Test Blu-ray : Cheerful Wind (Carlotta)

PaysFrance
EditeurCarlotta
Date de sortie25 août 2021
Support1 BD-25
RéalisateurHou Hsiao-hsien
Durée92 minutes
ZoneB
Format d’image2.35
LanguesMandarin DTS HD MA 1.0
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais optionnels

Image

Note : 8 sur 10.

Après un coffret 6 films puis Les fleurs de Shanghai, Carlotta continuent leur travail sur la filmographie de Hou Hsiao-hsien en éditant Cheerful Wind en Blu-ray. Le film a été restauré en 2K en 2018, un panneau texte introductif indiquant tout de même que le matériel originel a subi des outrages du temps assez importants.

Côté détails et texture, le résultat reste dans le niveau attendu pour ce type de travaux. Sans être particulièrement impressionnante, le film contenant tout de même de nombreux plans doux ou à la mise au point paraissant imparfaite, l’image propose un rendu HD fort recommandable et en tout cas très naturel. Elle parait respectueuse du caractère argentique du film, avec un léger grain conservé et une absence visible d’accentuation artificielle. Cela permet au film de conserver un rendu général filmique agréable, soutenant un bon niveau de détails que ce soit dans les plans serrés sur les interprètes ou les plans plus larges (en particulier ceux en extérieur).

C’est côté couleurs que le bât blesse, avec une palette partant un peu dans tous les sens, certains d’entre eux ne paraissant pas forcément d’origine. Les plans de jour sont régulièrement tour à tour roses ou verdâtres (captures 12, 14 et 15), signe d’une probable détérioration des couleurs de la pellicule utilisée. D’autres plans, souvent moins lumineux, virent eux assez nettement dans le jaune (capture 11) en plus d’avoir un couple contraste / luminosité bouchant nettement les zones sombres (captures 6 et 17). Cela fait tout de même assez visiblement fluctuer l’image en rendant les différentes scènes du film assez hétérogènes, diminuant la sensation de fraicheur visuelle apportée par la restauration même si de nombreux passages restent équilibrés et souffrent moins de ce problème.

Par contre, au-delà des problèmes de fluctuation des couleurs (qui se présentent aussi parfois par des effets de vacillements / pompage des couleurs), l’image est cependant très propre et stable. Enfin, l’encodage ne montre pas de soucis particuliers.

Son

Note : 7 sur 10.

Une piste son à la facture très classique, principalement limitée par un rendu un peu criard dans les hautes fréquences, accentué par l’aspect assez plat et étriqué de la piste. Cela affecte surtout la musique, qui a un petit côté un peu agressif à l’oreille, là où les dialogues ont plus de rondeur et donc moins de soucis. Dans l’ensemble, cela reste donc plutôt correct, mais avec ces quelques limites audibles et donnant au son un côté un peu daté.

Suppléments

  • Frémissements (12 min 59, 1080p) : entretien avec Jean-Michel Frodon sur le film
  • Module avant / après restauration (1 min 59, 1080p), montrant l’ampleur des dégâts présents sur le matériel de départ…
  • Bande annonce pour la ressortie 2018 du film (1 min 40, 1080p)

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque24,534,388,334 bytes
Taille Film21,749,149,248 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 28949 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOChinese / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1096 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s