Test Blu-ray : Boss Level (Metropolitan)

PaysFrance
EditeurMetropolitan
Date de sortie6 mars 2021
Support1 BD-50
RéalisateurJoe Carnahan
Durée101 min
ZoneB
Format d’image2.39
LanguesAnglais et Français DTS HD MA 5.1
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 9 sur 10.

Boss Level s’extrait enfin de sa sortie compliquée et arrive en France en Blu-ray via Metropolitan (un éditeur éditorialement logique pour un tel film). Une introduction mondiale, puisque cette édition arrive avant la seule autre annoncée du film, en Allemagne fin avril. Visuellement, le film ne déçoit pas grâce à un rendu précis et détaillé. L’image est ciselée, définie, détaillée, que ce soit dans le feu de l’action ou les plans plus posés. Le tout respire ainsi la haute définition sans faillir, dans les plans resserrés (captures 9, 11 et 13) comme plus larges (captures 8, 12 et 15). Autant dire que les spectateurs ne seront pas déçus du rattrapage, tant l’image parait parfaitement calibrée pour le format, d’autant qu’elle possède assez peu la patine de son tournage qui semble avoir été effectué en numérique (et évite ainsi l’aspect « détaillé mais lisse » souvent vu pour ces productions).

La palette de couleurs est un chouia plus typée, avec notamment une désaturation fréquente (captures 1, 2 ou 15 par exemple). Cela limitera sans doute l’aspect « pop corn » du film aux yeux de certains spectateurs, mais quoiqu’il en soit, ce choix esthétique est ici restitué sans problème particulier. Le contraste sait appuyer la photo quand il le faut (capture 18) et le tout parait en tout cas cohérent et organique.

Enfin, pas de défaut particulier à noter côté poussières/rayures (logique) ou encodage.

Son

Note : 9.5 sur 10.

VF et VO 5.1 sonnent de façon très équivalentes à l’oreille.

Les 2 pistes offrent une belle action sonore, soutenant largement celle à l’écran. Sans être des pistes de référence (notamment coté ultra basses fréquences), elles offrent par contre un très beau spectacle côté séparation, avec une utilisation efficace et plaisante de l’ensemble des 5 enceintes. Si les dialogues, clairs et bien intégrés, sans plutôt ancrés sur la scène avant, la musique comme les bruitages (foule du bar, coups de feu et autres hélicoptères) exploitent eux l’ensemble des enceintes pour un résultat largement satisfaisant.

Suppléments

Hormis une flanquée de bandes annonces de l’éditeur, un seul bonus à se mettre sous la dent : un court making of promo (8 min 17, 1080p). Un peu dommage, tant on aurait aimé en savoir plus sur la production et surtout la sortie compliquée du film.

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque36,394,616,448 bytes
Taille Film32,337,985,536 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 32878 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3722 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3751 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s