Test Blu-ray : The Shadow (L’atelier d’images)

Visuel du Blu-ray The Shadow (L'atelier d'images)
PaysFrance
EditeurL’atelier d’images
Date de sortie05 octobre 2021
Support1 BD-50
RéalisateurRussell Mulcahy
Durée107 min 23
ZoneB
Format d’image1.85
LanguesAnglais (Auro3D & DTS HD MA 5.1), Français DTS HD MA 5.1
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 5.5 sur 10.

The Shadow a connu une carrière assez compliquée, avec une sortie en salles assez désastreuse mais ensuite un certain culte en vidéo ayant donné lieu, notamment, à des sorties en Blu-ray un peu partout dans le monde. Ce fut notamment le cas aux USA, où le film a été édité d’abord par Universal en 2013, à partir d’un master HD de leur catalogue, puis par Shout en 2014 à partir d’un nouveau scan 2K d’un interpositif du film.

Après Mystery Men, c’est L’atelier d’images qui se charge chez nous d’éditer en Blu-ray ce film Universal de « super héros » et comme pour Mystery Men, l’éditeur compose malheureusement avec un master HD pre-existant et largement obsolète, et non avec le remaster Shout qui corrigeait bon nombre des soucis techniques du master Universal. En effet, on est là devant un résultat typique de ce que pouvait faire Universal il y a de nombreuses années et qui est encore proposé en 2021 en Blu-ray, à savoir un travail peu respectueux de la patine originale du film, lardé d’une accentuation artificielle régulièrement flagrante, et avec un étalonnage sans trop de doute à côté de la plaque. Le résultat se montre ainsi globalement bien trop épais pour convaincre, avec un grain au rendu excessivement électronique, un manque de détails fins dans les plans serrés (captures 6 et 11) et encore plus dans les plans plus larges (captures 2, 5 ou 17), et des surcontours électroniques régulièrement visibles (captures 2, 4 ou 16). C’est sans parler des plans truqués, encore plus problématiques tant les limites visibles y sont accentuées (captures 10 et 13). L’upgrade HD se fait donc ici a minima.

L’étalonnage pose lui aussi question tant il semble avant tout porter la patte de ce qui se faisait il y a 25 ans en vidéo. Les couleurs manquent de peps, avec un rendu plat et morne, tandis que la gestion des basses et hautes lumières est pourtant particulièrement excessive, bouchant les noirs et brûlant les hautes lumières à la moindre occasion. Cela donne au film un aspect à la fois moins chatoyant qu’il ne le devrait, comme légèrement voilé et terne, mais aussi un aspect brutal et manquant de nuance dans son traitement colorimétrique. Rien de surprenant, tant c’est typique de ces anciens masters Universal et accompagne sans surprise les limites de texture et de rendu décrits ci-dessus.

Enfin, si l’image est plutôt propre, il subsiste (là aussi sans surprise) quelques tremblotements du cadre (assez légers cependant). Enfin, malgré une priorisation perfectible du film et un débit vidéo finalement limité pour un film pourtant pas excessivement long (en partie expliqué par les 20% d’espace disque inutilisés, en partie par le dédoublement gourmand de la VO suite à l’ajout d’un remixage Auro3D), l’encodage s’avère finalement suffisamment efficace malgré quelques faiblesses ci et là. De toute manière, vu les soucis à la source, ce n’est pas cela qui change la face du monde…

Son

Note : 8.5 sur 10.

Côté son, trois options sont donc offertes : VF et VO 5.1, mais aussi un remixage Auro3D exclusif de la VO (base DTS HD MA 7.1, mais offrant pour ceux équipés un mixage 13.2 – étant équipés seulement en 5.1, nous n’avons pas pu tester l’ensemble des différences spatiales entre les 2 VO).

La VF 5.1 est plus que décente. Si elle tend à mettre étonnamment les dialogues un peu en retrait, elle est mixée globalement un peu plus fort que les 2 VOs et possède quoiqu’il en soit suffisamment de punch pour offrir un bon confort d’écoute. Elle manque cependant peut-être légèrement de reprise dans les graves, le caisson restant assez timide même dans les scènes les plus chargées. Par contre, sa spatialisation est efficace sans paraître excessive, offrant quelques effets d’ambiance bien sentis.

La VO 5.1 et son remixage Auro3D semblent exploiter la même base de départ et offrent finalement des prestations pas très éloignées de la VF 5.1. Entre les deux, même uniquement en 5.1, la piste Auro3D parait un peu plus ample et dynamique, avec un volume général légèrement plus élevé que celui de la VO 5.1, qui parait de fait sous-mixée par rapport aux autres pistes proposées. Au-delà de niveau sonore, les deux pistes offrent sinon une spatialisation et une dynamique satisfaisantes, toujours avec un léger manque de graves pour soutenir les scènes les plus mouvementées mais avec autrement un rendu sonore confortable.

Suppléments

Finalement (et un peu malheureusement à nouveau), c’est éditorialement que l’édition offre sa valeur ajoutée, comme l’avait fait celle de Mystery Men. En effet, L’atelier d’images a inclus ici à la fois bonus d’archives et quelques suppléments plus récents, pour un tour d’horizon complet reprenant probablement l’intégralité des bonus disponibles sur le film et en ajoutant quelques uns en passant :

  • Making of d’époque (9 min 20, 720p)
  • Derrière la caméra (18 min 49, 720p) : images du tournage du film
  • Rencontre avec l’équipe du film (23 min 42, 1080p) : interviews de Russell Mulcahy, Alec Baldwin, David Koepp, Penelope Ann Miller, Joseph Nemec III et Stephen H. Burum enregistrées pour l’édition US parue chez Shout en 2014
  • Une dimension très pulp (14 min 44, 1080i) : analyse du film et les comics d’origine par Océane Zerbini
  • Analyse de séquence par Océane Zerbini (3 min 26, 1080i), dont on pourra regretter qu’elle soit aussi courte
  • Court-métrage A Burglar to the Rescue (21 min 55, 480i dans un état assez abîmé) : court-métrage adapté de The Shadow, réalisé en 1931 par George Cochrane
  • 2 bandes annonces et 4 spots TV du film (5 min 45, 720p)

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque40,726,637,675 bytes
Taille Film29,468,707,776 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 20031 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VO (Auro3D)English / DTS-HD Master Audio / 7.1 / 48 kHz / 5573 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 4256 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 4418 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s