Test Blu-ray : Rashomon (Potemkine)

PaysFrance
EditeurPotemkine
Date de sortie18 octobre 2022
Support1 BD-50
RéalisateurAkira Kurosawa
Durée88 min 25
ZoneB
Format d’image1.37
LanguesJaponais DTS HD MA 2.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais

Image

Note : 7.5 sur 10.

Rashomon, contrairement à de nombreux autres films d’Akira Kurosawa, est un film assez particulier en France en ce sens qu’il fait partie du catalogue des titres parus en DVD chez Films sans frontières, bloquant plus ou moins sa ressortie ultérieure. En effet, si le film a été restauré en 2008, puis édité notamment en Blu-ray chez Criterion dès 2012, il aura fallu attendre dix ans de plus pour que les choses se débloquent chez nous. C’est finalement Potemkine qui ont pu faire cela, exploitant ainsi en Blu-ray cette restauration 2008. Nous proposons dans les captures, d’ailleurs, 3 jeux comparatifs où, à chaque fois, la 1ere capture est tirée du disque français et la 2nde du disque US.

Dans le détail, celle-ci a été effectuée pour The Academy Film Archive, The National Film Center of the National Museum of Modern Art, Tokyo et Kadokawa Pictures, avec des aides financières de Kadokawa Culture Promotion Foundation et The Film Foundation. La base de cette restauration est une copie 35mm, créée en 1962 à partir du négatif original et scannée en 4K à Lowry Digital Burbank. Les travaux de restauration ont ensuite été effectués en 2K par Lowry Digital. Il y a pu avoir confusion à un moment au niveau de la résolution finale de cette restauration, originellement annoncée comme une restauration 4K : c’est car après ces travaux en 2K, étonamment, un retour sur pellicule 35mm a été effectué… à partir d’un DI 4K. Comme on le voit dans ce détail, il s’agit en fait bel et bien d’une restauration 2K.

Sans forcément être sévère, il faut bien avouer que l’âge de cette restauration, qui plus est effectuée à partir d’un élément intermédiaire et non le négatif original, commence à se faire sentir. Par rapport à d’autres restaurations (même 2K) plus récentes, on sent bien que les outils techniques ont évolué entre temps et que certaines limites auraient été corrigées maintenant. En particulier, l’image montre une certaine instabilité du cadre ainsi que de la lumière. On pourra aussi trouver une certaine douceur de l’image (capture 11) ainsi qu’une texture parfois un peu épaisse, chose accentuée par l’étalonnage aux noirs souvent assez décollés (capture 13). C’est d’autant plus le cas ici que l’image est légèrement plus claire chez Potemkine que Criterion, renforçant cet aspect (capture 3 vs 4 par exemple).

Pour autant, il convient de noter que tout cela n’empêche pas cet upgrade attendu de longue date de proposer, pour nous Français, un upgrade HD largement palpable. Le rendu profite notamment de travaux qui n’ont pas été faits à grands coups de filtrages numériques intrusifs, permettant à l’image de préserver un aspect argentique naturel et convaincant, appuyant ainsi une finesse certes un peu limitée mais régulièrement très confortable (captures 8 et 10). De la même manière, l’étalonnage parait parfois peut-être légèrement trop clair ou manquant un peu de contraste, mais dans l’ensemble, le résultat parait encore suffisamment équilibré et nuancé pour convaincre.

Enfin, s’il subsiste donc une instabilité notable du cadre, l’image est par contre très propre. L’encodage est quant à lui plutôt solide (pas de macroblocks en vue) mais on notera que celui du disque américain parait plus efficace à retenir la texture argentique par endroits.

Son

Note : 7 sur 10.

La piste son est plutôt correcte, peut-être un peu plus sifflante que si les travaux avaient été plus récents, mais dans l’ensemble propre et claire. Elle reste néanmoins assez plate (de manière habituelle pour ce type de ressorties), ce qui s’entend notamment sur la musique qui peut sonner un peu creuse. Cependant, le tout reste sans défaut notable.

Suppléments

Potemkine ont mis les petits plats dans les grands pour cette édition collector de Rashomon, reprenant le format « Coffret Bois » déjà proposé par l’éditeur sur Häxan. Comme bonus vidéo, on trouve :

  • A Testimony As An Image (2012, 1h 25 min 27, 1080p upscalé) : documentaire rétrospectif de Toshiro Enomoto sur le tournage du film – Remarque : il est intéressant de constater que si ce documentaire était présent aussi dans l’édition Criterion, l’éditeur new-yorkais en proposait un montage d’1 h 08 seulement
  • Nouvelle conversation autour du film entre Pascal-Alex Vincent et Stéphane du Mesnildot autour de la production et du tournage de Rashomon (26 min 16, 1080i)
  • Nouvel entretien avec Cécile Sakai autour de Ryûnosuke Akutagawa, auteur des deux nouvelles à l’origine du scénario de Rashomon (21 min 41, 1080i)
  • Masago aux enfers (13 min 03, 1080i) : nouvelle analyse de séquence par Frédéric Mercier
  • Nouvel entretien avec Arthur Harari autour du film (28 min 41, 1080i)
  • Bandes annonces d’époque (3 min 28, 1080i upscalée) et de la ressortie 2022 (1 min 15, 1080p)

Ce n’est pas tout puisque le coffret inclut aussi un livre de 132 pages, contenant :

  • Rashomon et Dans le fourré (16 pages), les deux nouvelles écrites par Ryunosuke Akutagawa, à l’origine du scénario du film
  • 12 pages d’extraits de l’autobiographie « Comme une autobiographie » de Kurosawa où il parle du tournage du film
  • 2 pages de notes de Kurosawa sur les enjeux narratifs et esthétiques du film traduites par Catherine Cadou
  • En attendant la météo / Le Sourire de la déesse, 22 pages de récit du tournage de Rashômon par Teruyo Nogami, la scripte de Kurosawa
  • La musique de Rashômon, 17 pages d’analyse de Vincent Teixeira sur la musique du film
  • 13 pages d’affiches du film à travers le monde
  • 17 pages de photos du tournage, notes originales sur le film et 2 pages d’extraits de storyboard du film

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque48,134,390,841 bytes
Taille Film22,275,287,040 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 29973 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOJapanese / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1903 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s