelles et publicitaires
  • Livret de 80 pages incluant un nouveau texte de 5 pages par Julian Upton sur le film, 6 pages d’extraits de matériels promotionnels du film à propos de son casting, 5 pages d’extraits d’articles d’époque sur Julie Ege, 2 pages d’extraits du matériel promotionnel du film à propos de Don Chaffey, 4 pages d’extraits de matériel promotionnel sur le film, 8 pages d’extraits d’articles d’époque sur Michael Carreras, 4 pages d’extraits d’interviews de 1971 de Roy Skeggs, 2 pages de critiques d’époque du film et enfin un nouveau texte de 3 pages par Jeff Billington sur la carrière de Don Chaffey à la Children’s Film Foundation

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque48,308,634,576 bytes
Taille Film24,338,003,520 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 30001 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / LPCM Audio / 1.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 24-bit

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s