Test Blu-ray : Coffret Abbas Kiarostami – Kanoon (Potemkine)

PaysFrance
EditeurPotemkine
Date de sortie04 mai 2021
Support3 BD-50 + 1 DVD-9
RéalisateurAbbas Kiarostami
Durée610 min (cumulé)
ZoneB
Format d’imageMultiples
LanguesPersan DTS HD MA 2.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 8 sur 10.

Un gros morceau que ce coffret Kanoon, regroupant 18 films (13 courts et 5 longs) récemment restaurés dans le cadre du travail de fond effectué sur le cinéma d’Abbas Kiarostami. En HD, ces films sont répartis sur 3 Blu-rays comme suit :

Disque 1 :

  • Le pain et la rue (1970, 12 min, fiction)
  • La récréation (1972, 15 min, fiction)
  • Expérience (1973, 56 min, fiction)
  • Le passager (1974, 74 min, fiction)
  • Le costume de mariage (1976, 60 min, fiction)
  • Le choeur (1982, 17 min, fiction)

Disque 2 :

  • Les élèves du cours préparatoire (1985, 83 min, documentaire)
  • Devoirs du soir (1989, 78 min, documentaire)
  • Deux solutions pour un problème (1975, 5 min, documentaire)
  • Moi aussi, je peux (1975, 4 min 30, documentaire)
  • Les couleurs (1976, 16 min, documentaire)
  • Comment utiliser son temps libre ? La peinture (1977, 18 min, documentaire)
  • Rage de dents (1980, 27 min, documentaire)

Disque 3 :

  • Hommage aux professeurs (1977, 17 min, documentaire)
  • Solution (1978, 12 min, fiction)
  • Cas n°1, cas n°2 (1979, 48 min, documentaire)
  • Ordre ou désordre (1981, 17 min, fiction)
  • Le concitoyen (1983, 51 min, documentaire)

Toutes les restaurations ont été conduites en 2018 par la branche parisienne de L’immagine Ritrovata. Tous les films ont été numérisés en 4K et restaurés en 2K, avec cependant des éléments différents. Le pain et la rue, La récréation, Expérience, Le passager et Le costume de mariage ont été restaurés à partir de leurs négatifs originaux 35mm, Le choeur et Deux solutions pour un problème à partir d’un interpositif 35mm, Hommage aux professeurs à partir d’un interpositif 35mm, et les autres films à partir des négatifs originaux 16mm.

Globalement, à de problématiques éléments près, l’ensemble des restaurations offre un rendu très sympathique et largement commandable. C’est un peu variable cependant film par film, que ce soit Le pain et la rue et Récréation, deux films en noir et blanc étonamment sombres et ternes ou Le choeur et sa photo vaporeuse, ou bien entre les films tournés en 35mm et ceux en 16mm (comme la finesse plus limitée du Concitoyen). Enfin, Hommage aux professeurs montre une définition en grande partie très limitée, probablement à cause des trucages optiques qu’il possède. Ces points mis à part, difficile de bouder son plaisir face à ce résultat qui offre donc une belle cure de jouvence générale à tous ces films et un confort de visionnage indéniable. Le rendu est clairement HD, avec un joli niveau de détails, certains films offrant notamment des plans larges ravissants de ce point de vue.

Côté couleurs, l’ensemble est lui aussi variable. D’une part déjà, 2 des 4 films en noir et blanc, Le pain et la rue et La récréation, paraissent particulièrement sombres et ternes. Difficile de savoir si c’est d’origine, un problème d’éléments ou un choix de restauration mais en l’état, c’est surprenant en visionnage et pas toujours cohérent avec les éléments à l’écran. Le passager et Expérience s’en sortent mieux sur cet aspect, avec une palette plus large et dynamique, et globalement plus convaincante. Pour les autres films, tous en couleurs, la signature du laboratoire italien reste malheueusement régulièrement reconnaissable, avec en point d’orgue Le choeur, à deux doigts des nouvelles couleurs de 1900. Les autres films heureusement sont moins touchés, le plus épargné (et heureusement vu le sujet) étant Les couleurs. Le reste des films se situent dans un juste milieu signé mais satisfaisant. Le costume de mariage offre par exemple une belle palette de couleurs plus joliment dynamiques et équilibrées, tout comme Les élèves du cours préparatoire et Le concitoyen. Plutôt chauds et saturés, les étalonnages paraissent globalement adéquats et convaincants.

