Test Blu-ray : Ophélia (Gaumont)

Visuel du Blu-ray Ophélia (Gaumont)
PaysFrance
EditeurGaumont
Date de sortie03 novembre 2021
Support1 BD-50
RéalisateurClaude Chabrol
Durée103 min 29
ZoneABC
Format d’image1.66
LanguesFrançais DTS HD MA 2.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais pour sourds et malentendants

Image

Note : 9 sur 10.

Après des années de jachère, les films de Chabrol ressortent enfin, avec bien sûr les 8 titres issus du catalogue MK2 et parus chez Carlotta, mais aussi Ophélia, sortant chez Gaumont à partir d’une restauration effectuée en 2015 en 2K par Eclair.

Visuellement, le travail est en effet très agréable et naturel, au point d’en être parfois impressionnant (et de rappeler la sensation qu’on peut avoir parfois que le Blu-ray a été fait pour ce genre de film). Les plans larges en profitent largement (captures 3, 8 et 12) mais les plans moyens et serrés s’avèrent régulièrement impressionnants de par leur finesse et leur aspect naturel (captures 2, 4 et 7 par exemple). Les origines argentiques du film ont été conservées et l’apport de cette fidélité est indéniable, pour un upgrade HD instantanément flagrant et un ensemble très compétent et sans fausse note.

L’étalonnage est un peu plus surprenant tant il n’hésite pas à pousser le contraste assez haut dans les hautes lumières quitte à les écrêter (captures 3, 5 et 11). Un écrêtage devenu assez inhabituel en restauration de nos jours, et qui ici donne fréquemment lieu à une sensation de surexposition de l’image avec des blancs éclatants et marquants, en particulier sur certaines scènes en extérieur. Cela n’empêche pour autant pas le reste de la palette de rester nuancée, avec des gris intermédiaires efficacement restitués et des noirs profonds sans paraître bouchés. En cela, les scènes en intérieur un peu moins éclairées paraissent plus à même de restituer ces nuances (capture 4).

Enfin, aucun souci à noter côté nettoyage, stabilisation ou compression.

Son

Note : 7.5 sur 10.

Une piste son sans chichi, plutôt efficace et claire sur les voix et les dialogues, mais qui reste autrement relativement monocorde. Rien de surprenant en l’état, et le film reste globalement peu démonstratif, mais l’ensemble s’avère tout de même un peu plat.

Suppléments

Hormis la bande-annonce originale du film (3 min 41, 1080p restaurée), le seul bonus vidéo est L’apparence des choses (15 min 27, 1080p), un nouvel entretien avec Jean-Noël Grando autour du film.

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque36,298,992,941 bytes
Taille Film36,298,992,941 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 36819 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1334 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s