Test Blu-ray : Along For The Ride (Carlotta)

PaysFrance
EditeurCarlotta
Date de sortie18 octobre 2022
Support1 BD-50
RéalisateurNick Ebeling
Durée100 min 04
ZoneB
Format d’image1.85
LanguesAnglais (DTS HD MA 5.1 & 2.0)
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 8.5 sur 10.

Along For The Ride, le documentaire de Nick Eberling complément de son livre du même nom (ou vice versa), est édité (…en complément du livre du même nom – ou vice versa) en Blu-ray par Carlotta.

Le résultat visuel est très correct pour de la HD tournée en numérique, avec une patine souvent un peu lisse pour les segments en N&B de Satya de la Manitou mais avec un virage plus granuleux en fin de film (comme émulant une texture 35mm) (captures 14 et 15). Ces passages récents en N&B composent la plupart du film et offrent une précision tout à fait au niveau du support, sans surprise dans un sens comme dans l’autre (si ce n’est pour le choix du N&B, ces segments sont assez traditionnels en terme de mise en scène). Il faudra bien sûr composer avec des extraits divers et variés, soit de films généralement proposés restaurés (Apocalypse Now parait un peu lisse, L’ami américain s’en sort mieux), soit des interviews télé upscalés (capture 3) ou bien ce qui ressemble à des images de tournage capturées en 8mm (capture 6). Quoiqu’il en soit, c’est dans la lignée de nombreux documentaires du genre, semble plutôt bien pensé techniquement à la source, et parait retranscrit fidèlement ici.

On retrouve la même chose côté étalonnage, avec un ensemble paraissant très équilibré par rapport aux sources utilisées (les extraits d’archives ne semblent pas avoir été bidouillés). Les segments en N&B ont un contraste parfois assez tranché (dans une logique d’effet de style – capture 1), ce qui flatte plutôt l’oeil sans en faire des tonnes. On pourra tout de même trouver que les hautes lumières peuvent être à la limite de l’écrêtage, mais cela parait d’origine. Au-delà de ça, tout ceci semble fidèle aux intentions d’origine.

Pas de soucis physiques (hormis sur les extraits d’archives, quoique la plupart est tout de même agréablement propre et stable) ni d’encodage à noter.

Son

Note : 9 sur 10.

Le film est proposé en DTS HD MA 5.1, avec une piste laissant la musique de Gemma Thompson (guitariste du groupe Savages) alimenter l’atmosphère sonore du film, notamment sur les enceintes arrières (et ce dès le menu principal du disque). C’est avant tout (pour ne pas dire exclusivement) la musique qui diffuse des ambiances sonores et enveloppe le spectateur, là où les voix restent fermement ancrées sur la scène avant. Le mixage reste quoiqu’il en soit soigné et équilibré, permettant un très bon confort d’écoute.

Une piste 2.0 (non testée) est aussi proposée.

Suppléments

Sur le disque lui-même, on trouve quatre suppléments :

  • Retour à Chinchero (7 min 12, 1080p) : Nick Ebeling et Satya de la Manitou discutent avec Tomas Huaman, le guide péruvien de Dennis Hopper, de ses expériences de travail sur The Last Movie
  • Enregistrer la bande originale (7 min 00, 1080p) : interview de la compositrice Gemma Thompson et du producteur Johnny Hostile
  • 6 scènes coupées (13 min 43, 1080p)
  • Bande annonce du film (1 min 07, 1080p)

Evidemment cependant, le principal « bonus » est le livre de 240 pages (format 24 x 20 cm, couverture extérieure rigide) et couvrant lui aussi la vie de Dennis Hopper principalement sur période The Last Movie – Mad Dog Morgan. Compilé à partir de multiples éléments, on y trouve à la fois de nombreuses photos (d’archives personnelles de Satya de la Manitou, principalement) mais aussi de nombreux textes ou nouvelles (pour la plupart) interviews, le tout découpé en quatre sections : les coulisses d’Along For The Ride, « 1967-1977 : Entre LA et Taos – Aller-retour », « Galerie d’art » et « 1976-1989 : De l’exil au second avènement ».

La première partie contient un avant-propos d’Ed Ruscha, une introduction par Nick Ebeling, Satya de la Manitou et J.C. Gabel, et des interviews de A.P. Menzies, Danny Reams, Satya de la Manitou, Gemma Thompson (10 pages de texte environ). La seconde contient des interviews de Paul Lewis, Laszlo Kovacs, Stella Garcia, Julie Adams, Michael Goodwin, Dennis Stock, Victor Maymudes, Douglas & Mark Kirkland, David Hopper, Danny Selznick, Lisa Law, Todd Colombo, Beryl Bender, Philippe Mora, Jeremy Thomas, Tony Watts et Carpio Bernal (environ 24 pages de texte). La troisième (la plus courte) inclut des interview de George Herms, Russ Tamblyn, Ed Ruscha, Tosh Berman et Tony Shafrazi (9 pages de texte).La dernière contient des interviews de Satya de la Manitou, Stefani Kong, Robby Müller, Wim Wenders, Linda Manz, Barbara Scharres, Richard Linklater, Ilse Ruppert, David Lynch, Dean Stockwell, Peter Braatz, Tim Hunter et Ken Tanikawa (20 pages de texte).

Le livre se termine sur une petite section d’annexes, contenant les crédits du film, des documents et photos, et les remerciements traditionnels, mais aussi 4 pages de traductions des documents-texte anglophones contenus dans le livre (coupures de journaux, lettres, extraits de scénario, etc). Le Blu-ray du film est situé dans la 3ème de couverture du livre, maintenu en place par un bouton en mousse.

Le livre complète (voire chevauche pas mal) le documentaire vidéo, permettant aussi d’avoir accès dans ce format à plusieurs des illustrations et photos utilisées dans le film. Il faut cependant plutôt le considérer comme un livre de photos et documents qu’un livre avec beaucoup de texte à lire, mais l’ensemble est agréable et l’immense majorité des documents étant des archives (et non, disons, des images directement tirées des films concernés), c’est un support appréciable.

Par ailleurs, quelques images en étant repris dans le documentaire et le livre, on pourra conseiller aux curieux de jeter un oeil au bonus « Hopper collectionneur d’art », trouvable sur l’édition Carlotta de Backtrack, où l’acteur fait brièvement une visite de sa collection d’art.

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque33,772,289,936 bytes
Taille Film28,566,873,984 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 31373 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3072 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1623 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s