Test Blu-ray Import : Hungarian Masters (Second Run)

Visuel du coffret Blu-ray Hungarian Masters (Second Run)
PaysAngleterre
EditeurSecond Run
Date de sortie13 décembre 2021
Support1 BD-50 + 2 BD-25
RéalisateurZoltan Fabri, Istvan Gaal & Miklos Jancso
Durée95 min 30 / 85 min 42 / 88 min 01
ZoneABC
Format d’image1.37 / 1.85 / 1.66
LanguesHongrois LPCM 2.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresAnglais optionnels

Image

Note : 8 sur 10.

Second Run continuent à miner le patrimoine est-européen avec ici trois films hongrois, tous proposés à partir de récentes (2017 pour Merry-Go-Round, 2019 pour Current) restaurations 4K effectuées par le National Film Institute hongrois.

Le résultat est globalement appréciable quoique non sans quelques limites. Merry-Go-Round est peut-être le film visuellement le mieux loti des trois, ce qui n’est pourtant pas une mince affaire a priori car les éléments utilisés semblent avoir nécessité un important travail de remise en état. Le rendu est encore un peu variable, tant en terme de texture, de densité que d’étalonnage, mais la qualité visuelle proposée offre un upgrade HD largement palpable et confortable. L’image possède un aspect argentique plaisant, avec un grain pellicule plutôt bien conservé (même si on pourra le trouver un peu collé – une constante sur les trois films), et un rendu général naturel. Le niveau de détails est un peu variable, certains plans étant un peu en retrait (capture 2), mais est globalement d’un très bon niveau, en particulier les plans serrés sur les interprètes (capture 4). L’étalonnage enfin est lui aussi un peu variable et hétérogène, globalement plutôt nuancé mais régulièrement un peu terne, avec des noirs nettement décollés (captures 3 et 11) et certains plans paraissant surexposés et voilés (captures 2 et 6). L’image a été effectivement nettoyée et stabilisée, et ne subsistent quelques petites rayures peu gênantes.

Current est très similaire, peut-être légèrement plus épais dans sa texture mais d’un autre côté plus homogène dans sa qualité et son étalonnage. Le résultat en tout cas là aussi très efficace, même si on penserait plutôtà une restauration 2K que 4K. Quoiqu’il en soit, le Blu-ray offre un confort indéniable de visionnage, avec notamment un étalonnage paraissant plus harmonieux et efficace, gérant tout aussi bien les séquences de jour que moins éclairées.

Reste enfin Agnus Dei, plus difficile à évaluer mais qui semble assez clairement le moins impressionnant des trois films. L’upgrade HD est bien là, mais l’image parait moins fine, moins précise, plus épaisse. Sans doute que son aspect un peu terne n’aide pas à renforcer la sensation de piqué (capture 7), tandis que la caméra constamment en mouvement empêche aussi de figer l’action et le point de vue et ainsi de mieux ressentir la précision de l’image. Il n’empêche que la patine argentique du film parait moins présente qu’attendu, et que cela joue aussi. Enfin, on ne peut pas ne pas se dire que la compression problématique de l’image et l’effrondrement récurrent du grain argentique en macroblocks explique aussi la sensation lissée et épaisse que laisse l’image. Comme toujours, il est dommage de trébucher sur cette étape, mais on soupçonne un léger dégrainage du film à l’origine quoiqu’il en soit. Enfin, côté étalonnage, le seul film en couleurs du coffret parait, donc, souvent un peu terne mais possède une palette plutôt naturaliste et sans dérive visible, hormis peut-être un aspect légèrement orangé.

