Test Blu-ray : Jumeaux (Elephant)

PaysFrance
EditeurElephant Films
Date de sortie17 août 2021
Support1 BD-50
RéalisateurIvan Reitman
Durée107 minutes
ZoneABC
Format d’image1.85
LanguesAnglais & Français DTS HD MA 2.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 5.5 sur 10.

Malheureusement, comme pour les éditions du film déjà sorties ailleurs dans le monde, Elephant doivent composer avec le seul master HD disponible, à savoir un fond de tiroir assez problématique issu du catalogue Universal.

Si Junior souffre surtout d’une quantité faramineuse d’accentuation artificielle, c’est ici principalement un problème de texture qui nivelle par le bas la qualité visuelle. Le grain est comme figé, pas aidé par un encodage souvent défaillant, et couplé à la photo diffuse du film et l’âge du master, cela donne une image à la texture très électronique et pas particulièrement agréable à voir. C’est dommage car il semble qu’à la base, il y avait matière à faire mieux, même si l’âge du master est ce qu’il est, mais les bidouillages numériques ajoutés par-dessus crééent clairement plus de problèmes qu’ils n’étaient censés en résoudre. En résulte un niveau de détails plutôt correct (malgré les limites usuelles pour ces masters HD pre-existants) mais un rendu trop peu naturel pour convaincre.

La palette de couleurs, elle aussi typée du catalogue Universal, entérine elle aussi l’aspect daté de la source, avec une dérive rose régulièrement assez nette, couplée à une gestion du contraste trop peu nuancée. Ce n’est pas surprenant ni inhabituel, mais évidemment toujours dommage.

Enfin, si l’image est plutôt propre (à quelques petites poussières près ci et là), le cadre reste régulièrement tremblotant, tandis que l’encodage a régulièrement bien du mal à gérer l’aspect diffus de la photo du film.

Son

Note : 7.5 sur 10.

Les 2 pistes sont relativement plus convaincantes. Malgré un rendu sonore un peu renfrogné et manquant tout de même d’ouverture, le film est plutôt bien accompagné acoustiquement. Pas de défaut notable audible, des dialogues plutôt clairs et intelligibles (même si à ce jeu-là, ceux de la VO sont certes mieux intégrés mais sonnent un peu plus sourds que ceux de la VF, un peu trop mis en avant mais se détachant mieux ainsi), et des morceaux musicaux plutôt agréables. Cela manque un chouia de punch cependant.

Suppléments

L’édition US (parue chez Shout en 2020) contenait une nouvelle interview avec Reitman et une autre avec Herschel Weingrod. Elephant, eux, incluent une nouvelle présentation du film Julien Comelli (14 min 09, 1080i). A côté de cela, on trouve les habituelles bandes annonces de l’éditeur, ainsi que celle du film (1 min 22, 576i).

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque33,301,028,412 bytes
Taille Film28,265,152,512 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 30000 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1615 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1655 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 16-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s