Enfin, il reste donc, comme discuté plus haut, quelques défauts inhérents aux éléments et visiblement impossibles à réparer. Si les films ont été clairement profondément nettoyés et stabilisés, certains montrent encore des défauts généraux, que ce soit des plans peignés sur La récréation, un quadrillage de l’image à la 30e minute du Costume de mariage, un rendu quasi Betamax sur quelques plans vers la fin du Passager, ou un dédoublement de l’image sur un plan des Elèves du cours préparatoire.

Une remarque enfin sur l’encodage : il semble évident que si les sources sont variables et parfois de qualité plus limitée, la répartition de tout ce matériel sur 3 Blu-rays plutôt que 4 a obligé à compresser ces films assez fortement. L’impact reste dans l’ensemble heureusement léger mais peut parfois se faire violemment visible, en particulier lors des séquences les plus granuleuses et les plus fines (sur le disque 1 : captures 11 vs 12 et 14 vs 15, sur le disque 2 : captures 15 vs 16, sur le disque 3 : captures 12, 13 et 14), là où les sources et restaurations plus épaisses sont moins à même d’aller titiller l’encodage. On notera par ailleurs l’utilisation étrangement contrainte de l’espace du 3e disque, uniquement utilisé à 65% de ces capacités. Si on devait supposer, on dirait que c’est le débit vidéo moyen qui a été ciblé (environ 19 Mbps), et que comme ce disque embarque moins de films que les 2 autres (145 minutes contre 233 pour les 2 autres), l’espace disque finit sous-utilisé. Dommage. A défaut de pouvoir financer l’inclusion d’un disque supplémentaire, répartir plus uniformément la quantité de contenu sur les 3 disques aurait aidé à limiter ces difficultés numériques en permettant un débit vidéo moyen plutôt autour de 25 Mbps.

Son

Note : 7 sur 10.

Les pistes son montrent elles aussi une certaine variance, bien qu’elles fassent dans l’ensemble un peu plus leur âge que les images des films. Certains paraissent un peu moins plats (Le costume de mariage) que d’autres (Moi aussi, je peux), mais toutes conservent tout de même un rendu régulièrement assez daté et légèrement voilé, avec des voix parfois voilées, nasillardes ou rapeuses. Cependant, elles ont été plutôt efficacement nettoyées et ne souffrent pas particulièrement de défauts notables de ce côté.

Suppléments

Le coffret Kanoon est un combo 3 Blu-rays + 5 DVDs + 1 DVD bonus, tiré à 1000 exemplaires et numérotés. Les suppléments sont répartis, pour les disques qui nous intéressent, sur les 3 Blu-rays ainsi que sur le 6e DVD. De par les sujets de plusieurs des courts-métrages de ce coffret, Potemkine ont orienté une partie des suppléments vers un prisme pédagogique, tandis qu’une autre partie est plus « classiquement » analytique.

Blu-ray 1 :

  • Présentation des films par Jean-Michel Frodon (7 min 53, 1080i)
  • 3 éclairages orientés jeunesse par Margot Grenier pour Le pain et la rue (5 min 27, 1080), Le passager (10 min 53, 1080p) et Expérience (11 min 44, 1080p)

Blu-ray 2 :

  • Présentation des films par Agnès Devictor (7 min 54, 1080i)
  • Analyse de Devoirs du soir par Alain Bergala (15 min 05, 1080i)

Blu-ray 3 :

  • Présentation des films par Jean-Michel Frodon (5 min 21, 1080i)
  • Analyse de Solution par Alain Bergala (11 min 50, 1080i)
  • Analyse de Cas n°1, cas n°2 par Agnès Devictor et Jean-Michel Frodon (18 min 42, 1080i)

DVD 6 :

  • Le Kanoon raconté par Agnès Devictor (24 min 36)
  • L’histoire de la restauration des films (14 min 24) : entretien avec Thomas Rosso et Olivier Masclet
  • À hauteur d’enfants (2 min 16) : montage sur le regard de Kiarostami sur l’enfance

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Disque 1 :

Taille Disque43,602,209,552 bytes
Encodage Vidéo (moyen)MPEG-4 AVC Video / 18815 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VO (moyen)Persian / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1570 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)

Disque 2 :

Taille Disque46,490,409,156 bytes
Encodage Vidéo (moyen) MPEG-4 AVC Video / 19330 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VO (moyen) Persian / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1570 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)

Disque 3 :

Taille Disque31,352,413,810 bytes
Encodage Vidéo (moyen) MPEG-4 AVC Video / 18898 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VO (moyen) Persian / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1570 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)

Captures d’écran HD :

Disque 1 :

Disque 2 :

Disque 3 :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s