Test Blu-ray : Vortex (Wild Side)

PaysFrance
EditeurWild Side
Date de sortie21 septembre 2022
Support1 BD-50
RéalisateurGaspar Noé
Durée142 min 08
ZoneB
Format d’image2.35
LanguesFrançais DTS HD MA 5.1
AudiodescriptionFrançais
Sous-titresFrançais pour sourds et malentendants

Image

Note : 8.5 sur 10.

Ces dernières années, le rythme de tournage de Gaspar Noé s’est un peu intensifié et après Climax en 2018 et Lux Aeterna en 2019 (mais sorti en 2020), on le retrouve avec Vortex, édité en Blu-ray chez Wild Side (après Enter The Void, Love et Climax).

Le film a été tourné sur Arri Alexa Mini en 4.5k et fini en 2K, mais le rendu visuel du film reste assez brut au niveau de sa texture, comme si Noé avait cherché à retrouver un aspect qu’on pourrait associer en argentique à du 16mm. Combiné à certains choix d’étalonnage pouvant faire remonter un côté un peu bruité (tout comme la vapeur d’eau lors de la scène de la douche), il s’agit là d’un rendu visuel loin d’être du popcorn visuel mais qui semble fidèle à la photographie originelle du film (et consistant avec les photos des précédents films de Noé). Pour autant, d’autant vu le format du film limitant le cadre exploité, la lisibilité supérieure de la HD préserve autant que possible la précision et les détails de l’image. Le rendu, s’il reste donc assez brut, conserve ainsi un aspect HD et défini appréciable malgré la photo semble-t’il volontairement brute. Les gros plans sont probablement les images paraissant les plus immédiatement détaillées, mais les plans plus larges montrent aussi via les décors en arrière-plan la bonne tenue visuelle générale.

L’étalonnage du film va lui aussi dans ce sens, entre lumières extérieures souvent crues et froides et des intérieurs plutôt plus chauds et aux teintes jaunes-oranges. Quelques passages peuvent paraître un peu sombres mais restent lisibles et ne paraissent pas bouchés non plus. D’un point de vue global, la photo semble là aussi bien restituée, sans aspect qui pourrait paraître tenir de l’erreur de retranscription.

Enfin, pas de soucis physiques à noter (logique), et un encodage qui ne parait pas être mis en défaut par les visuels du film. A noter que le film est présenté en 1080i50 (à une cadence de 25fps, donc). L’éditeur nous a indiqué que cela respecte en fait la cadence de tournage du film.

Son

Note : 9 sur 10.

La piste 5.1 est assez peu tournée vers les enceintes arrière, avec une activité principalement ancrée sur la scène avant, mais exploitant par contre le .1 en proposant quelques passages aux basses plutôt chargées. Par contre, le design sonore du film s’amuse assez bien à jouer entre les enceintes latérales pour spatialiser le son de la vignette de gauche à gauche et celui de celle de droite à droite (l’enceinte centrale rejoignant les deux). Le film reste cependant sur un mode intimiste avec assez peu d’éléments démonstratifs et une piste son plutôt centrée sur les bruits d’ambiance et les dialogues, au mixage propre et clair.

Suppléments

  • 2 scènes coupées (13 min 12 + 3 min 27, 1080i)
  • Entretien avec Gaspar Noé et Dario Argento (11 min 46, 1080i)
  • Bande annonce du film (1 min 30, 1080i)

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque42,311,237,115 bytes
Taille Film39,200,262,144 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 29948 kbps / 1080i / 25 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOFrench / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3058 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s