Test Blu-ray : Les fauves (Le chat qui fume)

PaysFrance
EditeurLe chat qui fume
Date de sortie28 janvier 2022
Support1 BD-50 (+ 1 UHD-66)
RéalisateurJean-Louis Daniel
Durée93 min 48
ZoneB
Format d’image1.66
LanguesFrançais, Anglais (DTS HD MA 2.0)
AudiodescriptionNon
Sous-titresAucuns

Image

Note : 9 sur 10.

Comme La balance, Les fauves a été récemment restauré en 4K par Le chat qui fume à partir d’un scan effectué par VDM, vraisemblablement à partir du négatif original. Et comme pour La balance, le résultat visuel a peu de chances de décevoir.

On retrouve un rendu naturel et granuleux logique pour ce type de flux technique (4K, négatif, travaux récents), avec un côté un peu brut qui se ressent notamment lors des scènes les moins éclairées, faisant ressortir le grain pellicule pour une image qui peut parfois paraître presque bruitée (captures 6 et 8). Ce point à part, l’image est quoiqu’il en soit très agréable à voir, avec un indéniable confort de visionnage lié au naturel de l’image (pas de filtrage numérique superflu à l’horizon) et à la précision du rendu global. Le niveau de détails est en effet constamment très bon (hormis peut-être quelques fondus un chouia en retrait), et la définition suit elle aussi le mouvement. Pas grand chose à redire là dessus, donc.

L’étalonnage parait lui aussi très équilibré. Sans dérive qui laisserait perplexe, la palette de couleurs est, pour autant, nuancée et ne donne notamment pas l’impression d’un contre-effet dans le rose/magenta. Le résultat offre certes une balance des blancs assez pure (on est clairement ni chez Eclair, ni chez Ritrovata notamment), mais le fait tout en conservant des couleurs nuancées et une palette vaste et dynamique (captures 4, 10 et 14). Le contraste parait lui aussi plutôt bien ajusté, avec des séquences nocturnes lisibles mais aux noirs profonds (capture 13), et des scènes plus lumineuses aux hautes lumières bien traitées (captures 2 et 16), pour un résultat globalement joliment rafraichi.

Enfin, l’image a été très efficacement nettoyée et stabilisée, tandis que la compression ne montre pas de faiblesse notable.

Son

Note : 7.5 sur 10.

La piste son 2.0 (dual mono) est assez efficace (et mixée particulièrement fort – nous avons du baisser nettement le volume sonore pour ce visionnage), avec notamment un rendu plutôt frais des dialogues, qui se détachent assez bien et restent toujours intelligibles. Les effets sonores et la musique sont un peu plus en retrait et sonnent un peu plus plats et étriqués, avec notamment un léger manque d’énergie dans les graves. Rien de dommageable, mais cela date un peu le film.

A noter la présence d’une piste anglaise (non testée).

Suppléments

  • Nouvelle interview de Jean-Louis Daniel sur le film (1h 09 min 01, 1080p)
  • Nouvelle interview de Gabrielle Lazure sur le film (37 min 39, 1080p)
  • Interview d’époque de Daniel Auteuil sur le film (3 min 28, 576i)
  • Bande annonce du film (1 min 49, 1080p restauré)

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque46,647,563,924 bytes
Taille Film27,176,621,952 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 33632 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1642 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – DoublageEnglish / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1203 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 896 kbps / 16-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s