La compression est correcte sur Merry-Go-Round mais pas infaillible (la veste sur la capture 14), bien plus perfectible sur Current à cause de faiblesses cycliques (capture 4 vs 5), et enfin, comme dit ci-dessus, nettement en galère sur Agnus Dei (captures 2 à 4, 7, 13 et 14), y compris notamment à cause de soucis cycliques (captures 5 vs 6, 8 vs 9 et 10 vs 11). Second Run travaillent de longue date maintenant avec leur prestataire d’encodage Silver Sun, et cela fait malheureusement plusieurs fois que leurs travaux s’avèrent peu convaincants même dans des conditions favorables. Dans le cas d’Agnus Dei en particulier, Le choix d’utiliser un BD-25 quitte à réduire le débit vidéo est une explication potentielle, mais le fait que l’interview en bonus ait été encodée à un débit vidéo supérieur à celui du film principal (30 Mbps contre 25 Mbps pour le film) et la piste son conservée en LPCM 2.0 laisse surtout à penser une trop faible optimisation de l’encodage qui commençait déjà par là (et aurait permis de faire grimper le débit vidéo du film à 32 Mbps).

Notes : Merry-Go-Round : 8.5 / Current : 8 / Agnus Dei : 7.5

Son

Note : 8 sur 10.

La partie sonore est moins variable, et globalement agréablement surprenante. Si on n’échappe pas à des dialogues un peu couverts et un aspect souvent un peu plat (particulièrement sur Current), les trois films profitent de pistes son efficacement restaurées. En particulier, elles semblent conserver une rondeur qui n’a pas été gommée, préservant ainsi l’ensemble des fréquences sonores, tout en ayant pour autant éviter souffle et distorsion. Tout cela contribue à préserver le rendu des voix des interprètes, mais aussi la musique et les effets sonores, pour un résultat confortable et rajeunissant efficacement les trois films.

Suppléments

Ce coffret regroupe trois éditions paraissant vouées à ressortir individuellement : chaque film est logé dans un boîtier plastique individuel avec son livret habituel, le tout regroupé dans un fourreau cartonné souple. Chaque disque a donc son lot de suppléments :

Merry-Go-Round :

  • Interview d’Istvan Szabo sur l’héritage cinématographique de Zoltan Fabri (11 min 19, 1080p, hongrois avec sous-titres anglais incrustés)
  • Essais caméra et maquillages (19 min 08, 1080p, hongrois avec sous-titres anglais optionnels)
  • Module sur la restauration du film (9 min 57, 1080p, hongrois avec sous-titres anglais incrustés)
  • Bande annonce pour la ressortie restaurée du film (1 min 21, 1080p, hongrois avec sous-titres anglais optionnels)
  • Livret de 20 pages contenant un nouveau texte de 10 pages par John Cunningham sur Zoltan Fabri, le film et sa réception cannoise notamment.

Current :

  • Tisza – Autumn Sketches (17 min 43, 1080p restauré en HD en 2009 mais encore très abîmé, 1962, hongrois avec sous-titres anglais optionnels)
  • Nouvelle interview du producteur Gareth Evans sur le film (16 min 34, 1080p, anglais non sous-titré)
  • Bande annonce pour la ressortie restaurée du film (2 min 26, 1080p, hongrois avec sous-titres anglais optionnels)
  • Livret de 20 pages incluant un nouveau texte de 10 pages par Peter Hames sur Istvan Gaal et Current, et un nouveau texte de 2 pages par Gareth Evans sur le film.

Agnus Dei :

  • Interview télévisée d’archives de Miklos Jancso (9 min 23, 1080p, 1987, hongrois avec sous-titres anglais optionnels)
  • Livret de 16 pages contenant de 6 pages par Tony Rayns sur Miklos Jancso et le film

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Merry-Go-Round :

Taille Disque38,307,412,222 bytes
Taille Film27,586,412,544 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 34964 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOHungarian / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 1536 kbps / 16-bit

Current :

Taille Disque24,515,342,082 bytes
Taille Film18,061,541,376 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 24971 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOHungarian / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 1536 kbps / 16-bit

Agnus Dei :

Taille Disque23,395,885,063 bytes
Taille Film18,544,521,216 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 24972 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOHungarian / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 1536 kbps / 16-bit

Captures d’écran HD :

Merry-Go-Round :

Current :

Agnus Dei :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s