Test Blu-ray : La symphonie fantastique (Gaumont)

PaysFrance
EditeurGaumont
Date de sortie14 décembre 2022
Support1 BD-50
RéalisateurChristian-Jaque
Durée93 min 57
ZoneABC
Format d’image1.37
LanguesFrançais DTS HD MA 2.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais pour sourds et malentendants, Anglais

Image

Note : 8 sur 10.

Après moult reports, La symphonie fantastique, de Christian-Jaque, arrive enfin en Blu-ray chez Gaumont via la collection Découverte.

Nous n’avons pas les détails du flux technique de la restauration utilisée, mais celle-ci ressemble à une restauration 4K basée sur un négatif original nitrate. La patine de l’image parait en effet un peu diffuse d’une manière que l’on retrouve fréquemment sur les films nitrate, sans pour autant que cela n’empêche d’obtenir une très belle précision dès que possible (capture 4). Cela reste cependant régulièrement assez doux, comme légèrement velouté, avec qui plus est de nombreux plans dont les bords du cadre paraissent plus flous que le centre. Tout cela combiné donne parfois quelques plans en retrait, à cause d’une texture qui fait penser à une gestion hasardeuse des origines argentiques du film (capture 6), mais qui sont suffisamment ponctuels pour que l’on suppose à la place un souci ponctuel présent à la production du film.

L’étalonnage est globalement convaincant lui aussi, avec peut-être des noirs un peu trop décollés par endroits mais une palette suffisamment contrastée la majorité du temps pour que l’image ne paraisse pas voilée. Cela ne se fait pas au détriment des hautes lumières, traitées avec soin.

Enfin, l’image est impeccablement propre et stable, tandis que l’encodage ne montre aucun signe de faiblesse.

Son

Note : 6.5 sur 10.

La piste son (dual mono) est assez datée par endroits, ce qui s’entend d’autant que les quelques passages musicaux du film font ressortir ces limites. C’est surtout une piste manquant de rondeur et de graves, donnant à l’ensemble une sonorité déséquilibrée vers les mediums et les aigus. Cela affecte un peu les voix aussi, qui sonnent assez pincées. A cela s’ajoute un côté (prévisiblement) plat, donnant à la piste un rendu certes très propre mais monocorde.

Suppléments

Hormis la bande annonce originale du film (2 min 37, 1080p restaurée), le seul bonus vidéo est Episode de la vie d’un artiste (32 min 47, 1080p), un nouvel entretien avec Christian Wasselin autour du film.

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque39,534,218,886 bytes
Taille Film29,445,728,256 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 38918 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 851 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s