Test Blu-ray : Holy Flame of the Martial World & Demon of the Lute (Spectrum)

Visuel du Blu-ray Holy Flame of the Martial World & Demon of the Lute (Spectrum Films)
PaysFrance
EditeurSpectrum Films
Date de sortie04 octobre 2021
Support2 BD-50
RéalisateurTony Liu / Tank Tak-cheung
Durée85 min 57 / 101 min 12
ZoneB
Format d’image2.35
LanguesCantonais DTS HD MA 2.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 7 sur 10.

Les présentations techniques des deux films se rapprochent de ce qu’on a pu voir sur les deux Bastard Swordsman, à savoir des résultats un peu variables mais résolument bidouillés artificiellement.

Des deux films, Holy Flame of the Martial World parait le plus artificiellement modifié. Pas aidé par sa photographie très vaporeuse de départ, le dégrainage très probable accentue artificiellement la douceur de l’image jusqu’à la lisser (captures 3 et 10), faisant perdre au passage la définition à laquelle on aurait pu s’attendre parfois jusqu’à donner l’impression d’une image floue et pas forcément d’origine (capture 10). Les détails les plus fins peinent logiquement à s’extirper de cela, et à de rares passages plus nets et précis près (captures 4 et 5), le film est bien moins impressionnant qu’on l’aurait souhaité en HD. C’est dommage car le master HD utilisé coche sinon plutôt bien les cases, tant côté propreté et stabilité que du côté de l’étalonnage, peut-être légèrement trop appuyé dans son contraste et sa saturation (capture 2) mais sinon globalement plutôt nuancé et équilibré.

Demon of the Lute s’en sort un peu mieux, malgré une tendance inverse : une accentuation artificielle régulièrement assez visible (capture 9). Cependant, cela reste dans l’ensemble d’une intrusivité suffisament restreinte pour permettre à l’image de conserver un aspect suffisamment plaisant à l’écran (à défaut d’être pleinement naturel). Ainsi, à tout peser, l’image, bien qu’un peu épaisse, est globalement plutôt équilibrée entre naturel et artificialité numérique, pour un résultat sans doute perfectible mais offrant un bon confort de visionnage (et évidemment un upgrade HD notable), avec quelques passages notamment plutôt joliment détaillés (captures 3, 4 et 5). L’image parait qui plus est plutôt joliment étalonnée, avec un équilibre de la palette dans la gestion des couleurs comme du contraste et de la luminosité. Enfin, elle est plutôt propre et stable.

On notera que comme les autres films de la Shaw Brothers parus chez l’éditeur, ces deux films sont en 1080i à 25 images par seconde, plutôt qu’en 1080p à la bonne cadence de 24 images par seconde.

Note : Holy Flame of the Martial World : 6/10 – Demon of the Lute : 7.5/10

Son

Note : 7.5 sur 10.

Deux pistes son assez similaires pour les deux films, avec un rendu sonore plutôt plaisant mais un peu plat au niveau des voix, qui sonnent souvent un peu rapeuses. La musique, hormis celle des génériques, jaillit plutôt bien et les effets sonores complètent de façon plutôt équilibrée le reste des pistes. Ca reste un peu plat, donc, mais évite dans l’ensemble les travers habituels.

Suppléments

Les suppléments (dont certains qu’on retrouve dans le double programme Bastard Swordsman / Return of Bastard Swordsman) sont répartis sur les deux Blu-rays.

Holy Flame of the Martial World :

  • Présentation du film par Arnaud Lanuque (14 min 47, 1080p)
  • Le déclin de la Shaw Brothers par Arnaud Lanuque – Partie 1 (10 min 09, 1080p)
  • Nouvelle interview de Candy Wen par Arnaud Lanuque (19 min 33, 1080i)
  • Bande annonce 2021 du film (1 min 32, 1080i upscalé)

Demon of the Lute :

  • Présentation du film par Arnaud Lanuque (14 min 00, 1080p)
  • Le déclin de la Shaw Brothers par Arnaud Lanuque – Partie 2 (15 min 02, 1080p)
  • Portrait de Mona Fong par Zoe Baxter (28 min 37, 1080p)
  • Entretien avec Chin Siu-ho par Frédéric Ambroisine (2003, 20 min 40, 1080i upscalé)
  • Bande annonce inédite d’époque du film (4 min 44, 1080p, non sous-titrée)
  • Bande annonce 2021 du film (1 min 24, 1080i upscalé)

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Holy Flame of the Martial World :

Taille Disque31,022,898,894 bytes
Taille Film21,457,981,440 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 29997 kbps / 1080i / 25 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOChinese / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1579 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Demon of the Lute :

Taille Disque43,568,878,327 bytes
Taille Film25,379,702,784 bytes20 min
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 30005 kbps / 1080i / 25 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOChinese / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1714 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Holy Flame of the Martial World :

Demon of the Lute :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s