Test Blu-ray : Coffret Pasolini 100 ans (Carlotta)

PaysFrance
EditeurCarlotta
Date de sortie08 novembre 2022
Support6 BD-50
RéalisateurPier Paolo Pasolini
Durée117 min 52 / 107 mn 07 / 35 min 18 / 137 min 32 / 88 min 39 / 92 min 24 / 104 min 30 / 73 min 45 / 111 min 18
ZoneB
Format d’image1.37 / 1.85 / 1.85 / 1.85 / 1.85 / 1.63 / 1.85 / 1.37 / 1.85
LanguesItalien DTS HD MA 1.0 (+ Français DTS HD MA 1.0 sur L’évangile selon St Matthieu)
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 7 sur 10.

Dans le cadre du centenaire de la naissance de Pier Paolo Pasolini et de plusieurs restaurations effectuées dans ce contexte, Carlotta éditent 9 de ses films dans un coffret 6 Blu-rays. Le disque 1 embarque Accattone, le disque 2 Mamma Roma et La ricotta, le disque 3 L’évangile selon Saint Matthieu, le disque 4 Des oiseaux petits et gros et Enquête sur la sexualité, le disque 5 Oedipe roi et Carnet de notes pour une orestie africaine et le disque 6 Médée.

Du point de vue technique, Accattone est proposé à partir d’une récente restauration 4K L’immagine Ritrovata (avec un étalonnage supervisé par Luca Bigazzi, directeur de la photographie italien notamment de tous les films de Paolo Sorrentino depuis Les conséquences de l’amour, mais qui avait 3 ans à l’époque de la sortie d’Accattone…), Mamma Roma une autre récente restauration 4K CSC Rome à partir du négatif original (complété par un interpositif), La ricotta une restauration HD (sans plus de précisions), L’évangile selon Saint Matthieu une restauration 2K CSC Rome (Eureka 2012), Des oiseaux petits et gros une restauration HD (la même utilisée par Eureka en 2016 en Angleterre), Enquête sur la sexualité un master SD upscalé (le même trouvable chez Eureka en bonus d’Accattone), Oedipe roi une restauration HD (Eureka 2012), Carnet de notes pour une orestie africaine une restauration 2K (Eureka 2012) et Médée une restauration 2K (la même que SND en 2013).

Nous proposons pour Accattone, La ricotta, L’évangile selon Saint Matthieu, Des oiseaux petits et gros, Enquête sur la sexualité et Oedipe roi quelques jeux de captures comparatives avec les Blu-rays britanniques parus chez Eureka entre 2012 et 2016. A chaque fois, les premières captures sont tirées du coffret Carlotta et les secondes des Blu-rays britanniques. A noter que les captures du disque britannique d’Enquête sur la sexualité ne s’exportaient qu’en 1440 x 1080, et ont ensuite été manuellement redimensionnées en 1920 x 1080.

Le résultat de tout cela est que tous les films ne sont clairement pas égaux entre eux.

En haut du panier, on trouve Accattone et, dans une légère moindre mesure, Mamma Roma.

Accattone est clairement le film du coffret à la restauration la plus impressionnante. Le résultat est fin et frais, avec une patine argentique naturelle ciselée et homogène. En visionnage, il ne fait aucun doute que nous sommes face à une restauration 4K récente, et c’est tant mieux. L’upgrade par rapport à la présentation HD britannique est largement palpable, nous ne pouvons qu’imaginer que c’est encore plus le cas face au précédent DVD français, avec uniquement des baisses de régime (logiques) aux fondus enchaînés. L’étalonnage parait globalement un peu plus sombre mais mieux contrasté, tout en préservant des noirs légèrement décollés mais sans excès. Là aussi, le résultat est très convaincant. Enfin, l’image a été très efficacement nettoyée et stabilisée.

