Test Blu-ray : Les liaisons dangereuses 1960 (Coin de mire)

PaysFrance
EditeurCoin de mire
Date de sortie25 mars 2022
Support1 BD-50
RéalisateurRoger Vadim
Durée109 min 18
ZoneB
Format d’image1.66
LanguesFrançais DTS HD MA 2.0
AudiodescriptionFrançais
Sous-titresFrançais pour sourds et malentendants

Image

Note : 9 sur 10.

Les liaisons dangereuses version 1960 de Roger Vadim s’offre un très beau lifting en 4K, effectué par Eclair en 2017 à partir vraisemblablement du négatif original.

Le résultat est particulièrement joli, avec peut-être juste un léger bémol sur le traitement des zones plus sombres et qui paraissent au moins en partie dégrainées, mais le résultat n’est heureusement pas celui vu sur Le jour et l’heure ou Les 400 coups et Antoine et Colette. Cela permet à l’image de conserver un rendu argentique très plaisant en visionnage, avec un naturel confortable appuyé par un très bon niveau de détails, que ce soit sur les plans larges (capture 8) ou plus serrés (capture 1). Il n’y a pas grand chose à redire sur cet aspect, tant le piqué et la texture de l’image proposés ici sont enthousiasmants.

Même constat côté étalonnage, avec une palette plutôt nuancée et rajeunie, et étonamment sans les marqueurs récurrents des étalonnages Eclair ces dernières années (notamment des noirs nettement décollés). On trouve au contraire des noirs qui savent se faire assez profonds (sans pour autant être totalement collés) ainsi que des hautes lumières qui peuvent aller assez haut (quitte, là par contre, à être écrêtées (captures 7 et 13). L’ensemble reste cependant suffisamment équilibré et parcimonieux, avec un noir et blanc contrasté mais ne le paraissant pas excessivement.

Enfin, l’image a été très efficacement nettoyée et stabilisée. Par ailleurs, on appréciera un encodage certes encore un peu en difficulté sur les scènes les plus granuleuses (capture 10) mais mieux maitrisé que sur de précédentes sorties de l’éditeur.

Son

Note : 7.5 sur 10.

Constat un peu moins impressionnant pour la partie sonore, au rendu acoustique correct mais plus daté. Les dialogues et la musique s’en sortent plutôt bien, avec une propreté et une clarté agréables, mais c’est tout de même un peu plat et monocorde, tandis que les quelques scènes plus mouvementées plafonnent rapidement côté dynamique.

Suppléments

On retrouve comme suppléments les habitudes de Coin de mire avec :

  • dans le packaging lui-même : dix reproductions de photos d’exploitation, une reproduction de l’affiche d’époque, et un livret de 24 pages reproduisant des documents d’époque
  • sur le disque, avec le journal d’actualité d’époque (37e semaine de 1959, 9 min 41, 1080p majoritairement restauré), une bande-annonce d’époque (Les grandes familles, 4 min 09, 1080p restaurée) et des réclames publicitaires d’époque (10 min 58, 1080p majoritairement restaurées). Ces bonus sont visionnables à part ou via le mode « Séance complète » (qui enchaîne ces matériels d’époque en amorce du film). On trouve aussi les bande-annonces des 6 titres de cette vague, dont celle du film (1080p).

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque45,620,845,502 bytes
Taille Film32,972,556,288 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 34550 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1558 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s