Test Blu-ray Import : Invincible (Indicator)

PaysAngleterre
EditeurIndicator
Date de sortie26 juillet 2021
Support1 BD-50
RéalisateurWerner Herzog
Durée133 min
ZoneABC
Format d’image1.85
LanguesAnglais (LPCM 2.0 & DTS HD MA 5.1), Allemand (DTS HD MA 5.1)
AudiodescriptionNon
Sous-titresAnglais optionnels, Anglais pour sourds et malentendants

Image

Note : 8.5 sur 10.

En France, Invincible était sorti en 2013 chez Rimini. En Angleterre, le film est édité par Powerhouse via leur collection Indicator, à partir d’une restauration 2K effectuée par Farbkult. Sans accès au disque français ni à la date de la préparation de la restauration, nous ne pouvons préciser comment cette édition anglaise se compare à l’édition française.

Au-delà de l’aspect comparatif, l’édition anglaise et sa restauration 2K offrent d’excellentes prestations visuelles. Si les films des années 2000s sont souvent dans un entre-deux technique déplorable (trop vieux pour être directement proposables en HD, trop récents pour paraître justifier un remaster), ce n’est pas le cas ici et le travail effectué s’avère payant. On pourra trouver sur certains plans une granulosité peut-être un peu légère comme si un léger dégrainage avait été appliqué (captures 1 et 9) mais l’immense majorité du film propose un rendu frais et convaincant à l’aspect naturel et précis. Les détails abondent dans les plans larges (captures 2 et 5) comme les plans plus serrés (captures 7 et 8) pour un résultat HD tout à fait au niveau des attentes et sans mauvaise surprise. Au contraire, à ces quelques plans légèrement plus lisses près, l’ensemble semble tout récent et permet un indéniable confort de visionnage.

L’étalonnage semble lui aussi très convaincant, jouant des différentes ambiances du film sans dérive visible ni excès. Le couple contraste / luminosité parait bien ajusté, permettant des plans saisissants (captures 9 et 11) sans poser problème. Les passages plus désaturés (captures 2 et 18) alternes avec des scènes plus saturées et équilibrées (captures 3 et 7) avec une cohérence organique appréciable.

Enfin, l’image a été effectivement nettoyée et stabilisée, tandis que l’encodage ne montre pas de faiblesse particulière.

Son

Note : 8.5 sur 10.

Pas moins de 3 pistes son sont proposées : la VO « principale » anglophone en 5.1 et en 2.0, et ce qui est principalement un doublage allemand en 5.1.

La VO 5.1 anglaise parait la plus appréciable des trois. La VO allemande, outre l’aspect flagrant du doublage de la majeure partie du casting, sonne un peu plus éteinte et plate, là où la VO anglaise a un rendu plus percutant, ouvert et dynamique. Elle offre un champ sonore efficace et varié, avec une dynamique notable soutenant les passages les plus chargés du film et appuyant efficacement la bande originale du film (principal élément sonore profitant de l’ouverture sur l’ensemble des enceintes.

Suppléments

Sauf mention contraire, tous les bonus sont en anglais non sous-titré.

  • Commentaire audio de Werner Herzog et Markus Ölschläger de 2002 (allemand sous-titré en anglais)
  • The Road to Invincible (26 min 22, 1080p) : nouvelle interview du directeur de la photographie Peter Zeitlinger sur Invincible et sa collaboration au long cours avec Herzog
  • Interview d’archives de Peter Zeitlinger (2001, 12 min 55, 1080p upscalé)
  • Location Footage (2001, 2 min 52, 1080p upscalé) : images des lieux du tournage prises par Beat Presser, photographe de plateau
  • Trois court-métrages de Zeitlinger : Katharina Blum (1978, 1 min 56, 1080i upscalé), Experiment Rayner’s Garden (1978, 1 min 57, 1080i upscalé) et Geburtstag (1979, 7 min 41, 1080i upscalé)
  • Bandes annonces originales britannique (2 min 16, 1080p upscalé), allemande (2 min 10, 1080p upscalé, allemand sous-titré en anglais) et américaine (2 min 12, 1080p upscalé)
  • Galerie photos
  • Livret de 36 pages contenant un nouveau texte de 4 pages sur le film par Jason Wood, 5 pages dans lesquelles Werner Herzog parle du film, une interview de 3 pages de Tim Roth sur le film (2001), 4 pages retraçant la vie et la carrière de l’homme fort Siegmund Breitbart, 2 pages de critiques d’époque du film et 1 page où Peter Zeitlinger présente brièvement les court-métrages inclus dans cette édition

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque48,551,188,124 bytes
Taille Film42,502,342,656 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 34103 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 1976 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VOEnglish / LPCM Audio / 2.0 / 48 kHz / 2304 kbps / 24-bit
Encodage Audio – VOGerman / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 1804 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s