Test Blu-ray Import : Days of the Bagnold Summer (Anti-Worlds)

PaysAngleterre
EditeurAnti-Worlds
Date de sortie25 avril 2022
Support1 BD-50
RéalisateurSimon Bird
Durée85 min 48
ZoneABC
Format d’image2.35
LanguesAnglais DTS HD MA 5.1
AudiodescriptionNon
Sous-titresAnglais pour sourds et malentendants

Image

Note : 9 sur 10.

Tourné sur Sony CineAlta Venice, le Days of the Bagnold Summer de Simon Bird s’offre un bien joli Blu-ray en Angleterre via Anti-Worlds.

Pas grand chose à redire visuellement, le rendu HD allant parfaitement au rendu du film, certes parfois assez numérique mais offrant une texture et une patine générale très agréable à l’écran. Raffiné et précis, le rendu propose une très belle définition, dans les plans serrés comme les plans plus larges. Aucun souci visuel à l’horizon, mais au contraire une présentation tout à fait au niveau des attentes HD. Tout juste pourra-t’on noter quelques brèves séquences sujettes à ce qui ressemble à un léger bruit numérique (capture 8).

Même constat pour l’étalonnage, qui semble reproduire fidèlement la photo du film. L’ensemble est joliment contrasté, avec une palette de couleurs souvent très naturelles et parfois légèrement désaturées. Le tout est en tout cas efficace, plutôt varié et dynamique, pour un résultat là aussi très plaisant.

Enfin, aucun souci technique à noter, et un encodage sans faille.

Son

Note : 9 sur 10.

La piste 5.1 est plutôt timorée, le film étant peu démonstratif (à de rares envolées musicales près), mais on conseillera de monter légèrement le volume pour mieux profiter du film. Une fois cela effectué, les quelques effets d’ambiance et surtout la musique de Belle & Sebastian exploitant les enceintes arrière ressortent un peu plus nettement, tandis que les dialogues, ancrés sur la scène avant, n’en sont que plus clairs et intelligibles, tout en s’intégrant de façon équilibrée dans le mixage général.

Suppléments

Le descriptif des bonus sur la jaquette arrière ne paie pas de mine, mais l’édition offre un très joli tour d’horizon du film et du livre à sa source. Tous les bonus sont en anglais non sous-titré.

  • Making of (31 min 46, 1080p)
  • 4 scènes coupées (5 min 40, 1080p)
  • Influences and Inspirations (7 min 57, 1080p) : essai visuel sur le film par Simon Bird
  • Essais de Monica Dolan et Earl Cave (14 min 45, 1080p upscalé)
  • The World of Joff Winterhart : nouvelle interview de Winterhart (27 min 25, 1080p) ainsi que 3 courts métrages réalisés par Winterhart : Violet and Turquoise (2002, 12 min 27, 1080p), Two Guys I Know (2009, 9 min 57, 1080p upscalé) et Dog Diary (2010, 4 min 18, 1080p upscalé)
  • Bande annonce du film (2 min 03, 1080p)
  • Livret de 28 pages contenant une nouvelle introduction d’1 page par Simon Bird, un nouveau texte de 2 pages sur Lisa Owens sur l’adaptation du livre de Winterhart et un nouveau texte de 7 pages sur le film par Leigh Singer

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque44,649,899,368 bytes
Taille Film24,089,746,176 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 32856 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 2753 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s