Test Blu-ray Import : Nil by Mouth (BFI)

PaysAngleterre
EditeurBFI
Date de sortie05 décembre 2022
Support2 BD-50
RéalisateurGary Oldman
Durée128 min 45
ZoneB
Format d’image1.66
LanguesAnglais (LPCM 2.0 & DTS HD MA 5.1)
AudiodescriptionAnglais
Sous-titresAnglais pour sourds et malentendants

Image

Note : 9 sur 10.

Pour son 25ème anniversaire, Nil by Mouth a fait l’objet d’une restauration 4K à partir des négatifs originaux Super 16mm A/B du film, complété par un interpositif 35mm (et d’une piste magnétique 35mm 6-pistes pour le son). La numérisation des éléments a été effectuée par Cineric New York, tandis que l’étalonnage et la restauration ont été effectués par le BFI (accompagné de Dragon Post Wales), en se basant sur une copie d’exploitation d’époque et avec approbation finale de Gary Oldman.

Le film n’est pas particulièrement flashy, et dont peu propice à des démonstrations de force, mais la restauration a quoiqu’il en soit parfaitement respecté cela. Le travail est soigné et préserve le naturel de l’image, en conservant les origines argentiques Super 16 du film, sans tentative de moderniser cela en lissant et/ou en accentuant l’image. Le résultat est ainsi très filmique à l’écran, avec un rendu fin et précis, y compris dans les scènes moins lumineuses (captures 2 et 6).

L’étalonnage appuie d’ailleurs tout cela, en offrant un bel équilibre des contrastes et en préservant la palette plutôt naturaliste et peu clinquante du film, sans pour autant empêcher quelques passages de ressortir (capture 5). Tout cela parait harmonieux et convaincant à l’écran, à la fin nuancé et lisible. Tout juste pourra-t-on trouver quelques carnations un peu sur-appuyées à de rares moments (capture 12).

Enfin, l’image a été impecablement stabilisée et nettoyée, tandis que la compression signée Fidelity in Motion n’est jamais prise en défaut par les hautes fréquences visuelles.

Son

Note : 8 sur 10.

La piste 5.1 (basée donc sur la piste magnétique 6-pistes originale) reste assez frontale et timorée, aux quelques éclats de voix et ambiances de pubs près. Le rendu sonore est cependant propre et frais, les voix se détachent globalement bien et le confort d’écoute est très appréciable (on recommandera cependant de légèrement monter le son). La musique, pas forcément ultra proéminente, exploite cependant bien les enceintes pour légèrement ouvrir le champ sonore. Le tout est bien équilibré.

Le film propose aussi une piste LPCM 2.0 Stéréo (non testée).

Suppléments

L’éditeur finit 2022 avec une grosse édition pour Nil by Mouth, embarquant avec un disque de suppléments plus un livret de 80 pages. Les suppléments sont en anglais non sous-titré, sauf mention contraire. Les bonus sont répartis sur les deux disques.

Disque 1 :

  • Nouveau commentaire audio de Gary Oldman et Douglas Urbanski
  • Images du tournage issues de 11 scènes coupées (1997, 39 min 27, 1080p upscalé), sélectionnées par Oldman
  • Bande annonce 2022 du film (1 min 24, 1080p)

Disque 2 :

  • Setting The Record Straight (50 min 56, 1080p) : nouvelle interview de Gary Oldman par Geoff Andrew
  • A Slice of Life (22 min 02, 1080p) : nouvelle interview Ray Winstone sur son rôle dans le film
  • Talent is Worth Trusting : Douglas Urbanski on Nil by Mouth (15 min 34, 1080p) : nouvelle interview du producteur du film et collaborateur de longue date avec Gary Oldman
  • Fearing the Worst : Charlie Creed-Miles on Nil by Mouth (27 min 53, 1080p) : nouvelle interview de l’acteur sur son rôle dans le film
  • People Were Queuing For Any Role (16 min 02, 1080p) : nouvelle interview de la directrice de casting Sue Jones
  • Mother (1994, 7 min 20, 1080p upscalé) : les seules images restantes tournées par Gary Oldman pour un documentaire jamais abouti sur sa mère
  • Galeries photos du tournage et promotionnelles, issues des archives de Gary Oldman
  • Children (46 min 13, 1080p restauré, sous-titres anglais optionnels) : moyen-métrage écrit et réalisé en 1976 par Terence Davies

L’édition contient aussi, donc, un livret de 80 pages incluant une nouvelle introduction d’1 page par Gary Oldman, un nouveau texte de 7 pages par Douglas Urbanski sur le film et sa production, un nouveau texte de 5 pages par Kat Ellinger sur le traitement de la violence conjugale et intra-familiale dans le film, 3 pages de compilation de souvenirs du tournage du film par Gary Oldman, un extrait de 5 pages d’interview de Gary Oldman en 1997 par Geoff Andrew pour Time Out, 6 pages d’interview par Nick James du designer Hugo Luczyc-Wyhowski, un nouveau texte de 5 pages par Philip Kemp sur les inspirations du film, un nouveau texte de 6 pages par Jason Wood autour des films constituant la seule réalisation de leurs réalisateurs ou réalisatrices, 2 pages où Gary Oldman parlent de trois scènes coupées, 4 pages sur les bonus inclus dans cette édition, et enfin 7 pages issues des storyboards originaux du film.

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque45,723,496,252 bytes
Taille Film40,328,021,568 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 34903 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 2304 kbps / 24-bit
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2047 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s