Test Blu-ray : Le festin chinois / Tristar (Spectrum)

PaysFrance
EditeurSpectrum Films
Date de sortie17 mars 2021
Support2 BD-50
RéalisateurTsui Hark
Durée106 min / 106 min
ZoneB
Format d’image2.39 / 1.78
LanguesCantonais (DTS HD MA 5.1 & 2.0), Français DTS HD MA 2.0
Cantonais (DTS HD MA 5.1 & 2.0)
AudiodescriptionNon
Sous-titresFrançais (optionnels)

Image

Note : 7 sur 10.

Le festin chinois et Tri-Star débarquent via Spectrum pour un double programme consacré à Tsui Hark ! Les 2 films profitent ici de masters HD semble-t’il récents, mais pas infaillibles.

Des 2 films, c’est Tri-Star qui propose le meilleur rendu visuel. Malgré un format 1.78 sans doute légèrement incorrect (le film est normalement en 1.85) et une patine faisant parfois plus pensé au cinéma très numérique de Sono Sion qu’à un film en argentique des 90s, le rendu HD est largement visible et le niveau de détails satisfaisant. On apprécie notamment un rendu assez naturel, avec un grain un chouia épais mais relativement fin et une vraisemblable absence d’accentuation artificielle. Les gros plans en profitent largement (captures 2 et 15) tout comme les plans moins serrés (captures 8 et 14). Côté couleurs, le rendu parait parfois excessivement moderne (captures 6 et 14) et d’autres fois un chouia plat et terne (captures 1 et 9) mais semble globalement dynamique, bien contrasté et équilibré, avec des couleurs saturées ressortant quand il le faut. Enfin, l’image est propre et globalement stable, et l’encodage ne se fait pas trop voir. (7.5/10)

Le festin chinois, à côté, parait plus limité et surtout plus électronique. L’image semble à la fois un peu lisse, avec un grain argentique peu présent, mais surtout nettement accentuée artificiellement. Cela donne à l’image un aspect artificiel et peu naturel pas très agréable, que ce soit dans les plans larges (capture 7) comme les plans plus serrés (capture 14). Heureusement, de nombreux plans ne souffrent pas autant de cet aspect, et le rendu reste encore un peu épais, le niveau de détails et la définition générale l’emportent sur l’aspect pas très naturel du résultat (captures 6, 11 et 13 par exemple). Cela étant, ça n’empêche pas ce master HD d’enterrer très nettement l’ancien DVD français paru chez Mad Asia, et qui fait très pâle figure en comparaison, mais ces bidouillages numériques empêchent ce nouveau master d’atteindre les plus hautes notes. Côté couleurs, on aura moins à redire tant l’ensemble parait convaincant, avec une palette dynamique et équilibrée, bariolée et chatoyante sans paraître excessivement saturée. On pourra par contre pointer des hautes lumières parfois brûlées (capture 11). Enfin, l’image est très propre et reste encore parfois légèrement instable côté cadre. Encodage invisible là aussi. (6.5/10)

Son

Note : 7.5 sur 10.

Pas mal d’options sonores au total, mais des pistes clairement disparates en terme de qualité acoustique. Que ce soit au final pour Le festin chinois comme Tri-Star, le constat est que les VOs 2.0 proposent, d’assez loin, l’expérience sonore la plus agréable à l’oreille. Toutes deux sonnent en effet pleines et dynamiques, avec un mixage globalement équilibré et énergique, des dialogues clairs et une capacité satisfaisante à soutenir l’action à l’écran.

Les VOs 5.1 sont, à côté, très timorées, souffrant déjà d’un sous-mixage généralisé et assez important et d’une utilisation finalement assez peu notable des enceintes arrière et du caisson. Même en montant le volume pour compenser, elles restent assez plates et voilées, faisant rapidement préférer leurs équivalents 2.0.

La VF 2.0 du Festin chinois se place entre les deux, plutôt correcte quoiqu’un cran en-dessous de la VO 2.0. Elle reste dans l’ensemble correcte, souffrant un peu cependant de dialogues un peu trop en retrait et trop plats.

Suppléments

Chaque film vient sur son disque dédié, chacun embarquant son lot de suppléments, globalement assez fourni et mélange de suppléments repris du DVD Mad Asia du Festin chinois et de suppléments nouvellement produits. On trouve ainsi :

Le festin chinois :

  • 4 bonus repris de l’édition DVD Mad Asia : un commentaire audio de Tsui Hark, une interview de Tsui Hark (50 min 02, 1080i upscalé), un documentaire sur la cuisine chinoise nommée Le festin passe à la casserole (19 min 44, 1080i upscalé) et enfin l’explication de l’unique scène différente entre le montage international du film et la version Director’s Cut, suivie de la scène présente dans le montage international (3 min 52, 1080i upscalé). Ce qui est un peu dommage, c’est que le montage international est le seul présent sur ce Blu-ray. De fait, l’édition Spectrum propose 2 fois cette scène et aucune fois le clip musical présent à la place dans le DC. Le DVD Mad Asia proposait lui les 2 montages.
  • Nouvelle introduction de Tsui Hark (1 min 46, 1080i)
  • Présentation du film par Arnaud Lanuque (15 min 17, 1080i)
  • Podcast Capture Mag consacré au film (15 min 24, audio)
  • Bande annonce 2020 du film (1 min 17, 1080p)

Tri-Star :

  • Présentation du film par Arnaud Lanuque (12 min 51, 1080p)
  • Portrait de Leslie Cheung par Arnaud Lanuque (12 min 44, 1080p)

Matériel de test :

ImagePanasonic TX-PF50G20S
SourceZone B : PS3 Slim 250 Go | Zone A : Panasonic BDT-110
SonYamaha RX-V467
EnceintesKit 5.0 : Jamo S606 | Caisson : Jamo Sub210

Scan disc :

Le festin chinois :

Taille Disque47,920,552,731 bytes
Taille Film33,632,735,232 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 29997 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOChinese / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3323 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VOChinese / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1902 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VFFrench / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 2030 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Tri-Star

Taille Disque36,034,601,969 bytes
Taille Film30,149,425,152 bytes
Encodage VidéoMPEG-4 AVC Video / 29996 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Encodage Audio – VOChinese / DTS-HD Master Audio / 5.1 / 48 kHz / 3637 kbps / 24-bit (DTS Core: 5.1 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Encodage Audio – VOChinese / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1979 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)

Captures d’écran HD :

Le festin chinois :

Tri-Star :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s