Test Blu-ray : The Great Buster (Carlotta)

PaysFrance
EditeurCarlotta
Date de sortie21 juin 2022
Support1 BD-50
RéalisateurPeter Bogdanovich
Durée100 min 52
ZoneB
Format d’image1.78
LanguesAnglais (DTS HD MA 5.1 & 2.0)
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 8.5 sur 10.

Composé en partie d’interviews tournées récemment entrecoupées de photos de Keaton et d’extraits de ces films, The Great Buster se présente en Blu-ray avec un look assez typique de ce type de documentaire.

Pas grand chose à redire sur les interviews tournées récemment en HD, de façon souvent assez simple en termes visuels. Elles proposent une image très propre et de très bonne facture, sans défaut visible. Les photos proposées entre ces interviews sont pour la plupart elles aussi de bonne qualité, et rares sont celles qui semblent d’une résolution réduite.

Les extraits des films de/avec Keaton sont les éléments les plus variables du documentaire, mais on ne pourra qu’apprécier qu’une bonne partie d’entre eux sont tirées des restaurations 4K ou 2K effectuées ces dernières années (comme par exemple pour Battling Butler ou Seven Chances – captures 4, 15, 16 et 17). Seuls certains extraits, notamment des courts-métrages (comme The Butcher Boy ou Cops – capture 3) ou de films plus tardifs, sont dans un état bien plus limité (pour ne pas dire upscalés), là où les extraits restaurés rappellent comme le travail sur ces films est de qualité. Il faut aussi composer avec les extraits télévisés, de qualité très limitée là aussi (capture 13).

Les étalonnages suivent cela, avec des interviews récentes très simples mais propres sur elles, et des extraits de films logiquement mieux gérés quand ils sont tirés de restaurations récentes que de sources plus limitées. Pas de soucis particuliers liés à la retranscription du travail assemblé par Bogdanovich en Blu-ray, donc, mais uniquement des limites liées à l’hétérogénéité des sources.

Il en est bien évidemment de même côté dégats physiques, les films restaurés en grandes pompes étant fort mieux lotis que ceux tirés de sources inférieures, tandis que les interviews récentes n’ont aucun souci particulier.

Son

Note : 8.5 sur 10.

La piste 5.1 est très timorée, avec des voix très principalement limitées à la scène avant. Les enceintes arrière servent finalement uniquement à ouvrir la partition musicale du film, peu démonstrative mais permettant de créer une ambiance multicanale plus ouverte. Cela étant, l’ensemble de la piste est très propre et claire, que ce soit au niveau des interviews que de la voix off de Bogdanovich.

A noter qu’une piste 2.0 (non testée) est aussi proposée.

Suppléments

On retrouve les mêmes bonus que sur l’édition US à savoir :

  • Rencontre avec Peter Bogdanovich au Quad Cinéma de New York (28 min 58, 1080p) : le réalisateur discute de Buster Keaton autour d’une projection de son documentaire
  • Bande annonce du film (1 min 49, 1080p)

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque36,674,537,437 bytes
Taille Film31,514,286,912 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 34675 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2772 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1998 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s