Test Blu-ray Import : MacArthur (Indicator)

Visuel du Blu-ray MacArthur (Indicator)
PaysAngleterre
EditeurIndicator
Date de sortie25 octobre 2021
Support1 BD-50
RéalisateurJoseph Sargent
Durée129 min 34
ZoneB
Format d’image1.85
LanguesAnglais (LPCM 1.0 & DTS HD MA 5.1)
AudiodescriptionNon
Sous-titresAnglais pour sourds et malentendants

Image

Note : 6 sur 10.

Des quatre films édités en octobre 2021 par Indicator et tous issus du fond de catalogue Universal, MacArthur est très clairement le moins bien loti techniquement parlant. Si les quatre films partent tous de masters HD pre-existants, celui de MacArthur est le plus bidouillé d’entre tous, et cela se voit malheureusement constamment.

Dès le début du film, le rendu visuel est en effet particulièrement peu agréable et bien trop tristement typique des bidouillages numériques dont des tas de films de studios US (notamment Universal et MGM) ont fait les frais il y a 20 ans. En HD, ces bidouillages sont tout autant de limites contre-productives rendant ce type de masters HD dépassés et obsolètes. Ici, cela se traduit par une patine plate, morne, sans vie argentique et loin du naturel qu’on peut retrouver en Blu-ray. Le rendu est épais (capture 1), très clairement accentué artificiellement (capture 4) en plus d’avoir sans doute été lissé tout aussi artificiellement (capture 7). Les contours peinent à se préciser, les détails fins sont forcément limités tant sur les plans larges que les gros plans. Ces derniers sont d’ailleurs sans doute les éléments les plus décevants tant les détails faciaux peinent à ressortir, donnant parfois des visages à la limite du rendu cireux (captures 9 et 16). Clairement une mauvaise pioche pour l’éditeur.

Ces pratiques dépassées se retrouvent aussi sur l’étalonnage, particulièrement plat, typé, biaisé, terne. Si on suppose qu’une partie de ces aspects peuvent provenir de la photographie d’origine, aucun doute sur le fait que ça n’explique que très partiellement le résultat à l’écran, qui montrent régulièrement des dérives surtout typiques (là encore) des pratiques institutionnelles de l’époque de la création du master HD. La même logique s’applique sur la gestion du contraste, tant dans les zones intermédiaires que (surtout) les hautes lumières quasi systématiquement totalement brûlées (captures 1, 3, 6 et 7).

Enfin, on notera, comme pour les autres films, des poussières résiduelles et un léger mais récurrent tremblotement du cadre.

Son

Note : 6.5 sur 10.

Le film est proposé avec une piste mono originale ou un remixage 5.1. La piste mono est elle aussi peu impressionnante, avec un côté assez plat du côté des dialogues, mais aussi de la musique et des effets sonores, y compris durant les quelques séquences chargées en action. La piste 5.1 ouvre ces moments, avec un travail sur la spatialisation parfois légèrement exagéré mais dans l’ensemble plutôt efficace (comme par exemple ces avions passant de la scène avant à l’arrière en début de film). Cependant, cela retombe dès que l’on sort de ces passages et on retrouve les mêmes limites sonores, notamment les dialogues qui sonnent à nouveau plat et légèrement sourds et distants. Rien de bien folichon à se mettre sous la dent, malgré une absence (au moins) de défauts techniques particuliers.

Suppléments

Tous les bonus sont en anglais non sous-titré (sauf mention contraire).

  • MacArthur : The Rebel General (2h 08 min 57, 1080p upscalé, avec sous-titres anglais optionnels) : montage britannique alternatif, paru en vidéo et présenté en 4/3
  • Nouveau commentaire audio des historiens du cinéma Steve Mitchell et Steven Jay Rubin
  • General Disposition (2004, 4 min 13, 1080p) : le réalisateur Joseph Sargent discute de son travail avec Gregory Peck
  • Extraits d’actualités Pathé couvrant les évènements réels montrés dans le film (16 min 19, 1080p upscalé / non restauré, avec sous-titres anglais optionnels) : A Tribute to MacArthur (1942, 2 min 41), MacArthur in Australia (1942, 50 sec), MacArthur Returns to Philippines (1944, 4 min 39), MacArthur Steps Down (1951, 2 min 03), MacArthur Addresses Congress (1951, 5 min 25), and MacArthur Honored on 75th Birthday (1955, 38 sec)
  • Bande annonce originale (2 min 51, 1080p upscalé) et spots radio (2 min 05, audio)
  • Galerie photos
  • Livret de 36 pages incluant un nouveau texte de 5 pages par Robert Matzen sur le film, sa production et notamment l’implication de Gregory Peck, 4 pages d’extraits d’interview de Gregory Peck en 1977, 7 pages d’extraits de journaux et magazines autour de MacArthur, et enfin 2 pages de critiques d’époque du film

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque47,691,985,600 bytes
Taille Film35,247,839,040 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 30021 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / LPCM Audio / 1.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 24-bit
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 1981 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s