Mamma Roma ressemble à Accattone en terme de finesse, mais il semble bien que le grain a été numériquement trafiqué, donnant régulièrement à l’image un aspect collé pas très joli à voir et nivelant malheureusement un peu le résultat par le bas (sans compter les quelques étrangetés que cela peut générer, comme ce ciel semblant convulser à la 13ème minute). Le film montre aussi un piqué légèrement moindre et un rendu plus doux, ce qui accentue l’impression d’une image au grain atténué. Dommage car, au demeurant, le travail est clairement frais et les bases de qualité vu le très bon niveau de détails général. Il est d’ailleurs notable que les scènes en extérieur nuit (capture 4) montrent une patine bien plus naturelle, au grain plus présent et plus naturel, comme si elles avaient réchappé aux filtres numériques. On n’est malheureusement passés pas loin d’un home run… L’étalonnage parait plutôt équilibré, peut-être un chouia grisâtre dans les scènes de jour. Globalement cependant, cela parait plutôt soigneux et efficace. Enfin, l’image est très propre et stable.

Ensuite, on trouve les restaurations 2K ou HD un peu plus anciennes d’Oedipe roi et Médée côté films en couleurs, Des oiseaux petits et gros côté N&B, et La ricotta pour un mélange couleurs et N&B.

Oedipe roi et Médée, et leurs restaurations 2K couleurs, tiennent encore bien la route. Elles se montrent fines et naturelles, avec un grain préservé et un rendu paraissant suffisamment vierge de filtrages numériques intrusifs. Un bon point malgré leur âge qui commence, à l’échelle des restaurations numériques, à compter. Les nombreux plans larges en extérieur notamment sont particulièrement jolis à voir et font, justement, ressortir ce côté naturel. Les étalonnages tendent à tirer un peu vers le jaune de façon un peu trop généralisée pour ressembler à quelque chose d’origine mais cela reste cohérent avec les paysages du film et ne s’avère pas excessivement intrusif. Enfin, les deux films sont propres mais souffrent d’un tremblotement récurrent du cadre.

Des oiseaux petits et gros propose un rendu similaire (mais en N&B, donc), avec peut-être simplement une texture et un grain légèrement plus épais. Cependant, l’ensemble reste là encore naturel et plaisant, appuyant un bon niveau de détails notamment lors des gros plans sur les interprètes. La palette de gris est plutôt agréable à visionner, peut-être un peu terne mais sans donner de rendu voilé pour autant. Enfin, l’image est stable et propre.

La ricotta se situe dans une sorte d’entre deux, avec des séquences couleurs à l’étalonnage assez proche de ceux vus sur Oedipe roi et Médée mais un rendu légèrement plus doux, ce qu’on retrouve aussi sur les passages en N&B. Ces séquences N&B sont par ailleurs un chouia hétérogène, mais dans l’ensemble suffisamment plaisantes et agréablement fines et détaillées (capture 6). Leur étalonnage propose un N&B plus tranché que sur la plupart des films N&B du coffret (hormis Accattone). Enfin, on retrouve une image propre mais au cadre instable.

On descend encore d’un cran avec Carnet de notes pour une orestie africaine. Le rendu visuel parait limité et le master HD n’est sûrement pas tout récent, mais le résultat semble cohérent pour un film tourné en 16mm. C’est logiquement assez épais mais la patine argentique semble respectée et l’image relativement vierge de bidouilles numériques. Par contre, l’image est hétérogène, avec des séquences un peu plus fines que d’autres. Quoiqu’il en soit, c’est dans l’ensemble assez brut de décoffrage mais pas désagréable. Même constat pour l’étalonnage : brut de décoffrage mais pas désagréable. L’ensemble peut être tour à tour un peu grisâtre ou au contraire un peu excessivement contrasté mais le tout ne parait pas montré de passages fondamentalement problématiques. L’image est par contre encore un peu poussiéreuse et instable.

Plus surprenant (du moins, on avait oublié), c’est L’évangile selon Saint Matthieu, dont la restauration 2K est épaisse et limitée. Visuellement, le film est effectivement assez peu défini et détaillé, avec une image très brumeuse et épaisse. Les détails apparaissent rapidement très limités (captures 1, 7 et 9), limite accentuée à une certaine instabilité des densités ainsi que de l’étalonnage (globalement assez terne), faisant vaciller assez constamment tout cela. Au moins, cela ne paraît pas provenir d’abus électroniques, mais le résultat est quoiqu’il en soit surprenant même à supposer que la restauration 2K a de l’âge ou est basée sur un élément intermédiaire. Par contre, si l’image conserve encore pas mal de petites poussières, le cadre a été efficacement stabilisé.

