Test Blu-ray : La bande des quatre (Potemkine)

PaysFrance
EditeurPotemkine
Date de sortie18 octobre 2022
Support1 BD-50 (+ 1 DVD)
RéalisateurJacques Rivette
Durée162 min 01
ZoneB
Format d’image1.85
LanguesFrançais DTS HD MA 2.0
AudiodescriptionFrançais
Sous-titresFrançais pour sourds et malentendants

Image

Note : 9 sur 10.

Comme pour La belle noiseuse, La bande des quatre est éditée en Blu-ray via Potemkine à partir d’une restauration 4K effectuée par Hiventy. Celle-ci a été supervisée par Véronique Rivette et Caroline Champetier.

On retrouve les qualités visibles sur les autres restaurations 4K des films de Rivette par Hiventy, avec une patine argentique naturelle très plaisante en visionnage, proposant un très bon de niveau de détails ne semblant pas obtenu via filtrage numérique (captures 3 et 13 par exemple). Le résultat offre ainsi un rendu HD largement perceptible et très confortable, avec un grain argentique parsemant de façon organique l’image.

L’étalonnage parait à la fois équilibré mais sans excès de neutralisation. Les couleurs ressortent bien et ne paraissent dériver pour autant dans un sens ou un autre (captures 3, 10 et 11), sans pour autant que cela ne vienne avec une balance des blancs « à l’ancienne » en vidéo. Le résultat est convaincant, appuyé par une gestion efficace du contraste et de la luminosité permettant aux plans les moins éclairés de ne pas souffrir de problèmes (captures 4 et 5).

Enfin, l’image a été très efficacement stabilisée et nettoyée, et l’encodage ne montre pas de souci particulier à retranscrire le grain fin présent à l’écran.

EDIT (23/Nov/2022) : on nous signale, au sujet de l’étalonnage du film, qu’au moins un plan jusqu’ici en couleurs est sur le disque présenté en noir et blanc (il est situé à la 103è minute et dure environ 20 secondes – cf capture 15) : https://www.criterionforum.org/forum/viewtopic.php?p=774614#p774614

Son

Note : 7.5 sur 10.

La piste son (dual mono) est assez peu mémorable et simplement dans la moyenne correcte et habituelle de ce qu’on peut entendre en patrimoine sur ce type de restauration. C’est a minima propre et plutôt clair, mais on pourra trouver le rendu assez plat et les voix parfois un peu sourdes, donnant l’impression ainsi d’une piste globalement tout de même un peu étriquée. Pas de soucis notables pour autant, mais simplement un film peu démonstratif à la base et une piste qui va dans ce sens.

Suppléments

Les bonus sont proposés sur un DVD dédié.

  • Nouvelle analyse du film par Pacôme Thiellement (38 min 56)
  • Interview de Jacques Rivette par Frédéric Bonnaud (2002, 4 min 18)
  • Le scénario par Pascal Bonitzer et Christine Laurent (2002, 20 min 25)
  • La Bande des quatre vu par Irène Jacob (2022, 17 min 43)

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque44,167,288,312 bytes
Taille Film43,378,802,688 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 30002 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1560 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s