Test Blu-ray : Le roi et quatre reines (Sidonis)

Visuel du Blu-ray Le roi et quatre reines (Sidonis)
PaysFrance
EditeurSidonis
Date de sortie22 novembre 2021
Support1 BD-50
RéalisateurRaoul Walsh
Durée84 min 02
ZoneB
Format d’image2.35
LanguesAnglais, Français DTS HD MA 2.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 6.5 sur 10.

Sidonis upgradent chez nous Le roi et quatre reines semble-t’il à partir du seul master HD disponible ici, un master un peu daté et exploité en 2011 en Australie et en 2016 aux USA.

Le résultat visuel est relativement correct mais apparaît tout de même pas très jeune, avec un côté visiblement lisse et pas particulièrement agréable. C’est probablement là le plus gros point faible de ce master HD, car cela limite la précision et le niveau de détails fins tant sur les plans larges (captures 2 et 13) que les plans plus serrés (captures 5, 8 et 13). On a connu upgrade HD bien plus notable.

Les couleurs, au moins, semblent plutôt bien restituées, avec une palette suffisamment riche et équilibrée pour convaincre. Seules quelques séquences nocturnes pourraient paraître un peu bouchées mais rien d’excessif. Les extérieurs, à l’opposé, sont très efficaces (captures 7 et 8).

Enfin, on notera quelques poussières mais surtout un tremblotement récurrent du cadre (défaut physique assez habituel sur ces anciennes générations de masters HD). L’encodage parait efficace même s’il n’est pas impossible qu’il ait à voir avec le côté lisse de l’image, les Blu-rays US et australiens ne semblant pas aussi lisses.

Son

Note : 7.5 sur 10.

Une VO assez nettement supérieure à la VF, qui souffre d’un rendu beaucoup plus faiblard et étriqué, avec notamment un manque de rondeur affectant particulièrement la musique. Les dialogues sont moins gênés par cet aspect, qui tend au contraire à les rendre plus clairs mais leur donne aussi un côté un peu criard.

La VO est, elle, bien plus équilibrée et même si elle reste encore assez plate, elle offre un rendu plus ample, ouvert et aérien. La musique retrouve sa rondeur et son énergie, sans pour autant phagocyter le reste de la piste.

Suppléments

Si l’aspect technique paraît nettement perfectible, difficile de faire la fine bouche côté bonus, avec un mélange d’anciens et nouveaux suppléments, et l’ajout du documentaire sur Raoul Walsh trouvable sur Les implacables :

  • Présentations 2009 du film par Bertrand Tavernier (19 min 08, 720p) et Patrick Brion (6 min 27, 720p)
  • Portrait de Raoul Walsh par Jean-Claude Missaien (21 min 16, 576i, 2009)
  • Nouvelle présentation du film par Jean-François Giré (11 min 06, 1080i)
  • Les vraies aventures de Raoul Walsh (1h 34 min 59, 1080i) : un documentaire réalisé en 2014 par Marilyn Ann Moss sur le réalisateur et sa carrière

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque41,704,481,806 bytes
Taille Film22,364,151,168 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 30075 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1567 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1797 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s