Test Blu-ray : La loi de Téhéran (Wild Side)

Visuel du Blu-ray La loi de Téhéran (Wild Side)
PaysFrance
EditeurWild Side
Date de sortie01 décembre 2021
Support1 BD-50
RéalisateurSaeed Roustaee
Durée133 min 50
ZoneB
Format d’image1.85
LanguesIranien DTS HD MA 5.1
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais imposés

Image

Note : 9 sur 10.

Après une carrière en salles plutôt réussie, La loi de Téhéran arrive maintenant en Blu-ray via Wild Side.

Techniquement, les conditions de (re)découverte sont idéales. Sans doute tourné en numérique, le film possède une image largement au niveau du support, avec un rendu peut-être un peu passe-partout mais très efficace. L’ensemble du film propose en effet une précision et un niveau de détails très confortables, quelles que soient les conditions : gros plans ou plans larges, extérieurs et intérieurs, séquences de jour ou dans la pénombre… Le tout offre un confort de visionnage indéniable et de tous les instants. Pas de mauvaise surprise donc, et notamment aucun signe d’abus numérique malvenu.

Même absence de fausse note sur l’étalonnage, avec une palette et un couple luminosité / contraste qui paraissent fidèlement retranscrits. On trouve une image plutôt chaude mais sans dérive pouvant paraître anormale, pour un étalonnage finalement plutôt équilibré. Les plans diurnes sont les plus flatteurs, avec une lisibilité de tous les instants y compris dans les zones d’ombres. Les plans plus sombres, comme en fin de film, ne perdent pas en lisibilité non plus sans pour autant devoir sacrifier à la profondeur des noirs.

Enfin, pas de défaut physique notable ni de compression.

Son

Note : 9 sur 10.

L’unique VO 5.1 s’avère elle aussi d’une efficacité assez redoutable. Peut-être un peu timorée côté basses (en même temps, La loi de Téhéran n’est pas Fast & Furious 9), elle exploite cependant d’une très belle façon l’ensemble des enceintes. Si les dialogues, toujours clairs et intelligibles, sont plutôt ancrés sur la scène avant, le mixage sonore n’hésite par contre pas à déployer les effets sonores d’ambiance sur l’ensemble des enceintes. Les ambiances urbaines (circulation automobile, foule, etc) enveloppe ainsi le spectateur pour un rendu sonore à 360° très plaisant. Tout ceci est appuyé par une dynamique très appréciable, notamment dans les séquences les plus chargées.

Suppléments

Le principal supplément, hormis la bande annonce du film (1 min 46, 1080p) est le making of du film (32 min 47, 1080i), plutôt intéressant car filmant directement le tournage de plusieurs séquences du film.

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque47,667,026,640 bytes
Taille Film42,696,628,032 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 36866 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOIranian / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3567 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s