Test Blu-ray : Les désaxées (Le chat qui fume)

Visuel du Blu-ray Les désaxées (Le chat qui fume)
PaysFrance
EditeurLe chat qui fume
Date de sortie10 juillet 2021
Support1 BD-25
RéalisateurMichel Lemoine
Durée97 minutes
ZoneB
Format d’image1.66
LanguesFrançais & Anglais DTS HD MA 2.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais et Anglais optionnels

Image

Note : 9 sur 10.

Là encore un titre de la vague de juillet du Chat qui fume proposé à prix réduit, Les désaxées profite d’une très belle restauration 4K effectuée à partir du négatif original.

On retrouve le soin et le respect maintenant habituel de l’éditeur quant à la conservation de l’aspect argentique des films qu’ils font restaurer. Pas de filtrage superflu n’est ainsi visible ici, permettant au contraire un aspect naturel de l’image, avec un grain fin restitué et une délinéation générale sans exagération. Cela se voit en particulier dans certains plans larges (captures 8 et 9), mais les plans plus serrés ne sont pas en reste, avec un joli niveau de détails faciaux (capture 2, typiquement). Pas de soucis particuliers de ce côté donc, mais au contraire un rendu HD instantanément palpable.

Idem du côté des couleurs avec une palette plutôt chaude et saturée mais paraissant adéquatement équilibrée. L’ensemble propose ainsi une palette à la fois dynamique mais sans excès, des noirs suffisamment profonds et évite globalement tout rendu terne (hormis quelques rares plans ci et là). Le tout parait ainsi appuyé juste ce qu’il faut, accentuant les couleurs plutôt flashy de certains costumes (captures 13 et 14 par exemple).

Enfin, à l’exceptions de quelques plans peignés comme à la 42ème et la 51ème minutes (captures 11 et 12), le film a été efficacement nettoyé et stabilisé. L’encodage est plutôt transparent.

Son

Note : 7.5 sur 10.

La VF est assez nettement supérieure à la version anglaise proposée. Cette dernière met trop en retrait les voix, ce qui donne un mixage assez déséquilibré par rapport aux autres éléments sonores. La VF est elle plus équilibrée entre les voix, les effets sonores et la musique pour un résultat plus convaincant sur cet aspect. Les 2 pistes ont cependant un rendu sonore assez plat les datant et les restreignant quoiqu’il en soit. Elles sont cependant toutes deux globalement propres et sans souci notable, mais sont simplement pas particulièrement mémorable.

Suppléments

  • Interview-carrière de Michel Lemoine (1h 26 min 23, 576i, 1998)
  • 4 bandes-annonces (1080p restaurées) : Le manoir aux louves, Les petites saintes y touchent, Les confidences érotiques d’un lit trop accueillant et Les week ends maléfiques du Comte Zaroff

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque24,718,781,428 bytes
Taille Film21,350,350,848 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 25908 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 923 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit)
Encodage Audio – Doublage anglaisEnglish / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 916 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s