Test Blu-ray : Le goût de la violence (Gaumont)

PaysFrance
EditeurGaumont
Date de sortie26 min 2021
Support1 BD-50
RéalisateurRobert Hossein
Durée85 min
ZoneABC
Format d’image2.35
LanguesFrançais DTS HD MA 2.0
AudiodescriptionFrançais
Sous-titresFrançais pour sourds et malentendants

Image

Note : 8 sur 10.

Le goût de la violence a fait l’objet d’une restauration en 2016. Vu l’aspect visuel, on suppose qu’il s’agit d’une restauration 2K à partir du négatif original, et vu les habitudes de Gaumont, on suppose qu’elle a été effectuée chez Eclair.

La restauration est plutôt jolie aux premiers abords. Le niveau de détails est agréable, avec un rendu HD largement palpable et une définition soutenue. Les plans larges extérieurs, notamment, en bénéficient beaucoup (capture 5 typiquement). Les plans plus serrés sont peut-être un peu moins à même d’impressionner mais démontrent eux aussi l’apport du travail effectué. Cependant, on pourra trouver que l’image manque régulièrement un peu de texture argentique, paraissant comme un peu lissée (captures 4, 8 et 10). Cela influe légèrement, quoique pas de façon rédibitoire, sur l’impression de naturel laissée par l’image.

A cela s’ajoute un noir et blanc un peu terne et grisâtre, notamment à cause de noirs dont le décollement est parfois un peu trop visible (captures 4 et 10). Qui plus est, probablement à cause d’un problème d’encodage, le noir et blanc n’est pas pur et est légèrement coloré, donnant une légère teinte verdâtre à l’image. C’est dommage car c’est autrement plutôt nuancé et compétent sur le reste du spectre, avec une palette de gris suffisamment vaste et dynamique, mais cela semble manquer tout de même légèrement de peps.

Rien à redire par contre côté propreté, stabilité ou encodage (hormis, donc, cette coloration incorrecte).

Son

Note : 7 sur 10.

Une piste son satisfaisante mais peu mémorable. La musique ne s’en sort pas trop mal grâce à une belle légèreté et une rondeur légère mais agréable, mais les dialogues et les effets sonores restent désespérément plat. Qui plus est, les voix sont plutôt voilées et rapeuses, avec quelques lignes de texte ci et là au rendu un peu métallique. On a connu plus frais.

Suppléments

Outre un module avant / après restauration (3 min 09, 1080p) et la bande-annonce originale restaurée du film (2 min 53, 1080p), le principal supplément de cette édition est une nouvelle interview de Jean-François Giré autour du film (20 min 05, 1080p).

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque33,856,761,931 bytes
Taille Film27,448,129,536 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 38176 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1223 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit / DN -2dB)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s