Test Blu-ray : Chers camarades ! (Potemkine)

Visuel du Blu-ray : Chers camarades ! (Potemkine)
PaysFrance
EditeurPotemkine
Date de sortie04 janvier 2022
Support1 BD-50
RéalisateurAndrei Konchalovsky
Durée120 min 35
ZoneB
Format d’image1.33
LanguesRusse (DTS HD MA 5.1 & 2.0)
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 9 sur 10.

Après sa carrière en salles en septembre 2021, Chers camarades ! arrive sans tarder en Blu-ray, toujours chez Potemkine.

Sans (mauvaise) surprise, le film, tourné en numérique (semble-t’il sur Arri Alexa Mini), profite d’une présentation HD offrant un beau support de (re)découverte. Le rendu visuel est en effet sans accroc, avec certes un côté lisse numérique léger mais palpable, mais autrement une image fine et naturelle. La photo lumineuse sied bien au format, avec une image précise et ciselée, peut-être pas la plus impressionnante de l’histoire mais offrant toujours un excellent niveau de détails et une précision très convaincante. Les plans serrés en profitent au niveau des détails faciaux ou des costumes (captures 4 et 11) tandis que les plans larges proposent, eux, un bel ensemble de petits détails (captures 1 et 9). Rien de problématique à signaler, donc, bien au contraire.

L’étalonnage, donc, retranscrit la photo généralement assez lumineuse du film. Cela peut donner parfois l’impression d’une légère surexposition de l’image avec un écrêtage des hautes lumières (captures 1, 2 et 11), mais se fait généralement sans donner l’impression d’une image terne ou voilée. Le contraste prend en effet le relais pour éviter cela, avec un aspect à la fois suffisamment appuyé mais pas excessif non plus (ce qui permet, notamment, aux scènes moins éclairées ou aux zones plus sombres de ne pas paraître bouchées). Le résultat parait ainsi plutôt équilibré, et en tout cas convaincant à l’écran.

Pas de défaut physique à noter (logique), et un encodage solide.

Son

Note : 9 sur 10.

Si le film n’est pas une démonstration de force, la piste 5.1 s’avère particulièrement efficace dans la création d’un champ sonore ouvert et dynamique. La musique et les effets sonores (que ce soit lors des scènes chargées en milieu de film ou plus largement le reste du temps) exploitent en effet plutôt bien les enceintes arrières, disposant notamment de nombreux bruits d’ambiances ou de foule. Le rendu général est ainsi confortable et appréciable, avec même un caisson de basses mis à contribution tout particulièrement vers la 78e minute.

A noter qu’une piste DTS HD MA 2.0 est aussi proposée (non testée).

Suppléments

  • Présentation (optionnelle) du film par Joël Chapron (7 min 53, 1080p), qui recontextualise plus largement la carrière de Konchalovsky ainsi que les faits réels dans lesquels s’inscrit le film
  • Entretien autour du film avec François-Xavier Nérard (41 min 55, 1080p)
  • Bande annonce du film (1 min 39, 1080p)

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque48,631,556,406 bytes
Taille Film38,533,753,344 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 34831 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VORussian / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3367 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VORussian / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2070 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s