Test Blu-ray : La femme et le pantin (1929) (Pathé)

PaysFrance
EditeurPathé
Date de sortie16 juin 2021
Support1 BD-50
RéalisateurJacques de Baroncelli
Durée115 min
ZoneABC
Format d’image1.37
LanguesMusique (DTS HD MA 5.1 & 2.0)
AudiodescriptionFrançais
Sous-titresAnglais optionnels

Image

Note : 9 sur 10.

La version 1929 de La femme et le pantin, réalisé par Jacques de Baroncelli, a été restaurée en 2020 en 4K par L’immagine Ritrovata à partir d’un négatif original nitrate. Le moins que l’on puisse dire est que le résultat est plus que convaincant.

Il convient simplement, en fait, de mettre de côté certains plans plus doux, comme un peu flous (captures 1 et 6), semble-t’il d’origine mais logiquement moins flatteurs à l’oeil. Ces quelques plans mis à part, la restauration offre un rendu visuel régulièrement impressionnant, avec une finesse et une précision souvent redoutable et dans tous les cas largement confortable. Plans larges (captures 4, 9 et 11) comme plans plus serrés (captures 9 et 16) offrent un niveau de détails qu’on pourrait croire sorti d’un film 30 ans plus jeune (preuve s’il en est de la capacité technique de la pellicule 35mm à travers les décennies sur cet aspect). La restauration retranscrit cela sans recours visible à des filtres numériques destructifs, permettant au contraire la préservation des origines argentiques du film, avec un grain fin typique répondant présent et une patine générale très naturelle. De l’excellent travail, assurément.

L’étalonnage convainc lui aussi, avec une palette de gris dynamique et plutôt équilibrée, en particulier dans les scènes les plus lumineuses et qui profitent des nuances du travail effectué (évitant notamment de pousser trop haut les hautes lumières). On pourra cependant trouver par moments les noirs un peu trop grisés à cause de leur décollement : si cela ne gène pas dans les scènes lumineuses, certaines scènes plus sombres rendent ce décollement plus visible et donnent alors un aspect tout de même un peu grisâtre au film (captures 14 à 18).

Enfin, si une des limites techiques des restaurations de films muets est souvent l’instabilité et les défauts physiques résiduels, ce n’est pas le cas ici, le nettoyage et la stabilisation (tant du cadre que des densités et de la luminosité) ayant été particulièrement efficaces à éliminer tous ces outrages du temps. L’encodage, de son côté, ne montre aucune faiblesse.

A noter que le film est présenté à 18 images par seconde (avec une image répétée toutes les 3 images, soit ABCC DEFF etc).

Son

Note : 9 sur 10.

L’accompagnement musical signé Günter Buchwald et interprété par L’Octuor de France est proposé ici en 5.1 et en 2.0. Le film a été visionné en 5.1.

Il s’agit d’un enregistrement récent et offrant donc une ambiance sonore sans souci notable, bien au contraire. C’est franc, propre et ample, avec un bel enveloppement du spectateur sans jouer la carte de la séparation à outrance des canaux. C’est cependant très agréable à écouter, accompagnant plutôt bien le style du film à l’image mais quoiqu’il en soit techniquement très compétent, sans distorsion, saturation et sans aspect restreint ou étouffé.

Suppléments

On trouve sur cette édition 2 principaux bonus, tous deux fort intéressants :

  • Géométrie des corps (31 min 45, 1080i) : un entretien avec Philippe Roger (aussi présent sur le principal supplément de l’adaptation de Duvivier) et Bernard Bastide sur le film (notamment son travail plastique) mais aussi plus largement sur les différentes adaptations du livre de Pierre Louÿs et la carrière de Baroncelli. Un module très instructif, approfondissant efficacement le visionnage du film.
  • La musique de La femme et le pantin (19 min 21, 1080i) : entretiens avec Jean-Louis Sajot, Günter Buchwald et Léon Rousseau sur (comme le nom l’indique) la musique du film

Enfin, on trouvera aussi un court extrait d’actualités de 1924, sur la Semaine Sainte à Séville (4 min 49, 1080i).

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque47,977,064,613 bytes
Taille Film40,692,891,648 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 38035 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – MusiqueFrench / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3315 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – MusiqueFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1601 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s