Test Blu-ray : Ebola Syndrome (Spectrum)

PaysFrance
EditeurSpectrum Films
Date de sortie04 juillet 2022
Support2 BD-50
RéalisateurHerman Yau
Durée101 min 28 / 98 min 32
ZoneB
Format d’image1.85 / 1.78
LanguesCantonais DTS HD MA 2.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 9 sur 10.

Peu de temps après Vinegar Syndrome aux USA, Ebola Syndrome arrive en France certes sans UHD (contrairement aux Américains) mais dans une édition double Blu-ray contenant sur un disque le montage « intégral » du film (a priori le même montage que celui exploité aux USA et présenté à partir de la même restauration 4K faite à partir du négatif original) et sur l’autre Blu-ray le montage cinéma censuré, présenté à partir de ce qui ressemble fort à un master HD plus ancien.

Si on pourra regretter que le montage cinéma n’est pas été reconstruit à partir de la restauration 4K intégrale, il est intéressant de comparer les deux présentations et de voir en quoi une nouvelle restauration compétente permet de restituer plus qualitativement l’image du film et ses origines argentiques. Le montage intégral offre en effet un rendu très organique et cinéma, avec une texture argentique joliment retranscrite et à la granulation assez typique de ce type de travaux (on appréciera par ailleurs une compression gérant efficacement cela). L’ensemble parait naturel et sans filtrage numérique intrusif, permettant aux détails fins de ressortir sans paraître artificiellement accentués et sans être (à l’inverse) limités par des traitements destructifs. C’est d’ailleurs presque amusant de voir un film comme Ebola Syndrome être aussi bien traité quand on aurait pu penser que d’autres films plus « canonisés » auraient benéficié avant lui de tels efforts de restauration. Quoiqu’il en soit, évidemment, c’est tant mieux que ces travaux aient été faits et qu’ils soient de qualité. Ne restent que quelques plans plus en retrait, en particulier un à la 33ème minute paraissant tiré d’une source intermédiaire (capture8). L’étalonnage parait lui aussi suffisamment équilibré, peut-être très légèrement sombre dans les scènes pourtant en plein jour, mais quoiqu’il en soit doté d’un couple contraste / luminosité paraissant plutôt bien géré, et d’une palette de couleurs plutôt saturées mais sans excès et sans dérive particulière. Enfin, s’il subsiste quelques petites poussières et une poignée de micro-rayures verticales, l’ensemble a été efficacement stabilisé et nettoyé. Il est à noter que le montage intégral présente en introduction un panneau texte indiquant que les travaux techniques ainsi que l’étalonnage ont été effectués à Paris à partir de plusieurs sources afin de proposer le montage intégral, mais quoiqu’il en soit, l’aspect technique et le montage sont semble-t’il identiques à ce que Vinegar Syndrome proposent aux USA.

A contrario, le master HD utilisé pour le montage censuré fait bien plus artificiel et ancien : format 1.78 plutôt que 1.85, texture lissée et accentuée, sans parler de l’étalonnage excessivement contrasté et lumineux (et plat aussi); tous les éléments habituellement améliorables par de nouveaux travaux se retrouvent ici assez prévisiblement inférieurs à ce que propose la restauration 4K du montage intégral. Pour autant, il convient de nuancer : ce master HD n’est pas non plus déshonorant, et si son aspect daté se voit, il reste encore relativement satisfaisant. Les filtrages numériques sont visibles mais le scan de base semble avoir été de suffisamment bonne qualité pour que le résultat global fasse bidouillé mais propose tout de même un bon niveau de détails fins et un rendu HD palpable. Son étalonnage est par contre moins convaincant, avec une brillance sur-contrastée mais écrasant aussi les couleurs, pour un rendu aux blancs cramés mais aussi aux couleurs plus ternes. Cette version reste cependant elle aussi assez stable et propre. On notera une différence de cadrage par rapport au montage intégral, puisque malgré un format plus ouvert, le cadre a été zoomé et ce montage cinéma présente moins d’informations dans le cadre.

Son

Note : 8.5 sur 10.

La piste 2.0 (dual mono) du montage intégral est très efficace, avec une ouverture et une dynamique fort agréables. Les dialogues sont clairs et intelligibles, les effets sonores et la musique se détachent bien, pour un résultat confortable et évitant les limites habituelles. En particulier, la piste ne semble jamais particulièrement plafonnée ou étriquée.

La VO 2.0 (dual mono à nouveau) du montage cinéma parait très similaire.

Suppléments

Les bonus sont répartis sur chaque disque. Ces suppléments sont assez complets puisqu’on retrouve à la fois quelques supplémentds d’archives, mais aussi des bonus produits spécifiquement par Spectrum.

Disque 1 :

  • Présentation du film par Arnaud Lanuque (14 min 36, 1080i)
  • Nouvelle interview de la scénariste Chau Ting (43 min 07, 1080i)
  • Interview d’archives de Herman Yau et Anthony Wong (15 min 40, 1080p upscalé)

Disque 2 :

  • Nouvelle introduction du film par Herman Yau (1 min 06, 1080i, en option au lancement du film)
  • Commentaire audio d’archives de Herman Yau et Anthony Wong
  • Nouvelle interview du cascadeur James Ha (31 min 38, 1080i)
  • Podcast du PIFFF Cast sur la Catégorie III (3h 30 min 08, audio)
  • Bande annonce du film (1 min 44, 1080p)

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Montage intégral :

Taille Disque45,488,929,800 bytes
Taille Film29,496,177,984 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 34772 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOChinese / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2052 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Montage cinéma :

Taille Disque48,502,010,746 bytes
Taille Film26,495,913,984 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 29897 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOChinese / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1899 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Montage intégral :

Montage cinéma :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s