Test Blu-ray : Si j’étais un espion (Pathé)

PaysFrance
EditeurPathé
Date de sortie20 juillet 2022
Support1 BD-50
RéalisateurBertrand Blier
Durée94 min 25
ZoneABC
Format d’image1.66
LanguesFrançais DTS HD MA 2.0
AudiodescriptionFrançais
Sous-titresFrançais pour sourds et malentendants, Anglais

Image

Note : 9 sur 10.

Comme L’aventurier, Si j’étais un espion a été restauré en 4K par L’immagine Ritrovata en 2021. Dans le cas du film de Bertrand Blier, des informations disponibles précisent que la restauration a été effectuée à partir du négatif original 35mm.

Le résultat visuel est particulièrement plaisant en visionnage, avec une texture argentique très fine et très naturelle en visionnage. Le travail parait très soigné et les éléments en excellent état, offrant ainsi des gros plans ciselés (captures 3 et 4) et des plans plus larges offrant une foultitude de petits détails (captures 6, 12 et 15). L’image ne souffre pas de baisses de régime, hormis à la rigueur une poignée de plans légèrement plus doux (ainsi surtout qu’un bref plan plus épais à la 63ème minute – capture 13), et offre au contraire un excellent piqué tout du long. Du très beau travail.

L’étalonnage est lui aussi très convaincant, avec peut-être uniquement un niveau de noirs globalement décollé et pouvant parfois donner des arrières plans un peu grisonnants (capture 14). Ce point à part, l’ensemble offre une lumière assez tranchée pour des plans au contraste appuyé mais sans paraître boucher les noirs (captures 4 et 8), tandis que les hautes lumières montent assez haut tout en évitant l’écrêtement. Le résultat est donc visuellement efficace tout en gardant un choix photographique typé.

Enfin, aucun souci de propreté, stabilité ou encodage à rapporter.

Son

Note : 7.5 sur 10.

La piste son 2.0 (dual mono) est moins marquante mais reste au niveau des attentes et dans une moyenne honorable. La piste est propre et sans défaut de fond mais reste assez plate et un peu étriquée, notamment du côté de la musique et des effets sonores. Les voix s’en sortent mieux, avec une clarté et une projection plutôt confortables, mais elles restent tout de même un chouia voilées.

Suppléments

  • Nouvel entretien de Bertrand Blier autour du film (29 min 59, 1080i), par Vincent Roussel
  • Extrait du JT du 30 août 1967 où Bertrand et Bernard Blier parlent de leur collaboration sur le film (4 min 05, 576i)

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque38,566,786,817 bytes
Taille Film29,363,349,504 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 36782 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1267 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s