Test Blu-ray Import : The Phantom of the Monastery (Indicator)

Visuel du Blu-ray Import : The Phantom of the Monastery (Indicator)
PaysAngleterre
EditeurIndicator
Date de sortie21 mars 2022
Support1 BD-25
RéalisateurFernando de Fuentes
Durée85 min 14
ZoneABC
Format d’image1.37
LanguesEspagnol LPCM 1.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresAnglais optionnels, Anglais pour sourds et malentendants

Image

Note : 8 sur 10.

Chose rare dans la ligne éditoriale de la collection Indicator (originellement uniquement centrée sur des programmes anglophones), deux films mexicains sont édités dans cette salve de mars 2022, tous deux dans le cadre de travaux de préservation effectués par Permanencia Voluntaria : Phantom of the Monastery et La Llorona. Des deux, Phantom of the Monastery est clairement le mieux loti, avec une restauration 4K effectuée en 2019 pour UCLA Film & Television Archive, en collaboration avec le World Cinema Project de la Film Foundation. La restauration se base sur le négatif original 35mm, complété par une copie négative acétate 16mm, et a été effectuée par Fotokem et Roundabout.

Passé un générique introductif qui fait assez peur (capture 1) et quelques plans à la mise au point loupée, l’image est en ligne avec ce dont on a l’habitude pour ce type de restauration. Il y a bien une chute de définition à la 81ème minute clairement due à l’utilisation d’une source secondaire (probablement la copie 16mm) (capture 18), mais ce bref moment à part, l’image offre une expérience autrement plus qualitative que pour La Llorona, avec un rendu argentique et une définition très appréciables (captures 7, 9 ou 16). Le niveau de détails est régulièrement très bon, malgré des éléments un peu limités techniquement par leur âge, et donnant une granularité un peu épaisse et une finesse légèrement atténuée. L’ensemble reste cependant largement satisfaisant, voire parfois impressionnant, même si on notera des limites liées aussi, sans doute, aux équipements de tournage ou de traitement du négatif, qui donnent des « dédoublements » de contours un peu comme des lignes Mackie (captures 5 et 7). Le travail a cependant été effectué sans usage visible de filtrage numérique, ce qui permet à la restauration d’offrir un aspect argentique très recommandable.

L’étalonnage est lui aussi très convaincant, avec une belle palette de gris, offrant à la fois une gamme nuancée mais aussi une gestion agréable du couple contraste / luminosité, pour un résultat paraissant globalement équilibré. Les noirs peuvent parfois paraître légèrement décollés, mais rien de gênant d’une part, et potentiellement le résultat de la bataille quasi-constante contre l’instabilité de la luminosité de l’image, qui vacille assez nettement tout le long du film.

Enfin, il susbiste quelques poussières ou brèves rayures (capture 4), mais rien de fondamentalement intense. Le cadre est, lui, bien stabilisé.

Son

Note : 5.5 sur 10.

Acoustiquement, c’est un peu mieux que La Llorona mais la piste son de Phantom of the Monastery est encore elle aussi assez problématique, avec des limites proches de celles vues sur le film de Ramon Peon : un volume général assez faiblard obligeant à monter le son et faire remonter le souffle encore présent, une musique très étriquée et des dialogues voilés et rapeux. Pour autant, le rendu s’avère tout de même un chouia plus propre et plus clair, plus rond aussi avec un spectre sonore un peu plus équilibré et profitant du meilleur état des éléments pour conserver une meilleure homogénéité.

On notera l’inclusion de deux pistes de sous-titres anglais (optionnelles à chaque fois) : une piste simple, et une piste pour sourds et malentendants.

Suppléments

Les suppléments sont en anglais non sous-titré.

  • Nouveau commentaire audio de Stephen Jones et Kim Newman
  • The Devil in the Detail (18 min 01, 1080p) : nouvelle présentation du film et son impact par Abraham Castillo Flores, programmateur du Mexico’s Mórbido Film Fest
  • Livret de 36 pages contenant un nouveau texte de 8 pages par Maricruz Castro-Ricalde autour du film, une interview de 1979 de 2 pages du scénariste Juan Bustillo Oro sur le tournage du film, un article de 1934 de 2 pages sur le tournage du film, un article promotionnel de 2 pages d’époque du film, 3 pages de critiques d’époque du film et enfin un nouvel article de 3 pages par Jan-Christopher Horak sur la restauration (parfois rocambolesque) du film

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque23,002,372,352 bytes
Taille Film20,398,734,720 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 27970 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOSpanish / LPCM Audio / 1.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 24-bit

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s