Test Blu-ray : Les grands ducs (Rimini)

PaysFrance
EditeurRimini
Date de sortie03 mai 2022
Support1 BD-50
RéalisateurPatrice Leconte
Durée84 min 06
ZoneB
Format d’image2.35
LanguesFrançais DTS HD MA 2.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresAucuns

Image

Note : 9 sur 10.

Il est hautement appréciable qu’après plus de 15 ans sans activité particulière en vidéo, Rimini se penchent sur trois films de Patrice Leconte, dont Les grands ducs.

C’est d’autant plus appréciable que le film semble avoir été récemment restauré, ou est en tout cas présenté à partir d’un master HD suffisamment bon pour y ressembler. Des trois films, c’est d’ailleurs celui qui offre le rendu HD le plus plaisant, avec un très bon niveau de détails ainsi qu’un naturel très agréable. L’image ne parait pas avoir été manipulée numériquement, permettant ainsi au film de préserver sa patine argentique d’origine. Tout juste pourra-t’on noter quelques plans, souvent avec un éclairage restreint, montrant des remontées de grain faisant penser à l’utilisation d’un interpositif plutôt que de le négatif original pour la création de ce master HD (captures 7 et 8). Ce petit point mis à part, le rendu général est, donc, largement recommandable.

L’étalonnage est lui aussi convaincant, avec à la fois une palette équilibrée mais sans excès, faisant la part belle à une certaine saturation des couleurs les plus marquées (captures 1, 9 et 11) tout en conservant une gamme nuancée et joliment affinée. On pourra simplement noter peut-être une légère tendance à monter assez haut dans les hautes lumières quitte à les écrêter (captures 3, 5 et 13), même si cela reste plutôt mesuré.

L’image est virtuellement immaculée et très propre, tandis que l’encodage est globalement solide, avec peut-être uniquement quelques petites faiblesses sur certaines tenues très colorées et saturées.

Son

Note : 8.5 sur 10.

La piste 2.0 (stéréo) sonne de façon énergique et efficacement rafraichie. En écoute en Dolby ProLogic, elle ouvre de façon très agréable le champ sonore vers l’arrière, même si le gros de l’activité reste quand même concentré sur la scène avant. Quoiqu’il en soit cependant, les dialogues se projettent plutôt bien, clairs et intelligibles, tandis que le mixage reste toujours équilibré entre les différents éléments sonores, même durant les scènes les plus chargées.

Suppléments

  • Commentaire audio de Patrice Leconte (2000)
  • La tournée des grands ducs (12 min 02, 1080i) : nouvelle interview de Patrice Leconte sur le film
  • Making of d’époque du film (16 min 55, 720p)
  • Rochefort en baskets (1h 04 min 09, 720p, 2015) : documentaire d’Alain Teulère sur l’acteur

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque32,052,038,471 bytes
Taille Film21,185,415,168 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 30016 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1643 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s