Test Blu-ray : Coffret Outside – Morris Engel et Ruth Orkin (Carlotta)

PaysFrance
EditeurCarlotta
Date de sortie10 mars 2021
Support3 BD-50
RéalisateurMorris Engel & Ruth Orkin
Durée81 min / 82 min / 78 min / 80 min
ZoneB
Format d’image1.33 / 1.37 / 1.66 / 1.37
LanguesAnglais DTS HD MA 1.0
(Français DTS HD MA 1.0 sur Le petit fugitif)
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais (optionnels)

Image

Note : 8 sur 10.

Carlotta upgradent leur coffret « Pionniers du cinéma indépendant » en éditant en Blu-ray Le petit fugitif, Lovers and Lollipops et Weddings and Babies, ajoutant au passage I Need a Ride to California. Le petit fugitif est semble-t’il issu d’un master HD maintenant plutôt ancien, tandis que Lovers and Lollipops et Weddings and Babies ont bénéficié de récents remasters 2K et I Need a Ride to California une restauration 4K.

Sans surprise, les prestations visuelles suivent cette gradation technique. Le petit fugitif est très clairement le plus faible des 4 films. L’image est très épaisse, avec un aspect régulièrement électronique (captures 3 et 4 par exemple) que le contraste assez poussé du film renforce. Si la définition est globalement correcte et le bond HD visible, l’image reste donc largement améliorable, malgré des plans régulièrement efficaces (captures 8, 11 et 12), en particulier au fil du film (la qualité visuelle va en s’améliorant). La palette de gris du film parait elle aussi perfectible, avec un rendu terne où les noirs manquent de profondeur et les blancs de clarté sans pour autant que les intermédiaires paraisent nuancés (captures 2 et 6). Au contraire, l’étalonnage parait assez brutalement géré, et il est difficile de faire la part entre ce qui tiendrait des conditions de tournage et ce qui provient d’un master HD aujourd’hui dépassé. Enfin, il subsiste aussi de nombreux tremblements du cadre, instabilité de la lumière et poussières et rayures. (6/10)

Lovers and Lollipops et Weddings and Babies sont bien plus naturels à l’oeil, avec des rendus plus frais et argentiques. Si les conditions de tournage artisanales génèrent encore des fluctuations clairement d’origine, les 2 films bénéficient de rendus autrement plus convaincants. Certains plans restent en retrait mais la plupart offrent un aspect HD confortable, vierge de bidouillage numérique problématique. Les étalonnages sont à l’avenant, avec des palettes dynamiques et nuancées, suffisamment contrastées mais pas exagérément. Restent encore, cependant, pas mal d’instabilités, poussières, micro rayures et autres tremblements du cadre parfois intenses (comme sur Weddings and Babies). (8/10)

Enfin, I Need a Ride to California et son master 4K est le plus joli des 3 films. Le rendu est fin, le niveau de détails excellent et l’image naturelle et organique, avec régulièrement une très belle définition. Vraiment du bon travail. Les couleurs sont probablement son point fort : chatoyantes et saturées mais tout en équilibre, elles offrent une palette très agréable à l’oeil, notamment dans les extérieurs jours, très estivaux. Ne restent que quelques poussières et rayures verticales, ainsi que quelques instabilités des couleurs et du cadre, mais l’ensemble est autrement largement au niveau des attentes. (8.5/10)

Son

Note : 6.5 sur 10.

Les pistes son sont moins variables dans leurs prestations, mais ne montent pas aussi haut que leurs contre-parties visuelles non plus.

Les VOs du Petit fugitif, Lovers and Lollipops et Weddings and Babies sont toutes 3 assez limitées acoustiquement, avec des défauts résiduels, un rendu très plat, et des dialogues souvent rapeux et agressifs. Sans doute que le matériel est limité à l’origine, mais le résultat est tout cas celui-ci. On conseillera par ailleurs de monter un peu le volume pour compenser en partie ces limites, même si cela fait remonter un peu le léger souffle de fond de ces pistes. (6-6.5/10)

La VO de I Need a Ride to California est un peu cran au-dessus. Si elle conserve les mêmes limites en terme d’ampleur et de dynamique, elle s’avère plus propre. (7.5/10)

Enfin, la VF du Petit fugitif est globalement très moyenne, conservant les défauts de la VO mais avec un doublage à l’intégration un peu déséquilibrée dans le mixage. (5.5/10)

Suppléments

Chaque disque embarque son lot de suppléments, ceux des 2 premiers disques étant principalement repris de l’édition DVD parue chez Carlotta en 2009, pour un ensemble plutôt exhaustif. On trouve ainsi :

Le petit fugitif :

  • Introduction par Alain Bergala (10 min 59, 1080i upscalé)
  • The Dog Lover (23 min 36, 1080p HD restauré) : court-métrage de Morris Engel
  • Morris Engel, l’indépendant (28 min 37, 1080i upscalé) : documentaire sur le réalisateur réalisé en 2008 par Mary Engel
  • Home Movies réalisés par Morris Engel (11 min 00, 1080p HD aux couleurs passées)
  • Bande annonce originale du film (1 min 51, 1080p upscalé) et pour sa ressortie en 2009 (1 min 14, 1080p upscalé)

Lovers and Lollipops / Weddings and Babies :

  • One Chase Manhattan Plaza (9 min 38, 1080p HD restauré) : court-métrage de Morris Engel
  • Ruth Orkin : Images de la vie (18 min 18, 1080i upscalé) : documentaire sur la réalisatrice réalisé en 1995 par Mary Engel
  • Still Life (4 min 21, 1080p upscalé) : interview télé de Ruth Orkin

I Need a Ride to California :

  • Peace Is (11 min 28, 1080p HD abîmée) et The Farm They Won (10 min 27, 1080p) : 2 courts-métrages de Morris Engel
  • Fab, Ivory et Oreo (1 min 00 / 59 sec / 1 min 09, 1080p HD) : 3 publicités réalisées par Morris Engel

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Taille Disque37,835,871,703 bytes
Taille Film23,706,375,744 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 34989 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1091 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1067 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Le petit fugitif
Taille Disque47,413,225,805 bytes
Taille Lovers and Lollipops21,155,097,216 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 32017 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 827 kbps / 16-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 16-bit)
Taille Weddings and Babies20,359,871,232 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 32000 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1083 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Lovers and Lollipops / Weddings and Babies
Taille Disque29,859,832,727 bytes
Taille Film22,689,965,184 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 34851 kbps / 1080p / 23.976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOEnglish / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1084 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
I Need a Ride to California

Captures d’écran HD :

Le petit fugitif :

Lovers and Lollipops :

Weddings and Babies :

I Need a Ride to California :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s