Test Blu-ray : The Isle & Rough Cut (Spectrum)

Visuel du Blu-ray The Isle & Rough Cut (Spectrum Films)
PaysFrance
EditeurSpectrum Films
Date de sortie04 octobre 2021
Support2 BD-50
RéalisateurKim Ki-duk / Jang Hoon
Durée90 min 11 / 112 mn 49
ZoneB
Format d’image1.78 / 1.85
LanguesCoréen DTS HD MA 2.0 / Coréen DTS HD MA 5.1
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 8 sur 10.

The Isle est présenté en Blu-ray via Spectrum Films dans un double programme consacré à Kim Ki-duk, le second film étant Rough Cut (scénarisé et produit par Kim Ki-duk, mais réalisé par Jang Hoon).

Des deux films, The Isle n’est clairement pas le mieux loti. L’éditeur exploite en effet ce qui semble être le seul master HD disponible (déjà exploité en Allemagne et en Corée du Sud en 2015), pour un résultat plutôt correct bien que clairement perfectible. Le principal souci visuel est la constante sensation d’une accentuation artificielle visible, donnant au film un rendu régulièrement électronique, nuisant au bon naturel de l’image, et accentuant le grain jusqu’à lui donner des atours de bruit numérique. C’est particulièrement le cas dans les plans larges ou moyens (captures 3 et 5) et de jour, où les détails les plus fins se retrouvent encerclés de surcontours disgrâcieux. Pour autant, il est notable de constater que le reste du film (plans plus serrés, et plans nocturnes) est bien plus agréable à regarder, avec un côté plus doux et finalement plus plaisant car paraissant beaucoup moins bidouillé. Certes, le piqué et la précision de l’image restent encore un peu limités par l’âge probable du master HD utilisé, mais au moins, on y trouve une patine moins artificiellement agressive tout en conservant un bon niveau de détails. C’est un peu le même combat hétérogène côté étalonnage, avec en grande partie une photo certes désaturée originellement mais restituée de façon assez organique et convaincante. Il faut cependant composer aussi avec des plans (notamment nocturnes) paraissant excessivement et anormalement ternes, avec en particulier des noirs parfois tellement décollés qu’on se demanderait presque s’il n’y a pas eu une erreur d’encodage. Pour autant, de ce qu’on a pu comparer avec d’autres éditions HD du film, cela semble provenir là aussi du master HD. Enfin, s’il subsiste parfois un léger tremblotement du cadre, l’image est plutôt stable et propre. L’encodage ne montre pas de soucis particuliers.

Rough Cut, a contrario, est bien plus convaincant techniquement. Il faut dire que le film est un peu plus récent (2008 pour Rough Cut contre 2000 pour The Isle), et avec une photographie plus traditionnelle et ainsi plus à même de plaire en HD… et c’est bien le cas ici ! Des 6 films de cette vague d’octobre 2021 chez Spectrum, Rough Cut est en effet assez clairement le grand vainqueur, avec un rendu visuel très plaisant voire impressionnant par moments. La HD semble parfaitement taillée pour ce genre de film, avec une précision de tous les instants et une sensation HD constamment palpable, en plans larges (captres 4 et 7) comme en plans plus serrés (captures 1 et 12). La photographie dynamique et tranchée du film appuie cela par un contraste et des ambiances renforçant la sensation de netteté (capture 5), avec ici des noirs suffisamment profonds sans paraître bouchés pour autant et une variété d’ambiances paraissant efficacement retranscrite (captures 2, 5 et 10). Pas de défaut physique notable, et un encodage qui tient bien la route (malgré un débit vidéo un peu limité par des bonus gourmands en espace disque alors qu’originellement en SD).

Note : The Isle : 7.5/10 – Rough Cut : 9/10

Son

Note : 8.5 sur 10.

Piste 2.0 pour The Isle et 5.1 pour Rough Cut.

Dans le cas de The Isle, la piste fait la part belle aux ambiances intimistes mais reste plutôt claire et dynamique. Ce n’est pas car le film est peu démonstratif que la piste sonne pour autant renfrognée ou étouffée, au contraire. Les dialogues épars se projettent bien, et les effets d’ambiance s’intègrent bien dans un ensemble atmosphérique et équilibré.

Rough Cut est plus démonstratif et, ainsi, plus immédiatement engageant acoustiquement. Dialogues et musique se projettent bien ici aussi, avec cependant une énergie plus évidente. De même, les effets sonores sont de bons pourvoyeurs d’effets surround à l’arrière, ouvrant ainsi le champ sonore pour un résultat pas forcément ultra impressionnant (on a connu plus costaud), mais en tout cas globalement confortable.

Suppléments

Chaque disque embarque son lot de suppléments, plutôt copieux par ailleurs.

The Isle :

  • Kim Ki-duk, cinéaste de la beauté convulsive (1h 01 min 18, 1080i upscalé) : documentaire de 2007 par Antoine Coppola sur le réalisateur
  • Présentation du film par Panos Kotzathanasis (5 min 31, 1080p)
  • Interview d’archives de Kim Ki-duk (3 min 55, 1080i upscalé) et des deux interprètes principaux (5 min 33, 1080i upscalé)
  • Making of d’époque du film (7 min 04, 1080i upscalé)
  • Kim Ki-duk et la Corée (37 min 17, 1080p) : Antoine Coppola revient sur la carrière du réalisateur et sa place dans le cinéma sud-coréen
  • Analyse du film par Merej (7 min 24, 1080p)

Rough Cut :

  • Les enragés du cinéma coréen (54 min 49, 1080i upscalé) : documentaire de 2006 réalisé par Yves Montmayeur autour de la vague de réalisateurs sud-coréens de films controversés ou engagés tels que Park Chan-wook, Im Sang-soo, Lee Chang-dong, Bong Joon-ho, Kim Jee-woon ou bien sûr Kim Ki-duk
  • Présentation du film par Panos Kotzathanasis (5 min 57, 1080p)
  • Modules promotionnels sur le film (1h 43 min 11, 1080i upscalé) : beaucoup d’interviews de l’équipe du film (1h 07 min 57), des images du tournage (16 min 29), une conférence de presse (16 min 48) et la bande-annonce du film (1 min 55)

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

The Isle :

Taille Disque46,906,728,881 bytes
Taille Film22,781,239,296 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 29977 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOKorean / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2020 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Rough Cut :

Taille Disque46,062,242,526 bytes
Taille Film23,573,649,408 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 24667 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOKorean / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 1711 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)

Captures d’écran HD :

The Isle :

Rough Cut :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s