Test Blu-ray: Esther 2 – Les origines (Metropolitan)

PaysFrance
EditeurMetropolitan
Date de sortie17 décembre 2022
Support1 BD-50 (+ 1 UHD-100)
RéalisateurWilliam Brent Bell
Durée98 min 32
ZoneB
Format d’image1.85
LanguesAnglais, Français (DTS HD MA 5.1)
AudiodescriptionFrançais
Sous-titresFrançais optionnels, Français pour sourds et malentendants

Image

Note : 8.5 sur 10.

Après sa sortie en salles (plutôt réussie vu le contexte), la suite tardive d’Esther arrive en Blu-ray (et UHD) via Metropolitan.

Le Blu-ray est très efficace… à retranscrire ce qu’on lui donne. En effet, il convient de constater que la photographie d’Esther 2 est TRES particulière.

D’une part, une partie non négligeable du film a un aspect volontairement diffus, ce que le directeur de la photo Karim Hussain explique (dans le livret en bonus de cette édition) être un besoin afin de réduire la visibilité de l’utilisation d’une actrice de 25 ans pour jouer un personnage de 9 ans. Evidemment, cela donne au film une image douce et pas très ciselée venant limiter le niveau de détails fins de ces passages (c’est notamment le cas du prologue du film – capture 2). Cela n’empêche pas un rendu HD organique et détaillé, notamment dans les décors et costumes (captures 9 et 15), mais il conviendra donc de modérer les attentes compte tenu de ce choix/besoin photographique.

D’autre part, l’étalonnage du film est principalement particulièrement… plat. Les retours sur le film lors de sa sortie salles le mentionnaient déjà donc cela ne semble bel et bien pas être une erreur technique sur le disque, mais le résultat est ce qu’il est et une majeure partie du film ressemble à un tournage numérique en Log qui aurait ensuite été plus ou moins laissé comme tel. Le résultat est particulièrement laiteux, avec des hautes lumières voilées et une palette de couleurs régulièrement grisées (captures 9 et 14) dont seuls quelques plans semblent en réchapper (capture 11). Quoiqu’il en soit, le film est responsable de cela et non le disque. Cela se voit d’ailleurs lors de ces quelques plans ressortant du lot, mais aussi lors des quelques images en lumière noire, qui n’ont pas cette limite et ressortent d’autant plus (capture 16).

Enfin, l’encodage est plutôt généreux et bien utilisé, ne montrant aucune faiblesse particulière.

Son

Note : 8.5 sur 10.

VO et VF 5.1 sonnent de façon très similaire, avec peut-être une profondeur des graves légèrement meilleures sur la VO.

Ce point mis à part, on profitera surtout d’un usage efficace de l’ensemble des enceintes, offrant ainsi un environnement sonore englobant plaisant. On pouvait s’attendre peut-être à un peu plus de puissance mais le film n’est que relativement peu chargé en démonstrations de force hormis, surtout, son final. Cela donne des pistes étonnamment plus timides qu’attendues, mais là aussi, cela semble d’origine et est restitué fidèlement ici.

Suppléments

Peu de suppléments vidéo, puisque hormis les bandes annonces française (1 min 00, 1080p) et américaine (2 min 15, 1080p), celles françaises de The Boy et The Boy 2 (2 min 26, 1080p) et 5 autres bandes annonces de l’éditeur, on ne trouvera qu’une très courte featurette promotionnelle (2 min 36, 1080p). A noter que le disque s’ouvre sur la bande annonce de Men.

L’édition contient par contre un livret de 34 pages, contenant un texte (très enthousiaste) de 7 pages sur le film par Nicolas Rioult, une interview de 5 pages avec le réalisateur William Brent Bell, une interview (orientée technique) de 5 pages avec le directeur de la photographie Karim Hussain et enfin une interview de 2 pages avec l’artiste Zsombo Huszka (qui est l’auteur des peintures du père adoptif dans le film).

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque36,108,015,536 bytes
Taille Film32,052,633,600 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 33856 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3149 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3144 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s