Enfin, forcément (et pas qu’un peu au vu du résultat), Enquête sur la sexualité clôture la marche avec son master SD, proposé ici upscalé mais dont la définition limitée se perçoit très clairement. L’image alterne plans au grain très épais et très électronique avec d’autres plans dénués de toute texture argentique. L’exhaustivité du coffret a sûrement primé et il ne faudra donc pas attendre grand chose techniquement de cette présentation, qui même pour un master SD upscalé est tout de même très limitée. La palette de gris parait elle aussi affectée par cela et parait assez grisâtre et manquant de finesse. On notera une petite différence de cadrage d’avec l’édition britannique.

Notes image :

  • Accattone : 9 / Mamma Roma : 8
  • Oedipe roi : 7.75 / Médée : 7.75 / Des oiseaux petits et gros : 7.5 / La ricotta : 7.5
  • Carnet de notes pour une orestie africaine : 7
  • L’évangile selon Saint Matthieu : 5.75
  • Enquête sur la sexualité : 3.5

Son

Note : 7 sur 10.

Les pistes son sont qualitativement plus homogènes, et montrent certes moins de hauts mais aussi moins de bas.

Toutes sonnent relativement plat de façon plus ou moins marquée. Accattone, Oedipe roi et Médée s’en sortent un peu mieux, avec des voix plus rondes et se détachant mieux, mais des effets sonores et une musique manquant d’ampleur.

En bas du spectre, Enquête sur la sexualité pose moins de soucis que visuellement mais sa piste est tout de même un peu brouillonne, avec des voix légèrement nasillardes et un rendu légèrement saturé. Plus que sa VO, la VF de L’évangile selon Saint Matthieu semble elle aussi souffrir de voix nasillardes mais aussi d’un côté assez sourd. Quant à La ricotta, les voix ne s’en sortent pas trop mal mais tout le reste parait faiblard et lointain.

Sa VO s’en sort un peu mieux et finit dans la moyenne du coffret, avec Des oiseaux petits et gros, Mamma Roma et Carnet de notes pour une orestie africaine, aux voix un peu creuses mais claires et intelligibles, aux pistes propres mais aux rendus sonores assez plats et peu mémorables.

Notes son :

  • Accattone : 7.5 / Oedipe roi : 7.5 / Médée : 7.5
  • Mamma Roma : 7 / L’évangile selon Saint Matthieu (VO) : 7 / Des oiseaux petits et gros : 7 / Carnet de notes pour une orestie africaine : 7
  • La ricotta : 6.5 / L’évangile selon Saint Matthieu (VF) : 6 / Enquête sur la sexualité : 6

Suppléments

Le coffret se compose de six digipacks slim, regroupés dans un fourreau cartonné rigide. Les bonus sont répartis sur chaque Blu-ray. Certains de ces films ont été précédemment édités en France en DVD, notamment par Carlotta. Les suppléments de ces précédentes éditions ont quasi tous été repris ici, mais on pourra noter l’absence de Repérages en Palestine (documentaire de 1965 réalisé par Pasolini et présent dans l’édition 2 DVD 2013 Carlotta de L’évangile selon Saint Matthieu), Notes pour un film sur l’Inde (documentaire de 1968 de Pasolini présent dans l’édition DVD 2009 Carlotta de Carnet de notes pour une orestie africaine), ainsi que les sketchs La séquence de la fleur de papier (extrait du film Amore e rabbia) et Qu’est-ce que les nuages ? (extrait du film Caprice à l’italienne) (réalisés en 1968 par Pasolini et présents dans le coffret DVD 2003 Carlotta Pasolini – Les années 60).

