Test Blu-ray Import : South & The Heroic Age of Antarctic Exploration on Film (BFI)

Visuel du Blu-ray Import : South & The Heroic Age of Antarctic Exploration on Film (BFI)
PaysAngleterre
EditeurBFI
Date de sortie28 février 2022
Support1 BD-50
RéalisateurDivers
Durée234 min environ
ZoneB
Format d’image1.33
LanguesMuet ou Musical (LPCM 2.0, LPCM 2.0 et DTS HD MA 5.1 sur South)
AudiodescriptionNon
Sous-titresAnglais pour sourds et malentendants

Image

Note : 8 sur 10.

South & The Heroic Age of Antarctic Exploration on Film est une assez gargantuesque compilation internationale de documents tournés entre 1898 et 1922 autour de sept expéditions d’exploration de l’Antarctique :

  • British Antarctic Expedition (Southern Cross), 1898-1900 : Sir George Newnes’ Farewell to Officers and Crew (52 sec, 1080p abîmé, musical) (capture 1)
  • British Antarctic Expedition (Nimrod), 1907-1909 : Departure of Shackleton’s British Antarctic Expedition from Lyttelton, NZ, 1st Jan, 1908 (8 min 01, 1080p restauré, musical) (captures 2 à 4)
  • Japanese Antarctic Expedition, 1910-1912 : Nihon nankyoku tanken (18 min 53, 1080p en sale état à la limite de l’upscale, musical, sous-titres anglais optionnels pour les intertitres japonais) (captures 5 à 8)
  • Amundsen’s South Pole Expedition, 1910-1912 : Fram’s South Polar Expedition (21 min 31, 1080p restauré, musical) (captures 9 à 11)
  • Australasian Antarctic Expedition, 1911-1914 (avec option Play All) : Australasian Antarctic Expedition Films aka Home of the Blizzard (1h 08 min 25, 1080p en sale état, muet) (captures 12 à 15) et Pathé’s Animated Gazette N°140 (45 sec, 1080p abîmé, musical) (capture 16)
  • Imperial Trans-Atlantic Expedition, 1914-1917 (avec option Play All) : South (1h 21 min 01, 1080p restauré, musical) (captures 18 à 21), Dogs for the Antarctic – Topical Budget (1 min 02, 1080p très abîmé, musical) (capture 22), Dogs for the Antarctic – Pathé (46 sec, 1080p abîmé, musical) (capture 23) et Captain Davis Returns to Sydney (26 sec, 1080p, musical) (capture 24)
  • Shackleton-Rowett Expedition, 1921-1922 (avec option Play All) : The Late Sir Ernest Shackleton Bathing Query (2 min 09, 1080p upscalé, musical) (capture 26), El Homenaje del Uruguay a los Restos de Sir Ernest Shackleton (11 min 04, 1080p très abîmé, sous-titres anglais optionnels pour les intertitres espagnols) (captures 27 et 28), Shackleton’s Funeral (4 min 06, 1080p upscalé, musical) (capture 29) et Shackleton South Georgia Birds (12 min 54, 1080p restauré, musical) (captures 30 à 32)

Cet ensemble de films, courts, moyens et longs, proviennent de sources différentes : Sir George Newnes’ Farewell to Officers and Crew provient de Eye Filmmuseum (Pays-Bas), Departure of Shackleton’s British Antarctic Expedition from Lyttelton NZ, 1st Jan, 1908 de Nga- Taonga Sound & Vision (Nouvelle-Zélande), Nihon Nankyoku Tanken du National Film Archive japonais, Fram’s South Polar Expedition du Norwegian Film Institute et la National Library of Norway, Home of the Blizzard, Captain Davis Returns to Sydney et My South Polar Expedition proviennent du National Film and Sound Archive australien, El Homenaje del Uruguay a los Restos de Sir Ernest Shackleton du Imperial War Museums, et enfin South du BFI National Archive.

South, pièce maîtresse de cette édition, a été remasterisé en 2K à partir de scans 4K d’un négatif restauré 35mm.

Il convient donc de faire la part des choses entre ces différents documentaires, certains ayant clairement été restaurés, d’autres non.

En haut du panier, on trouve South, donc, mais aussi Departure of Shackleton British Antarctic Expedition from Lyttleton, Fram’s South Polar Expedition et Shackleton South Georgia Birds. Rapidement, on perçoit pour ces films la finesse et les détails (ainsi qu’une certaine propreté permettant de les voir) typiques de restaurations récentes et relativement poussées. On apprécie notamment le naturel du rendu argentique, préservé, offrant ainsi une fraicheur nouvelle à ces films et aux spectateurs (captures 9, 18 ou 30). Cela reste encore, cependant, abîmé de multiples manières, avec notamment des défauts physiques ainsi que des instabilités tant du cadre que de la luminosité, mais nous sommes dans des dimensions assez fréquentes pour des films muets.

