Test Blu-ray : F/X 1 & 2 (L’atelier d’images)

PaysFrance
EditeurL’atelier d’images
Date de sortie23 août 2022
Support2 BD-50
RéalisateurRobert Mandel / Richard Franklin
Durée108 min 33 / 108 min 10
ZoneB
Format d’image1.85
LanguesAnglais, Français (DTS HD MA 2.0)
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 7.5 sur 10.

Après notamment des éditions américaines chez Kino en 2015, F/X et F/X 2 arrivent en Blu-ray en France via L’atelier d’images, selon toute vraisemblance à partir des mêmes masters HD, pas tout récents mais se situant dans un agréable haut du panier.

Les deux films sont assez similaires dans leurs rendus visuels (avec peut-être uniquement un léger avantage au 1er, à l’image paraissant un peu plus naturelle). Nous sommes clairement face à des masters HD pre-existants de studios US, avec une patine un peu épaisse et un côté légèrement accentué artificiellement (c’est visible particulièrement sur le 2ème film). Pour autant, l’image est plutôt agréable à l’écran, grâce à un aspect restant naturel (on a connu master pre-existant à l’aspect bien plus électronique) y compris malgré la photo légèrement vaporeuse du 1er film. Un bon point permettant à la fois de profiter d’un bon niveau de détails malgré l’âge probable du master, mais sans les excès intrusifs de bidouillages numériques en tout genre. Les gros plans en profitent, mais les plans larges urbains aussi, proposant une finesse confortable mais ne paraissant pas obtenue artificiellement. Le 2ème film est un chouia moins convaincant là dessus, donc, car l’accentuation artificielle ressort un peu plus, mais cela reste à nouveau plutôt raisonnable (bien que perfectible).

C’est un peu le même constat au niveau des étalonnages, avec des palettes de couleurs plutôt contenues mais restant équilibrés et vastes malgré tout de même une certaine neutralisation. Pas de dérive magenta cependant, permettant de limiter la touche vidéo de l’époque probable de création des masters HD. On retrouve par contre une certaine tendance pas très fine dans la gestion du contraste, brutale à la fois avec les hautes lumières (clippées) que les zones d’ombre qui peuvent perdre en détails.

Enfin, on repèrera quelques poussières résiduelles et un tremblotement fréquent du cadre (mais pas de défaut physique plus intense). L’encodage est très correct mais montre quelques petits soucis, négligeables, dans la gestion des hautes fréquences malgré des débits largement suffisants (cf captures 7 vs 8 du 1er film).

Son

Note : 8 sur 10.

Pour les deux films, VO et VF 2.0 sont des pistes stéréo.

Les résultats sonores sont d’ailleurs assez similaires entre les deux films. On trouve des VO 2.0 un peu datées mais très correctes, et notamment agréablement efficaces lors des scènes d’action. Les dialogues restent tout de même un chouia sourds, de même que la musique peut peiner à s’aérer, mais dans l’ensemble, le spectacle est plutôt bien soutenu acoustiquement.

Les VF 2.0 sont assez similaires mais paraissent un peu moins rondes et puissantes. Elles sont plus claires, comme moins chargées en graves et un peu déséquilibrées vers les fréquences plus aigües. De plus, les dialogues sont plus en avant quitte à déséquilibrer un peu le mixage en prenant le pas sur les effets d’ambiance. Rien de forcément gênant, mais la différence d’avec les VO s’entend et donne aux VF un léger désavantage.

Suppléments

Les bonus sont répartis sur chaque disque.

F/X effet de choc :

  • Entretien avec Robert Mandel (13 min 26, 1080i), enregistré en 2015 pour l’édition américaine du film
  • Making of d’époque (14 min 10, 1080p upscalé)
  • Bande annonce originale du film (2 min 26, 1080i)
  • 3 bandes annonces de l’éditeur

F/X 2 effets très spéciaux :

  • Comme au cinéma (29 min 09, 1080i) : nouvel entretien avec Alexandre Poncet sur les deux films
  • Nouvel entretien avec Bryan Brown (17 min 07, 1080i)
  • Bande annonce originale du film (1 min 44, 1080i)
  • 3 (autres) bandes annonces de l’éditeur

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

F/X effet de choc :

Taille Disque35,627,661,214 bytes
Taille Film28,797,179,904 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 30003 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1654 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1649 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)

F/X 2 effets très spéciaux :

Taille Disque39,135,353,971 bytes
Taille Film28,960,333,824 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 30002 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1568 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2054 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

F/X effet de choc :

F/X 2 effets très spéciaux :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s