Test Blu-ray : La course à la mort de l’an 2000 (Carlotta)

PaysFrance
EditeurCarlotta
Date de sortie23 août 2022
Support1 BD-25
RéalisateurPaul Bartel
Durée79 min 36
ZoneB
Format d’image1.85
LanguesAnglais, Français (DTS HD MA 1.0)
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 7.5 sur 10.

Après quelques sorties HD ci et là dans la première moitié des années 2010s (USA en 2010, Allemagne en 2010 puis 2013, Italie en 2012 et Espagne en 2014), La course à la mort de l’an 2000 arrive maintenant chez nous en Blu-ray via la Midnight Collection de Carlotta.

Sans trop de surprises du fait de l’absence de nouveaux travaux techniques, le film est proposé à partir d’un master HD relativement correct mais assez clairement perfectible. Le principal grief est un rendu visuel tout de même particulièrement doux, sûrement dû à une numérisation pas toute jeune et probablement à un léger soupçon de dégrainage. Cela reste pourtant relativement organique et harmonieux (c’est doux, mais pas excessivement lisse et encore moins cireux), mais cela contribue à dater un peu l’image. Le niveau de détails est ainsi fréquemment limité, notamment durant les plans larges là où les plans plus serrés donnent une impression de précision plus appréciable. Quelques plans sont, aussi, nettement plus en retrait, faisant penser à des passages tirés de sources bien inférieures, comme à la 33ème minute (capture 7). Au final, une fois pesés le pour et le contre, le constat penche tout de même encore dans le positif.

L’étalonnage est assez intéressant, oscillant entre certains plans paraissant un chouia terne et des couleurs parfois particulièrement criardes (voire excessivement saturées). Nul doute là aussi que nous sommes face à un master HD pas tout récent (12 ans a minima, donc), mais cela laisse au film une palette de couleurs assez variée, pas très typée (on évite la tendance au magenta, même si certaines carnations peuvent sembler très rosées) et surtout suffisamment organique pour que cela ne choque pas trop en visionnage. Au fond, cela semble tout simplement un peu daté là aussi, là où des travaux plus récents donneraient sûrement un résultat plus stable.

Enfin, il subsiste encore pas mal de petites poussières, mais le cadre et les couleurs restent stables (comprendre pour les couleurs une absence d’effet de pompage). L’encodage s’en sort sans problème.

Son

Note : 7 sur 10.

La VO 1.0 a un net avantage sur la VF, qui semble éteinte et voilée en comparaison. La VO, bien que restant encore assez limitée et tout de même un peu étriquée, offre un rendu sonore plus rond et puissant, plus harmonieux aussi au niveau de l’intégration des voix. Cela reste tout de même assez daté et plat, mais la VF manque nettement de souffle et parait trop faiblarde en graves.

Suppléments

Unique bonus : la bande annonce originale du film (56 sec, 1080p upscalé).

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque23,650,479,094 bytes
Taille Film23,207,267,904 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 34964 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 831 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1049 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s