Test Blu-ray : Larry Flynt (Wild Side)

PaysFrance
EditeurWild Side
Date de sortie26 octobre 2022
Support1 BD-50
RéalisateurMiloš Forman
Durée129 min 35
ZoneB
Format d’image2.40
LanguesAnglais, Français (DTS HD MA 5.1)
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais imposés

Image

Note : 7.5 sur 10.

Après quelques éditions Blu-ray ci et là dans le monde, c’est au tour de la France de voir arriver un upgrade HD du Larry Flynt de Miloš Forman.

Le Blu-ray est annoncé à partir d’un « nouveau master 2K restauré ». En pratique, le master n’est pas tout jeune (il a été utilisé déjà en 2011 aux USA chez Image) et possède un rendu plutôt similaire à celui d’un master préexistant de studio (Sony, en l’occurrence). Côté texture et précision, l’ensemble est correct mais on sent ce certain âge à travers son aspect un peu filtré artificiellement, mélange de léger dégrainage et légère accentuation artificielle des contours (captures 11 et 13 typiquement). La texture générale est donc un peu plus douce et moins piquée que ce qu’on pourrait attendre pour un film tourné en 35mm, tout en préservant cependant une texture pas trop électronique pour être pénalisante en visionnage. Le niveau de détails reste, qui plus est, globalement bon, ce qui permet ainsi à l’upgrade d’être correct bien que perfectible.

Même impression sur l’étalonnage, qui peut par certains aspects fleurer bon le master HD préexistant de studio, avec notamment une gestion du contraste parfois balourd dans les extrémités du spectre lumineux (noirs un peu bouchés, blancs clippés) et une palette de couleurs probablement un peu trop neutralisée. Cela reste cependant suffisamment dynamique pour paraître harmonieux et plutôt convaincant à l’écran, avec des touches colorées ressortant efficacement et une absence de dérive excessivement gênante. On suppose donc qu’une nouvelle restauration offrirait des nuances additionnelles, mais quoiqu’il en soit, cela reste satisfaisant.

Enfin, l’image est très propre et plutôt stable (quoique le cadre tremblote parfois légèrement), tandis que l’encodage ne montre pas de faiblesse particulière (aidé par la texture générale de l’image).

Son

Note : 8 sur 10.

Les deux pistes son offrent un rendu sonore assez similaire. Toutes deux sont plutôt timorées, plutôt centrées sur des dialogues eux-mêmes ancrés sur la scène avant, mais dans l’ensemble, les mixages sont équilibrés, les voix se détachent bien et bruitages et musique se chargent d’ouvrir le champ sonore. Pas vraiment des démonstrations de force donc, mais deux pistes propres et efficaces, offrant un bon confort d’écoute.

Suppléments

Tous les suppléments sont sous-titrés en Français. On appréciera d’ailleurs l’effort éditorial, reprenant la quasi totalité des suppléments trouvables aux USA et y ajoutant quelques bonus de plus.

  • Commentaire audio des scénaristes Scott Alexander & Larry Karaszweski
  • Commentaire audio des acteurs Woody Harrelson, Courtney Love et Edward Norton
  • Liberté d’expression ou pronographie ? (28 min 57, 576i) : making-of rétrospective du film, compilé en 2003
  • Larry Flynt en question (28 min 15, 1080i) : documentaire de 2003 sur le vrai Larry Flynt, raconté par Dennis Hopper
  • Un dissident américain (18 min 29, 1080p) : entretien sur le film avec Miloš Forman réalisé en 2020
  • À la lumière de l’évidence (31 min 01, 1080i) : nouvel entretien sur le film avec le directeur de la photo Philippe Rousselot
  • 2 scènes coupées : La course à la présidence (53 sec, 576i, avec commentaire audio optionnel de Woody Harrelson) et Kentucky House (1 min 22, 576i, avec commentaire audio optionnel du scénariste Larry Karaszewski)
  • With the real Jimmy Flynt (1 min 25, 576i) : spot de campagne présidentielle de Larry Flynt
  • 5 spots TV (576i) et bande annonce originale du film (2 min 17, 1080p)
  • Sexe, Love & Premier amendement : livret de 50 pages écrit par François Cau et se composant d’une introduction d’1 page, de 12 pages de nouvelles interviews de Janet Yang, Scott Alexander et Larry Karaszewski sur le film (son écriture, son tournage, sa réception) et une section de 4 pages par François Cau sur les films américains de Miloš Forman

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque49,221,718,130 bytes
Taille Film35,818,039,296 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 24961 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2906 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3646 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s