Test Blu-ray : After Dark, My Sweet (Carlotta)

PaysFrance
EditeurCarlotta
Date de sortie16 juin 2021
Support1 BD-50
RéalisateurJames Foley
Durée111 min
ZoneB
Format d’image2.35
LanguesAnglais & Français DTS HD MA 2.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 8 sur 10.

Exclu HD mondiale pour Carlotta avec ce Blu-ray de After Dark, My Sweet, même si le master utilisé semble être un master pre-existant, certes pas mal du temps mais légèrement daté tout de même.

Globalement, l’impression HD est positive : l’apport en terme de définition et de précision est clair et facilement visible, avec un rendu HD globalement confortable et plutôt naturel. Les gros plans en bénéficient largement (captures 2 et 5) comme les plans plus larges (captures 4 et 9). On repèrera cependant une touche d’accentuation artificielle (captures 1 et 4) et une granulosité un peu épaisse. Cependant, cela reste assez mesuré pour ne pas paraître trop intrusif et perturber le visionnage. Il n’empêche qu’un travail technique plus récent éliminerait sans doute ces petites limites. On notera enfin une remontée de grain un peu désagréable dans son rendu vers la 18e minute (capture 6).

Même chose du côté de l’étalonnage, où une certaine tendance au rosé dans les carnations serait sans doute corrigée via un travail plus récent, mais où hormis ce point, l’ensemble parait plutôt convaincant et équilibré. La balance est donc là aussi positive, avec une jolie saturation et un travail sur le contraste plutôt nuancé (notamment dans les scènes moins éclairées – capture 12). Les rouges, en particulier, ressortent de façon chaleureuse et harmonieuse (capture 13).

Enfin, il subsiste quelques tremblements du cadre et une poignée de poussières mais rien de plus, et l’encodage est solide.

Son

Note : 8 sur 10.

2 pistes son aux bases assez proches, quoique la VF s’avère mixée peut-être légèrement plus fort et surtout avec des dialogues probablement un peu trop mis en avant. Ces deux remarques mises à part, l’un comme l’autre choix offre une expérience sonore plutôt confortable et efficace quoique peu démonstrative (de par le film lui-même). La musique et les effets sonores sonnent ronds et amples, appuyés par une légère dynamique quand il le faut. Les dialogues sont un peu marmonnés en VO, au contraire peut-être trop en avant en VF, mais globalement dégagés et sans souci notable.

Suppléments

Outre une bande-annonce du film (1 min 18, 1080p), Carlotta propose surtout un nouvel entretien avec le réalisateur James Foley (32 min 09, 1080p), où celui-ci revient sur sa découverte du livre de Jim Thompson, le travail d’adaptation puis la production du film.

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque38,024,903,948 bytes
Taille Film32,863,264,320 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 34149 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1584 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1563 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s