Test Blu-ray : La colonie (Tides) (Metropolitan)

PaysFrance
EditeurMetropolitan
Date de sortie20 septembre 2021
Support1 BD-25
RéalisateurTim Fehlbaum
Durée105 minutes
ZoneB
Format d’image1.85
LanguesAnglais & Français DTS HD MA 5.1
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 9 sur 10.

Production numérique récente, Tides a cependant pour lui (ou pas, selon les affinités) une photographie régulièrement particulièrement sombre et plutôt terne. Cela se ressent logiquement ici, et les amateurs d’images qui claquent risquent d’en rester sur leur faim, avec la sensation d’un rendu certes HD et au niveau des attentes côté précision mais légèrement vaporeux et doux, la faute probablement à cette photographie limitant l’appui du contraste pour accentuer les détails.

Pour autant, en l’état, le film est fort bien traité en HD. On trouve en effet un niveau de détails tout à fait satisfaisant, avec certes l’impression d’une certaine douceur mais qui n’est pas rédibitoire non plus. D’ailleurs, les (rares) passages un peu moins sombres ou plus colorés/saturés laissent précisément entrevoir que le film (et le Blu-ray) est capable, le cas échéant, d’offrir une précision plus habituelle pour le support (captures 7, 9 et 11) et que c’est bien la photo du film qui limite un peu cela. Ainsi, dans l’ensemble, on peut résumer en disant simplement que si le film n’offre pas du matériel de démo, le Blu-ray restitue fort bien ces choix et offre un rendu HD tout à fait confortable.

La photographie, donc, s’avère elle aussi retranscrite de façon assez convaincante. Malgré son aspect typé, le Blu-ray ne parait pas anormalement terne ou sombre, et restitue les détails présents dans les zones sombres sans que les noirs ne paraissent bouchés. Ainsi, les choix photographiques du film sont restitués de façon cohérente et harmonieuse, tandis que les quelques séquences moins sombres et/ou ternes ressortent plutôt bien et montrent alors un contraste et une saturation bien ajustés.

Enfin, logiquement pas de soucis physiques particuliers, et un encodage qui s’en sort plutôt bien malgré les nombreux pièces à postérisation que le film peut poser.

Son

Note : 9 sur 10.

2 pistes son 5.1 très proches acoustiquement. Sans être excessivement démonstratives, elles font un bon boulot dans la construction d’un environnement sonore à 360°, exploitant efficacement l’ensemble des enceintes pour cela. Les dialogues restent assez fortement ancrés sur la scène avant, bien intégrés dans un mixage équilibré évitant de les noyer dans le reste de la piste ou leur donner un rendu sourd ou étouffé. Les séquences plus mouvementées sont plutôt bien gérées, même si on a connu plus percutant. Pour autant, le spectacle visuellement s’avère efficacement accompagné.

Suppléments

Aucun supplément hormis la bande annonce d’Occupation Rainfall en amorce du disque.

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque23,786,723,993 bytes
Taille Film23,154,536,448 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 23986 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 1823 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 1962 kbps / 16-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s