Test Blu-ray : Burning Paradise (Spectrum)

Visuel du Blu-ray : Burning Paradise (Spectrum)
PaysFrance
EditeurSpectrum Films
Date de sortie03 février 2022
Support1 BD-50
RéalisateurRingo Lam
Durée104 min 13
ZoneB
Format d’image1.78
LanguesCantonais, Français (DTS HD MA 2.0)
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 8.5 sur 10.

20 ans après le DVD HK Vidéo, Spectrum upgradent Le temple du lotus rouge, de Ringo Lam, en Blu-ray à partir d’un master HD semble-t’il récent, en tout cas plutôt satisfaisant, quoique pas totalement convaincant.

En fait, on peut découper les choses en deux : il y a le coeur central du film, tout en intérieurs caverneux plutôt sombres, au rendu plutôt naturel quoique régulièrement un peu épais, et dont la photographie sombre génère quelques remontées de grain tendance bruit de fond. Ces plans font aussi ressortir ce qui ressemble à une très légère accentuation artificielle, rien de bien mortel mais un très léger je-ne-sais-quoi pouvant générer un très léger aspect électronique. Pour autant, tout ce centre du film offre un rendu globalement frais, satisfaisant et plutôt naturel. Le niveau de détails et l’upgrade HD sont sans doute les plus confortables dans cette section du film, que ce soit dans de nombreux gros plans (captures 9, 11 et 15) ou les plans plus larges (captures 8, 12 et 18), pour un confort de visionnage très appréciable.

A côté de ça, il y a les scènes en extérieur jour, en début et en fin de film, qui paraissent, elles, un peu moins naturelles, et notamment plus lisses. On soupçonne un peu de dégrainage, couplé à un peu d’accentuation artificielle, mais aussi quelques baisses de régime généralisées et plus surprenantes (capture 4). Le début du film donne donc une impression technique peu représentative du gros du film, et la barre en terme de définition se réajuste donc assez rapidement.

L’étalonnage est plus homogène, avec des scènes intérieures très sympathiques, grâce à une palette de couleurs plutôt dynamique et appuyée par un contraste nuancé, efficace mais sans excès. Le tout reste plutôt équilibré (en tout cas, rien de choquant là dessus), pour un résultat général paraissant convaincant. Les quelques scènes en extérieurs jour, plus lumineuses, paraissent peut-être un peu claires et notamment un peu écrêtées dans les hautes lumières, mais cela reste plutôt mesuré (capture 3).

Enfin, il subsiste quelques poussières et un léger tremblement du cadre, mais rien de problématique en visionnage. L’encodage est globalement solide, mais quelques plans au grain fin et prononcé le met parfois en difficulté (captures 9 et 10).

Son

Note : 7.5 sur 10.

Le film est proposé en VO cantonaise et VF 2.0, toutes deux des pistes dual mono (pas de différence de contenu entre les canaux gauche et droit).

Etonamment, la VF s’avère la plus convaincante des deux. Une fois le volume réajusté (la VF est mixée assez fort, la VO trop faiblement, il y a 11dB d’écart entre les deux !), elle sonne en effet plus énergique et dynamique, moins contenue et moins écrasée, notamment dans les effets sonores et la musique. Les dialogues sont mixés moins harmonieusement qu’en VO cependant, pour un rendu forcément plus artificiel.

A côté, la VO, nettement sous-mixée donc, parait (même après avoir remonté le volume) plus plate et plafonnée, un peu plus sourde aussi. Les dialogues sont mieux intégrés au mixage général, pour un rendu plus harmonieux qu’en VF, mais ils sonnent légèrement plus marmonnés aussi.

Suppléments

  • Présentation du film par Arnaud Lanuque (17 min 49, 1080i)
  • Eschatologie du genre (15 min 34, 1080p) : essai vidéo d’Alex Rallo sur le film et son positionnement dans le genre des films d’arts martiaux hong-kongais de l’époque
  • Présentation d’archive du film par Tsui Hark (4 min 26, 1080i upscalé)

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque36,544,260,253 bytes
Taille Film28,079,732,736 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 29971 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOChinese / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1837 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2059 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s