Test Blu-ray : L’aventurier (Pathé)

PaysFrance
EditeurPathé
Date de sortie20 juillet 2022
Support1 BD-50
RéalisateurMarcel L’Herbier
Durée95 min 25
ZoneABC
Format d’image1.32
LanguesFrançais DTS HD MA 2.0
AudiodescriptionFrançais
Sous-titresFrançais pour sourds et malentendants, Anglais

Image

Note : 8 sur 10.

Comme Si j’étais un espion, L’aventurier a été restauré en 4K par L’immagine Ritrovata en 2021. Contrairement au film de Bertrand Blier, nous n’avons cependant pas pu trouver quelle a été la source physique des travaux, mais au vu du résultat final, il est tout à fait possible qu’il s’agisse du négatif original.

Le résultat visuel est très correct bien qu’un peu hétérogène et surtout assez doux et avec un aspect (et un grain) assez épais. Ce n’est pas forcément surprenant pour un film de cet âge, de nombreuses restaurations tendant à donner cette texture un peu plus douce et diffuse qui semblerait presque (et c’est peut-être réellement le cas) inhérente aux éléments en nitrate de l’époque. Quoiqu’il en soit ici, ces quelques limites ne paraissent pas dues à un abus d’outils numériques durant la restauration et la texture de l’image conserve un rendu argentique naturel et plutôt plaisant en visionnage, parsemé d’un grain argentique fin cohérent pour un flux 4K de ce type. Le niveau de détails est forcément affecté par la douceur de l’image, avec des plans larges notamment pouvant paraître un peu épais (capture 6) là où les gros plans offrent une précision plus immédiatement perceptible, mais l’impression laissée par l’image est globalement positive et au niveau des attentes. On notera aussi quelques plans plus en retrait (dont quelques uns visiblement d’origine – mise au point imparfaite ou photo volontairement diffuse), ainsi que des fondus plus épais et moins définis.

L’étalonnage est dans la lignée très honorable des restaurations N&B de L’immagine Ritrovata, avec des noirs ici le plus souvent légèrement décollés et ne donnant pas lieu à des plans pouvant en paraître voilés ou ternes (un bon point), hormis quelques plans où le niveau de noirs est tout de même particulièrement relevé (capture 2). Cela confère à l’image un aspect légèrement grisonnant et volouté, notamment du fait de hautes lumières tenues éloignées des maximums possibles en numérique mais permettant d’éviter de brûler les blancs et ainsi conserver les détails dans les zones les plus claires. La photographie du film parait cependant, à la base, proposer une lumière pas particulièrement tranchée, donnant ainsi ici une palette de gris plutôt nuancée et avec un contraste un peu moins marqué que ce qu’on a pu voir sur d’autres films (dont, par exemple, Si j’étais un espion). Cela reste convaincant en visionnage mais pourra paraître un peu grisâtre.

Enfin, l’image a été très efficacement nettoyée et stabilisée, et l’encodage s’en sort très bien.

Son

Note : 6 sur 10.

La piste son 2.0 dual mono est en bien moins bonne forme et sonne rapidement de façon assez datée. L’ensemble de la piste parait assez nettement étriqué, avec des dialogues souffreteux, une musique manquant clairement de rondeur et plafonnant rapidement et des effets sonores datant eux aussi le tout. On appréciera cependant un nettoyage efficace de la piste, nettoyant tout souffle sans sembler endommager le reste de la piste. On peut supposer qu’un film de cette année (1934) vient forcément avec des limites techniques d’origine et irrémédiables, et que cela explique au moins en partie ce résultat sonore.

Suppléments

Un unique supplément : Créer, c’est s’adapter (43 min 26, 1080i), de nouveaux entretiens autour du film avec Marie Martin, Alain Carou et Didier Griselain.

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque42,193,842,455 bytes
Taille Film29,532,284,928 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 36884 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1071 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s