Les autres films se situent entre les films paraissant soit numérisés il y a un certain temps, soit tenant de l’upscale, quoiqu’il en soit nettement en retrait par rapport aux travaux plus récents et complets. Ces films sont pour la plupart assez épais en rendu, avec un niveau de détails forcément en retrait, mais aussi souvent très abîmés, avec quantité de rayures verticales, poussières, sautes d’images et instabilités en tout genre. C’est donc assez variable, mais dans l’ensemble, la plupart des films propose tout de même une définition régulièrement assez correcte.

Tout en bas cependant se situe, Nihon nankyoku tanken, proposé dans un état particulièrement abîmé et limité à tous les niveaux, qui laisse à penser que soit les éléments sont profondément irrécupérables, soit que le travail de préservation n’a été entrepris qu’a minima et que le nettoyage et la restauration du film ont été pour ainsi dire inexistants. Le rendu tranche avec celui des films restaurés, mais aussi avec la plupart des autres films, qui proposent une image certes limitée mais encore de meilleure qualité que celle de Nihon nankyokku tanken, qui est constellée de défauts physiques et avec une définition très limitée (captures 5 à 8).

NB : Compte tenu du nombre de films inclus, nous ne proposons les détails de l’encodage que de South, assez représentatifs de l’ensemble des films, mais dont les débits vidéo alloués ont été semble-t’il ajustés en fonction des sources, les films plus abîmés étant encodés à des débits un peu plus faibles que ceux en meilleur état.

Son

Note : 9 sur 10.

L’ensemble des films musicaux offrent des prestations acoustiques assez logiquement très confortables, la plupart des pistes musicales paraissant en effet assez récentes et modernes. South profite d’une piste proposée aussi en 5.1, ouvrant le champ sonore quoiqu’avec une spatialisation assez limitée des instruments, mais augmentant cependant l’enveloppement sonore du spectateur. Dans l’ensemble et pour les autres films aussi, il n’y a quoiqu’il en soit pas grand chose à redire sur le front du son.

A noter que South possède trois options sonores : un score musical de Neil Brand de 2022 (en LPCM 2.0 stéréo ou DTS HD MA 5.1), et son score musical de 2002 (LPCM 2.0).

Suppléments

Le menu et son découpage fait que sous l’onglet Bonus se trouvent les bonus spécifiques suivants :

  • Map of Imperial Trans-Antartic Expedition commenté par Kelly Tyler-Lewis (1 min 50, 1080p, sous-titres anglais optionnels)
  • Neil Brand sur sa composition musicale pour South (15 min 40, 1080p, sous-titres anglais optionnels)

Les autres suppléments sont trouvables dans les sections correspondantes aux expéditions concernées.

Dans l’expédition Nimrod 1907-1909 :

  • My South Polar Expedition (3 min 40, audio, monté en option audio, sous-titres anglais optionnels) : enregistrement audio de Ernest Shackleton enregistré en 1910 une semaine après son retour en Nouvelle-Zélande
  • Shackleton Speaks (50 sec, audio uniquement, sous-titres anglais optionnels) : enregistrement audio de Sheckleton en 1910 listant les noms du personnel de son équipage

Dans l’expédition Imperial Trans-Atlantic 1914-1917 :

  • Scènes supplémentaires de South (1919, 18 min 31, 1080p upscalé)
  • Ross Sea Party, commenté par Kelly Tyler-Lewis (1917, 8 min 42, 1080p upscalé, sous-titres anglais optionnels) (capture 25)
  • Commentaire audio de Luke McKernan sur South (sous-titres anglais optionnels)

Enfin, l’édition inclut l’habituel livret du BFI, ici de 38 pages et incluant un nouveau texte de 6 pages par Byrony Dixon à propos du projet et des films qu’il contient, et des nouveaux textes d’1 page par Byrony Dixon à nouveau à propos de la Southern Cross Expedition, 3 pages par Naomi Boneham et Charlotte Connelly sur la Nimrod Expedition, 2 pages par Masaki Daibo sur l’expédition de Nobu Shirase, 4 pages par Eirik Frisvold Hanssen sur l’expédition de Roald Amundsen, 6 pages par Quentin Turnour sur l’expédition australasiatique, 3 pages par Bryony Dixon sur l’expédition impériale trans-atlantique et 3 pages par Naomi Boneham et Charlotte Connelly sur l’expédition Shackelton-Rowett. 3 pages sont ensuite consacrées aux détails des films, et 1 pages à ceux des bonus.

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque49,068,997,532 bytes
Taille South18,314,806,080 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 22043 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 2304 kbps / 24-bit
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 1705 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VOEnglish / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 2304 kbps / 24-bit

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s