Disque 1 :

  • Pasolini l’enragé (1966, 1h 38 min 10, 1080i upscalé) : documentaire de Jean-André Fieschi réalisé dans le cadre de l’émission Cinéastes de notre temps
  • Bande annonce originale du film (1 min 58, 1080i upscalé)

Disque 2 :

  • Bande annonce originale de Mamma Roma (3 min 59, 1080i upscalé) et bande annonce Pasolini 100 ans – Partie 1 (2 min 03, 1080p)

Disque 3 :

  • Pasolini : un religieux sans foi (10 min 05, 1080i upscalé) : entretien avec Hervé Joubert-Laurencin sur le point de vue de Pasolini sur la religion
  • Pasolini face à l’église (15 min 09, 1080i upscalé) : entretien avec le prêtre romain Virgilo Fantuzzi sur sa rencontre avec Pasolini et la position de l’Eglise sur ses films
  • Un christ à Cadaquès (2004, 23 min 01, 1080i upscalé) : entretien avec Enrique Irazoqui
  • Bande annonce du film (5 min 05, 1080p)

Disque 4 :

  • Scène coupée : Totò au cirque (6 min 56, 1080i upscalé)
  • Bandes annonces originales de Des oiseaux petits et gros (3 min 23, 1080p) et d’Enquête sur la sexualité (4 min 30, 1080i upscalé)

Disque 5 :

  • Poétique de l’inachèvement (25 min 34, 1080i upscalé) : entretien avec Hervé Joubert-Laurencin sur l’expérience de Pasolini en Inde et en Afrique
  • Entretiens dirigés par la Cinémathèque de Bologne avec l’écrivaine et ami de Pasolini Dacia Maraini (9 min 29, 1080i upsalé), le producteur Gian Vittorio Baldi (6 min 53, 1080i upscalé), le musicien de jazz Gato Barbieri et le musicologue Stefano Zenni (9 min 30, 1080i upscalé) et le spécialiste littéraire Massimo Fusillo (23 min 34, 1080i upscalé)
  • Bande annonce originale d’Oedipe roi (3 min 33, 1080p restauré)

Disque 6 :

  • Le mythe de Médée et Jason (5 min 50, 1080i upscalé)
  • Médée passion, souvenirs d’un tournage (29 min 35, 1080i upscalé) : documentaire sur le film avec les interventions entre autres de Laurent Terzieff, Ennio Guernieri ou Dante Ferretti
  • Le choc des cultures (12 min 05, 1080i upscalé) : entretien avec Christophe Mileschi, traducteur et auteur de la préface du livre Médée de Pasolini
  • Visions de la Médée (26 min 40, 1080i upscalé) : une vingtaine de lectures de texte de Pasolini disséminées dans le film, complétant certains passages du film et apportant des compléments d’informations sur le travail de Pasolini
  • Scènes coupées (35 min 07, 1080i upscalé)
  • Bande annonce originale du film (2 min 45, 1080p) et bande annonce Pasolini 100 ans – Partie 2 (1 min 47, 1080p)

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Disque 1 :

Taille Disque33,966,963,094 bytes
Taille Accattone28,714,919,040 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 29980 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOItalian / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1036 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Disque 2 :

Taille Disque41,189,183,536 bytes
Taille Mamma Roma30,266,407,680 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 34826 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOItalian / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1034 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Taille La ricotta9,962,233,536 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 34725 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOItalian / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1093 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Disque 3 :

Taille Disque38,330,836,427 bytes
Taille L’évangile selon Saint Matthieu34,749,560,832 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 29996 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOItalian / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 845 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1046 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Disque 4 :

Taille Disque31,660,043,935 bytes
Taille Des oiseaux petits et grands21,673,462,464 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 29900 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOItalian / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1095 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Taille Enquête sur la sexualité8,228,643,840 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 10010 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOItalian / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1095 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Disque 5 :

Taille Disque49,828,360,856 bytes
Taille Oedipe roi29,578,148,544 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 34838 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOItalian / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1075 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Taille Carnet de notes pour une orestie africaine11,164,714,368 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 18000 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOItalian / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1061 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Disque 6 :

Taille Disque41,704,490,782 bytes
Taille Médée31,537,869,504 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 34871 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOItalian / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1114 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Accattone :

Mamma Roma :

La ricotta :

L’évangile selon Saint Matthieu :

Des oiseaux petits et gros :

Enquête sur la sexualité :

Oedipe roi :

Carnet de notes pour une orestie africaine :

Médée :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s