Test Blu-ray : Coffret Satyajit Ray (Carlotta)

Visuel du Blu-ray : Coffret Satyajit Ray (Carlotta)
PaysFrance
EditeurCarlotta
Date de sortie01 mars 2022
Support5 BD-50
RéalisateurSatyajit Ray
Durée135 min 36 / 119 min 00 / 69 min 17 / 66 min 23 / 116 min 42 / 121 min 15
ZoneB
Format d’image1.33
LanguesBengali DTS HD MA 1.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 8 sur 10.

Cela fait longtemps qu’on attendait des sorties HD dignes de ce nom pour la filmographie de Satyajit Ray, très mal éditée en France. Ce sont finalement Carlotta qui permettent cela, avec un coffret regroupant six films du réalisateur, édités ici en Blu-ray à partir des restaurations 2K effectuées autour de 2012-2013 à partir des négatifs originaux. Il s’agit des mêmes sources que celles utilisées en Angleterre par Artificial Eye et aux USA et en Angleterre par Criterion pour cinq des six films, Le dieu éléphant étant une première mondiale en Blu-ray.

Dans l’ensemble, les six présentations sont assez similaires, avec notamment les mêmes faiblesses semble-t’il dues à l’état des éléments originaux. En particulier, on notera un aspect régulièrement assez doux, conjugué à des soucis de contraste donnant l’impression parfois de voir un film trop ou bien trop peu contrasté, à la photo parfois très brillante ou contraire très terne (capture 5 de La grande ville, capture 1 du Lâche, capture 7 du Saint). Cet aspect ressort d’autant plus sur Le dieu éléphant, seul film en couleurs du coffret et dont l’étalonnage donne l’impression d’éléments aux couleurs passées et aux noirs anormalement colorés (captures 1, 6 et 8). Aussi, le rendu peut montrer des chutes visibles de définition, notamment (c’est logique techniquement) lors des fondus enchainés mais aussi parfois sur des séquences entières, comme si elles étaient tirées de sources secondaires.

Ces soucis ne représentent cependant qu’une partie congrue du résultat visuel des six films et les restaurations offrent, disons, 90% du temps au moins un rendu visuel largement appréciable et qui, de toute manière, offrent aux six films un coup de jeune largement notable. On trouve ainsi un rendu HD plutôt naturel et détaillé, tant dans les plans larges (capture 2 de La grande ville, capture 3 du Saint) que les plans plus resserrés (capture 5 du Saint). Il y a une légère hétérogénéité d’un film à l’autre, certains étant un chouia mieux loti côté textures et précision (Charulata et Le lâche paraissent très légèrement en-dessous), mais dans l’ensemble, le résultat est satisfaisant et la balance positive.

Enfin, il subsiste quelques défauts physiques et de légers tremblements du cadre ci et là, mais compte tenu du probable aspect des éléments physiques, on peut supposer que les défauts principaux ont été éliminés ou atténués.

Son

Note : 6 sur 10.

C’est plus compliqué pour la partie sonore, plus abîmées et limitées : dialogues crus et saturés, musique distordue, effets sonores sourds… tout y passe malgré une propreté assez évidente puisqu’il n’y a quasiment ni souffle ni craquements particuliers. Cependant, les six films sont acoustiquement clairement très limités, et le résultat sonore le plus souvent particulièrement plat.

Suppléments

Les suppléments sont répartis sur l’ensemble des cinq disques. On trouve :

La grande ville :

  • Entretien avec Charles Tesson sur le film (7 min 59, 1080p)
  • Bande annonce pour la ressortie française 2014 du film (1 min 28, 1080p)

Charulata :

  • Entretien avec Charles Tesson sur le film (7 min 38, 1080p)
  • Charulata vu par Eva Markovits (9 min 22, 1080p)
  • L’invité de FR3 (18 janvier 1981) : Satyajit Ray (20 min 19, 1080p), interviewé à l’occasion par Michel Ciment et Claude Sautet
  • Bande annonce pour la ressortie française 2014 de Charulata, Le lâche et Le dieu éléphant (1 min 43, 1080p)

Le lâche / Le saint :

  • Entretien avec Charles Tesson sur Le lâche (7 min 55, 1080p) et sur Le saint (7 min 25, 1080p)

Le héros :

  • Entretien avec Charles Tesson sur le film (9 min 12, 1080p)
  • Le héros vu par Eva Markovits (8 min 35, 1080p)

Le dieu éléphant :

  • Entretien avec Charles Tesson sur le film (8 min 00, 1080p)

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Disque 1 : La grande ville :

Taille Disque37,850,797,372 bytes
Taille Film35,407,728,192 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 32017 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOBengali / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1074 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Disque 2 : Charulata :

Taille Disque40,490,532,229 bytes
Taille Film31,028,641,536 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 31998 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOBengali / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1052 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Disque 3 : Le lâche / Le saint :

Taille Disque39,436,479,712 bytes
Taille Le lâche18,088,435,008 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 32024 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOBengali / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1069 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Taille Le saint17,340,347,712 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 32026 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOBengali / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1069 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Disque 4 : Le héros :

Taille Disque34,900,434,323 bytes
Taille Film30,473,329,344 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 32025 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOBengali / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1066 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Disque 5 : Le dieu éléphant

Taille Disque33,724,550,555 bytes
Taille Film31,653,602,880 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 32015 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOBengali / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1060 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

La grande ville :

Charulata :

Le lâche :

Le saint :

Le héros :

Le dieu éléphant :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s